Mon chien a peur de tout : L’apaiser grâce à la socialisation

Partager l'article :
 
 
 

Votre chien a peur de tout et ça commence à devenir un peu fatiguant ? Vous n’êtes pas trop sûr de savoir quoi faire, ni même s’il y a vraiment quelque chose que vous pouvez faire ? Vous êtes au bon endroit, cet article a été écrit rien que pour vous. Ensemble, on va voir tout ce que vous devez savoir pour faire en sorte que votre chiot n’ait plus peur de rien. On va commencer par parler de pourquoi un chiot a peur de choses qui sont pourtant complètement banales pour nous. De ce qui fait qu’un chiot a peur. Et ensuite on va voir comment vous y prendre pour que votre chien n’ait peur de rien. Que ce soit s’il vient d’arriver et que vous voulez éviter ça, ou s’il a DÉJÀ développé des peurs et que vous voudriez que ça s’arrête. Allez, on s’y met, commençons tout de suite par voir ce que vous risquez en ayant un chien qui a peur de tout.

Votre chien a peur de tout ? Voilà pourquoi vous avez bien raison de vous en soucier

Quand un chien se met à avoir peur, il ne faut jamais le prendre à la légère. La pire chose que vous puissiez faire c’est fermer les yeux et vous dire que ça finira bêtement par lui passer.

Parce que franchement, croire sincèrement une telle chose, est-ce que ça a du sens ?

De penser que son chien a une peur incontrôlée, une peur tellement ancrée qu’on pourrait carrément parler de phobie, et qu’un jour par magie il finisse par se dire tout seul : « Eh ! Mais je suis bête ! J’ai aucune raison d’avoir peur en fait ! ».

J’en suis pas sûr.

Ce qui va plutôt se passer, c’est que le chien va être de plus en plus incontrôlable quand il se retrouvera en présence de ce qui lui fait peur.

Et s’il commence à avoir peur, disons par exemple des voitures, et que vous ne faites rien, il y a de fortes chances qu’il ait ensuite peur de plus en plus de choses.

Donc il aura ensuite aussi peur des vélos, puis des poussettes, ensuite ça sera même des passants dans la rue, et au bout d’un moment il aura peur de tout, même de son ombre.

Mais bon, c’est quand même bizarre non ? Pourquoi est-ce qu’il se met à avoir peur de choses aussi banales ?

Pourquoi votre chien se met à avoir peur

Ce que vous devez comprendre, c’est que c’est en fait tout à fait NORMAL que votre chiot ait peur de tout.

En vérité, tous les chiens ont peur de tout, à l’origine.

Sauf que certains chiens arrivent plus facilement que d’autres à surmonter leurs peurs. Ou leurs humains ont fait en sorte de les aider à ne plus avoir peur (exactement comme ce que vous cherchez à faire, en soi).

Parce que pour votre chiot, notre monde est terrifiant. Il n’y a rien de normal pour lui dans tout ce qu’il croise dans notre société.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Club d'éducation canine : 5 raisons d'y suivre des cours

Les choses « normales » pour un chiot, c’est les choses qu’il pourrait éventuellement croiser dans la nature. Par exemple au milieu de la forêt.

(Quoi que même là, j’en suis même pas si sûr en fait.)

Ce qui est sûr par contre, c’est que lui ne comprend pas ce que c’est, une voiture… Il ne comprend pas ce que c’est, un aspirateur… Et il ne comprend pas ce que c’est, un robot-mixeur…

Si on garde l’exemple de la voiture : pour lui, c’est un gros machin bien plus grand que lui, qui mange des gens, bouge tout seul et fonce à toute vitesse en faisant un boucan d’enfer. Rien de bien rassurant…

Et même les choses les plus banales d’ailleurs, il ne les connaît pas : Il ne comprend pas ce que c’est une porte, une chaise ou un arrosoir. Et il n’a aucune foutu idée de ce à quoi ça peut bien servir…

Tout ça pour dire, encore une fois, que c’est en fait tout à fait compréhensible qu’il développe des peurs, quand on y réfléchit. Et donc c’est pour ça que c’est votre rôle à vous de faire ce qu’il faut pour lui éviter tout ça.

Du coup, venons-en au fait, on va justement parler de comment vous y prendre pour lui éviter de les développer, ces peurs. Et après on verra aussi comment vous y prendre si malheureusement, votre chien a déjà développé des peurs qu’il a beaucoup trop de mal à maîtriser.

Concrètement, que faut-il faire pour ne pas avoir un chien qui a peur de tout ?

Chien sur un balcon

Donc qu’est-ce qu’on a dit jusque-là ?

On a dit que pour votre chien, à la toute base, il n’y a rien qui soit normal pour lui. Tout est potentiellement un « ennemi ».

Et donc il peut développer des peurs par rapport à à-peu-près tout. Et développer des peurs, ça signifie ensuite développer des mauvais comportements.

Donc nous, ce qu’on veut, c’est éviter qu’il les développe, ces peurs.

Et pour faire ça, ce que vous devez faire, c’est lui présenter les choses en lui faisant comprendre direct qu’il peut rester calme et que tout va bien se passer.

Il faut simplement prendre le temps de lui montrer tout ce qu’il ne connait pas, et faire en sorte que l’expérience soit toujours aussi positive que possible.

Prenons un exemple concret : votre chiot n’a encore jamais vu d’aspirateur, et vous voulez éviter qu’il en ait peur.

Concrètement, comment vous devez faire ?

Vous allez devoir planifier cette découverte, et comme on l’a dit, rendre l’expérience aussi positive que possible (on appelle ça « socialiser » son chien).

Et comment on rend une expérience positive ?

Simplement en vous équipant de ce qu’aime un chien, et en le donnant à votre chiot quand il sera face à la chose dont vous voulez le socialiser.

Et les choses qu’aime un chien, c’est simplement : les friandises, et les jouets.

Donc votre chiot, il adore recevoir des friandises, il adore jouer avec vous, et donc s’il fait ça à côté des choses qui l’inquiètent à la base, il va très vite se détendre et il ne développera justement aucune peur incontrôlée.

Et donc maintenant, la question que vous avez peut-être envie de poser, c’est : « Quand est-ce que je dois me mettre à socialiser mon chiot ? ».

Alors répondons rapidement à cette question avant de parler de ce que vous devez faire si votre chien a DÉJÀ développé des peurs, et que vous voudriez que ça s’arrête.

QUAND commencer à socialiser votre chien

Quand on adopte un petit bébé chien, on se retrouve devant une petite bête fragile et sans défense. Et à ce moment, il y a un mauvais réflexe qu’il faut à tout prix éviter de prendre…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pourquoi éduquer son chien : Découvrez le fin mot

Ce mauvais réflexe c’est d’avoir peur pour lui. C’est de croire qu’il n’est pas prêt à affronter le monde qui l’entoure. Et donc de vouloir le « protéger » en évitant de le confronter aux bruits, aux animaux, et à tout ce qu’on pense qui risque de l’effrayer.

Pour bien comprendre, voici un graphique que vous pouvez retrouver dans le livre « Comment élever son chiot (au top!) » (qu’on vous recommande très fortement de vous procurer si vous débutez) :

Ce graphique, c’est un graphique « Curiosité » (en vert) versus « Peur » (en bleu).

Et donc ce qu’on voit c’est qu’à la base il n’a peur de rien, et il est curieux de tout. Et petit à petit la curiosité ne fait que diminuer avec le temps, et c’est la peur qui finit par prendre le dessus.

Ce que ça veut dire ?

C’est simplement que plus vous vous y prendrez tôt pour socialiser votre chiot, plus vous aurez de facilité. Plus il acceptera chaque nouvelle expérience comme quelque chose de trop chouette.

Au final ça veut dire qu’en vous y prenant aussi vite que possible, vous aurez un chien bien dans ses pattes, qui n’a peur de rien, et qui peut rester serein en toutes circonstances.

Mais voilà, peut-être que votre chiot à vous, il a DÉJÀ développé des peurs incontrôlables. Peut-être que vous avez laissé passer les premiers temps, et que vous vous demandez s’il y a encore quelque chose à faire aujourd’hui.

Alors voyons justement comment vous y prendre dans ce cas-là.

Si votre chiot a déjà peur de tout, voilà ce que vous devez faire

Si votre chiot a déjà peur de tout, ce que vous devez faire, c’est très simple…

C’est exactement la même chose que ce qu’on a vu plus haut.

Votre chien pète un plomb quand vous sortez la tondeuse à gazon ?

Votre chien est incontrôlable quand il aperçoit un train ?

Vous allez devoir prendre le temps de le « re-socialiser » à tout ça.

En gros, vous devez réussir à lui faire comprendre qu’il n’a pas BESOIN d’avoir peur, mais qu’au contraire il peut rester calme malgré tout ça.

La question, c’est de savoir depuis quand il en a peur. Plus ça fait longtemps que votre chiot a peur, plus il y a de risque que sa peur se soit carrément transformée en traumatisme.

À ce moment-là, vous seriez foutu ?

Bien sûr que non.

Par contre, ça vous demandera sûrement un peu plus de temps et de patience pour apaiser votre chiot que s’il n’avait pas encore développé de peur.

Parce qu’au lieu de passer de « Je suis pas trop à l’aise » à « J’aime bien », vous aurez une étape en plus. À savoir :

  • « J’ai peur »,
  • « Je suis pas trop à l’aise »,
  • « J’aime bien ».

C’est pas encore bien clair ?

Ce que je vous suggère fortement, c’est de télécharger notre livre numérique gratuit sur le thème de « La Page Blanche ».

Grâce à ce concept, vous allez vraiment bien comprendre comment vous y prendre pour que votre chiot n’ait peur de rien. On y voit la démarche pas-à-pas pour gérer à la fois les nouvelles expériences, mais aussi les peurs déjà installées.

Et pour être sûr que vous vous en sortiez, on y décrypte plusieurs cas pratique en détails. Inscrivez simplement l’adresse email à laquelle je peux vous l’envoyer directement dans ce formulaire :

Image formulaire bonus 2

Nous haïssons les spams: votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, podcasts, offres commerciales et autres conseils pour vous améliorer dans l'éducation de votre chien. Vous apprendrez tout ce que vous devez savoir pour une vie en harmonie avec votre poilu. Vous pourrez bien entendu vous désabonner à tout instant.

Les points importants à retenir

Donc qu’est-ce qu’on a appris dans cet article ?

On a vu que votre chiot a toutes les raisons du monde de développer des peurs par rapport à ce qui l’entoure. Et que c’est votre rôle à vous de lui faire comprendre qu’il peut justement rester calme, et que tout va bien se passer.

Je vous ai expliqué que si votre chiot développe des peurs, il va ensuite développer des mauvais comportements et que vous n’avez donc aucun intérêt à laisser la chose se faire.

On a parlé de comment vous y prendre pour calmer votre chiot, c’est-à-dire en rendant les découvertes aussi positives que possible, en le récompensant avec des friandises ou en jouant avec lui.

Et concrètement, les 4 règles pour faire de chaque socialisation une réussite (une socialisation, c’est grosso modo le fait de rendre les expériences positives), c’est :

  • Règle 1 : Décortiquez chaque découverte en un maximum d’étapes
  • Règle 2 : Toujours aller au rythme de votre chiot.
  • Règle 3 : Les pas en arrière sont plus qu’autorisés : ils sont impératifs et nécessaires !
  • Règle 4 : Ne jamais vouloir en faire trop. 10 minutes, c’est déjà énorme pour votre chien.

On traite chacune de ces règles en détails (et bien plus) dans notre livre numérique sur le principe de « La Page Blanche », que vous pouvez obtenir gratuitement à l’aide du formulaire un peu plus haut. N’hésitez vraiment pas à le télécharger, pour garantir de faire de votre chiot un chien bien dans ses pattes.

Je vous remercie d’être resté avec moi jusqu’au bout. Pensez à laisser un commentaire juste en dessous si ça vous a été utile et si vous avez appris des trucs.

Allez, cerise sur le gâteau, je vous laisse avec cette vidéo. Vous y verrez ce que ça représente de mettre tout ça en pratique avec un exemple concret : La peur de l’aspirateur.

Note : Le lien Amazon de cet article est un lien « affilié ». Nous touchons un petit quelque chose si vous choisissez de le suivre pour vous procurer le livre, SANS que cela n’augmente le prix d’achat pour autant (Sinon, soyez sûr que je ne vous le proposerais même pas). Pour plus d’infos sur l’affiliation, cliquez ici.

Photos Flickr par : Taylor Bennett et poscochile / Hugh Honeyman


Partager l'article :
 
 
 

2 thoughts on “Mon chien a peur de tout : L’apaiser grâce à la socialisation

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Téléchargez gratuitement notre check-list. Pour vous guider de A à Z dans l'apprentissage de commandes à votre chien.