La première arrivée du chiot à la maison

L'arrivée du chiot
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Vous êtes en train de vous parquer chez vous et éteignez le moteur. Cette fois ça y est, vous êtes en train de vivre la première arrivée de votre chiot chez vous. Il fait maintenant partie de votre vie… C’est ici que commence l’aventure !

Selon la distance à laquelle se trouvait votre éleveur, vous venez peut-être de finir un long voyage. Mais ne vous précipitez pas pour autant chez vous ! Rappelez-vous que votre chiot vient de perdre tout ce qu’il connait, et que pour bien vivre son arrivée, mieux vaut y aller en douceur 😉

Pour commencer, une petite histoire

Vous vous trouvez chez vous, dans votre appartement, tranquillement installé sur votre canapé. Vous profitez de la vie, en lisant par exemple un bon bouquin. Soudain, quelqu’un sonne à la porte. Vous allez ouvrir. Un individu se trouve là, vous prend par le bras et vous emmène avec lui. Vous n’avez jamais vu cette personne, mais sentez que vous n’avez rien à craindre d’elle.

Vous ne comprenez pas vraiment ce qu’il se passe. Vous suivez cette personne jusqu’à une voiture qui semble lui appartenir et montez à bord. La voiture roule de longues heures, les paysages changent, tout ce que vous connaissez reste derrière vous. Vous sentez que vous ne reviendrez jamais en arrière. Vous allez découvrir un nouveau monde, dont vous ne connaissez rien et auquel il faudra vous habituer…

Cette histoire, c’est celle qu’est en train de vivre votre chiot à cet instant. Mettez-vous à sa place, ne le brusquez pas et laissez-lui le temps de découvrir ce nouveau monde. Il doit trouver ses nouvelles marques.

L’arrivée devant chez vous

Lorsque vous arriverez chez vous, restez un peu devant la maison et attendez qu’il découvre les alentours. Permettez-lui de sentir les odeurs environnantes. Vous êtes en train d’assister à ses premiers pas dans ce nouveau monde. Il faut que vous lui laissiez le temps de le découvrir !

Vous pouvez commencer par une promenade dans le quartier avant de rentrer chez vous (Attention cependant à respecter la durée de ballade de 1 min par semaine d’âge, comme nous en parlions dans l’article sur le cours théorique que nous recommandions de suivre). Ainsi, votre chiot pourra faire ses besoins après ce long voyage, se dégourdir les pattes et se dépenser un petit peu. Il sera ainsi moins turbulent lors de la découverte de sa nouvelle maison 😉

Entrer dans la maison

Une fois l’acclimatation à l’extérieur terminée, vous pouvez passer la porte d’entrée. Si vous vivez dans un immeuble, à nouveau, ne vous précipitez pas chez vous. Laissez le temps qu’il faut à votre loulou pour découvrir la cage d’escalier. Rappelez-vous que c’est lui qui vient de perdre tous ses repères. C’est donc à vous de vous mettre à son rythme, pas l’inverse ! Allez-y donc en douceur, et dirigez-vous gentiment vers votre appartement.

Si vous avez des enfants, pensez à ne pas faire les présentations trop soudainement. Demandez-leur de sortir ou de rester dans une autre partie de la maison pendant que le chiot fait son entrée. Pour le ménager, présentez-lui une nouvelle chose (ou personne) à la fois.

Si vous avez d’autres animaux, gardez si possible les présentations pour un autre jour. Cette étape peut être très éprouvante, et il ne faudrait pas risquer que cela se passe mal. Si les présentations se passent bien, vous garantissez un avenir heureux pour tout le monde 🙂

L’arrivée dans l’appartement

Selon Zak George et son livre “Dog Training Revolution“, la plus grosse erreur que font les nouveaux propriétaires de chien et de leur laisser trop vite trop de liberté. Agir de la sorte leur ouvre la porte pour faire tout ce qui leur passerait par la tête, et c’est ce qu’on veut limiter !

Découverte du tapis

Lors de son arrivée, laissez-le libre de ses mouvements, et supervisez chacun de ses faits et gestes. Il pourra ainsi découvrir son nouvel habitat et sentir les moindres recoins. Il est préférable de ne pas lui présenter toute la maison d’un seul coup. Commencez par exemple par ne lui montrer que le salon (ou la pièce où il passera le plus clair de son temps), et passez dans les autres pièces au fil des jours. Cela permettra de le ménager un peu dans sa transition 🙂

Cela peut prendre plusieurs jours, voire semaines avant que votre chiot ne trouve ses marques. Vous l’avez sûrement compris, les règles d’or sont :

  1. Laissez-le temps à votre nouveau compagnon de découvrir chaque chose. C’est à vous de vous adapter à son rythme, pas l’inverse !
  2. Présentez-lui un nouvel élément à la fois. Moins il y a de nouveau facteur à intégrer, plus votre chiot aura de facilité à les accepter. Cela se fera donc également plus rapidement.
  3. Lors de la première arrivée, essayez de ne lui montrez que le stricte nécessaire. Cette journée aura déjà été éprouvante pour votre petite boule de poil. Gardez donc le reste pour les prochains jours 😉

Comment limiter l’apparition de mauvais comportements

Pour la suite, pour limiter l’apparition de mauvais comportements, Zak George recommande de ne pas laisser son chiot en liberté chez soi, sans être à 100% en train de le surveiller, avant qu’il ait atteint 6 mois à une année. En agissant ainsi, vous prévenez l’apparition de mauvais comportements. En effet, impossible pour lui d’aller par exemple mâchouiller ce qu’il n’aurait normalement pas le droit. Au contraire, c’est vous qui lui montrez les jouets ou les objets qu’il a le droit de mâcher. Il ne lui viendra donc pas à l’esprit d’aller trouver vos nouvelles chaussures !

Lorsque vous ne pourrez pas surveiller votre chiot, il vous faudra avoir prévu un endroit sécurisé pour l’y laisser (par exemple un parc pour chiot, ou une pièce qui lui serait dédiée). Cet endroit aura été aménagé pour que votre chiot puisse y rester sans risques pour sa santé (pas de câble électrique, de plante, de produit en tout genre, d’accès par d’autres animaux, etc…). Attention cependant, car vous ne pouvez pas vous contenter de le laisser enfermé à longueur de journée ! Une heure est le maximum qu’il puisse y rester, et devra être promené une fois cette limite atteinte.


Et vous, comment envisagez-vous la première arrivée de votre chiot chez vous ? L’avez-vous déjà vécue ? Partagez-nous vos réflexions sur le sujet dans les commentaires.

Pour notre part, nous sommes sur le point d’aller chercher notre loulou. Nous vous ferons donc part de nos constatations entre la théorie et la pratique dans un futur article ! On se réjouit de partager cette nouvelle aventure avec lui et avec vous! 😀

Photos Flickr par : Sunrise on Seven et Bill Selak.


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *