La rencontre entre chien et chiot, comment faire pour bien faire ?

La rencontre entre chien et chiot
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Comme l’adoption d’un chiot demande beaucoup d’attention, il arrive assez vite d’en oublier tout le reste. C’est lorsqu’on a déjà d’autres animaux qu’il faut être particulièrement vigilent. C’est comme avec les enfants, l’arrivée du petit nouveau peut ne pas être pris aussi bien par tout le monde ! Par exemple, avez-vous pensez à votre vieux chien ? Prendra-t-il son nouveau petit frère aussi bien que ce que vous pensez ? Pour que tout le monde parte du bon pied (ou de la bonne patte !), il faut commencer par faire les présentations en douceur et de la meilleure manière qui soit. Voici donc un article pour garder les idées claires sur comment bien gérer la rencontre entre chien et chiot 🙂 .

Commencer par préparer son chien à l’arrivée du chiot

Avant de parler de la fameuse rencontre entre chien et chiot, parlons déjà de ce qui peut être fait avant ce grand jour. Eh oui, ce n’est pas juste au moment où vous irez chercher le chiot qu’il faudra s’en préoccuper, cela commence déjà quelques temps à l’avance 😉 . Mais alors, qu’entend-t-on par “préparer son chien” ? C’est en fait commencer par l’habituer à ce qu’il va vivre. Un nouvel être vivant dans un foyer change obligatoirement les habitudes de chacun. Pour ne pas que ces changements soit trop brusque pour votre vieux loulou, allez-y progressivement.

Tout d’abord, comme avoir un chiot demande énormément de temps, vous en aurez sûrement moins à lui en accorder. Donnez-lui donc progressivement moins d’attention et laissez-le faire tranquillement sa vie de son côté. Ensuite, vous pouvez disposer petit à petit les affaires du petit nouveau et apprendre à votre vieux chien à ne pas y toucher. Sortez de temps en temps son futur lit, des jouets qui lui seront dédiés ou un éventuel parc à chiot si vous choisissez d’en utiliser un en guise de “zone sécurisée”. Comme ça, vous pourrez lui apprendre qu’il y a des objets qui feront leur apparition et qu’il ne devra pas y toucher.

L’idée, vous l’aurez compris, est de l’habituer progressivement à tous ces changements. Il ne faudrait pas que du jour au lendemain, un chiot fasse son apparition, qu’on lui donne moins d’attention et qu’en plus on lui interdise de toucher à un lit ou des jouets, alors que ça n’a jamais été le cas avant ! S’il prend mal vos changements d’habitudes envers lui, il pourrait comprendre que cela vient du chiot et finir par ne pas l’accepter à cause de ça.

Le grand jour : La rencontre entre chien et chiot

Préparer la présentation

Ne précipiter pas les choses

Ça y est, le grand jour est arrivé, vous allez chercher votre petit chiot. Quand vous le ramènerez, l’idéal est cependant de ne pas faire les présentations tout de suite. Laissez d’abord votre chiot découvrir son nouvel habitat et s’y habituer. Il sera suffisamment perturbé, alors préférez le faire les jours suivants. Il faudra donc soit que vous ayez une maison assez grande pour pouvoir séparer complètement vos deux loulous jusqu’aux présentations, soit que vous ayez prévu de le mettre par exemple en vacances chez un de vos proches.

Trouver un terrain “neutre”

Une fois que le chamboulement des débuts sera retombé, place à la rencontre entre chien et chiot. Cette rencontre doit se faire sur un terrain “neutre”, c’est à dire un endroit qui n’appartient à aucun des deux chiens, comme un parc ou un espace vert loin de la maison. L’idée, là-derrière, est que votre vieux compagnon ne se dise pas que le chiot empiète sur son territoire. Il faut favoriser un maximum l’aspect positif des présentations !

Utiliser une muselière ?

Pour éviter tout risque de morsure et si vous pensez que c’est nécessaire, pensez à utiliser une muselière (si bien sûr vous y avez socialisé votre chien avant !). L’idée est de les faire s’accepter l’un l’autre, la moindre morsure pourrait laisser des traces difficiles à effacer de leurs mémoires (si vous rencontrez une nouvelle personne qui commence par vous mettre son poing dans la figure, pas sûr que vous ne l’appréciez ensuite).

Soyez au moins deux, c’est plus facile !

Allez-y en douceur et soyez au moins 2 personnes pour que chacun gère un chien. Idéalement, il faut que celui qui tienne votre vieux chien soit quelqu’un qu’il connaisse vraiment bien et en qui il a parfaitement confiance (donc le mieux serait que ça soit vous). Pour la rencontre, attachez chacun à une laisse. Il faut que vous puissiez garder le contrôle en cas de débordement. Nous recommandons aussi d’utiliser des harnais plutôt que des colliers, surtout pour le chiot, car il y a de fortes chances qu’il se mette à tirer (soit pour aller, soit pour partir) et il ne faudrait pas qu’il se blesse.

Rencontre entre chien et chiot, d’abord dans le parc

Rencontre sur un terrain neutre

Comme dit plus haut, rendez-vous sur le terrain “neutre” que vous aurez sélectionné. Pour chaque étape, observez bien la réaction de chacun pour pouvoir agir en conséquence. D’abord, laisser les s’habituer à la présence de l’autre, à une distance de plusieurs mètres. Ils doivent se voir mais sans pouvoir s’approcher. Utilisez des friandises ou des jouets pour les mettre dans un état d’esprit positif et ainsi les aider à prendre au mieux cette rencontre entre chien et chiot. Si tout se passe bien, laissez-les s’approcher pour se sentir et se dire bonjour.

Ils peuvent avoir tous les types de comportement. Autant le chiot peut être joyeux et vouloir jouer, autant il peut être peureux ou agressif. C’est en fait de son passé que ça dépend, de s’il aura déjà eu des interactions de ce genre et surtout de comment elles se seront passées. Le grand frère peut aussi avoir différents comportements. Parfois ils sont joueurs, parfois ils n’ont pas envie d’interagir avec. Dans le deuxième cas, restez méfiant car il pourrait finir par ne pas apprécier ce petit chiot plein de vie qui veut absolument jouer !

En général, il arrive assez souvent que le vieux chien remette le chiot à sa place s’il dépasse les limites (par un grognement ou un aboiement). Tant qu’il n’y a pas d’agressivité, laissez faire en restant toutefois vigilent. Si vous voyez des signes de malaise ou d’agressivité, n’hésitez pas à les séparer pour leur permettre de se calmer. Il ne faut jamais qu’ils se sentent brusqués ou forcés, et doivent toujours pouvoir battre en retraite s’ils en ressentent le besoin. Sinon, difficile pour eux de partir sur des bases positives !

On se rapproche de la maison

Quand ils seront à l’aise ensemble, vous pourrez recommencer cette présentation, mais cette fois devant la maison. Ici, vous vous trouvez sur le “territoire” du vieux loulou. Il peut donc avoir une réaction différente par rapport au parc. Qui dit nouvel environnement demande de recommencer la rencontre de zéro. Refaites donc comme au parc et veillez à ce que l’expérience soit toujours positive.

Entrer dans la maison

Cette fois plus de doute, vous êtes sur le territoire de votre chien. Comme le chiot s’y sera déjà habitué, il se sentira aussi un peu chez lui. C’est donc une partie qui peut être plus délicate que les autres. Pourtant, vous devrez procéder de la même manière. Gardez-les pour l’instant attachés et recommencez encore une fois la démarche. Donc on se place à quelques mètres pour les laisser se voir, on observe les réactions, on récompense et joue (d’autant plus s’il y en a un qui n’est pas à l’aise) et on se rapproche quand tous les signaux sont au vert.

Surtout, ne cherchez jamais à aller trop vite dans chacune des étapes. Le seul objectif à viser et celui de garder chacune des interactions entre vos loulous aussi fun que possible. Si vous voyez de l’inconfort, faites un pas en arrière et laissez-leur plus de temps pour s’habituer. Vous aurez peut-être besoin d’étaler la rencontre entre chien et chiot sur plusieurs jours. Si c’est nécessaire, dites-vous bien que ça en vaut la peine. Mieux vaut prendre plusieurs jours à y travailler plutôt que de vous retrouver avec deux chiens incapables de cohabiter !

Quand vous serez à l’intérieur avec les deux loulous en laisse, et qu’ils sembleront à l’aise, vous pourrez alors les détacher. Surveillez-les encore un peu pour vous assurer que tout se passe bien et, lorsque vous penserez qu’ils sont prêts, enlevez la/les muselière(s) si vous en utilisiez. Durant les premières semaines, veillez à ce que tout se passe bien entre les deux, recadrez les éventuels comportements non souhaités, et c’est dans la poche 😀 !


Avez-vous déjà vécu une rencontre entre chien et chiot ? Avez-vous d’autres astuces que vous avez utilisées pour faire de cette présentation une réussite ? Vos expériences peuvent servir à tout le monde, alors n’hésitez pas à les partager dans les commentaires 😉 .

Photos Flickr par This Year’s Love & Phil King.


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

3 thoughts on “La rencontre entre chien et chiot, comment faire pour bien faire ?

  1. C’est une véritable science du chien que tu nous proposes sur ce site ! Bravo pour toutes ces connaissances sur la “sociologie” (je ne sais pas si le terme est le bon) du chien et le fait que cela me fait prendre conscience qu’il faut bien connaître pour être le meilleur maître possible.

  2. Super important comme article !

    Pour ma part, j’ai déjà vu plusieurs premières rencontres entre chien et chiot qui ont été un peu agressives.

    Donc effectivement très important de suivre votre article pour ce genre de cas.

    A bientôt.

  3. Merci pour vos commentaires !

    Nous sommes très contents de savoir que nos articles peuvent vous être utiles.

    Si vous avez des questions en particulier, n’hésitez pas à nous le faire savoir et nous ferons en sorte d’y répondre au travers d’un article 😉 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *