Apprendre le coucher à son chien – Un jeu d’enfant !

Apprendre le coucher à son chien
Partager l'article :
 
 
 

Vous voulez apprendre à votre chien à se coucher ? Vous avez peut-être déjà tenté des trucs, mais ça n’a rien donné ? C’est parfait, bienvenue dans cet article. On va justement voir tout ce que vous devez savoir pour apprendre le coucher à son chien. Ça n’a rien de sorcier mais pour y arriver, faut-il encore que vous connaissiez concrètement la démarche. Que vous compreniez réellement comment apprend votre chien (et donc la procédure pour l’aider à apprendre de manière rapide et efficace). On va commencer par parler de POURQUOI c’est très intéressant d’apprendre le coucher à son chien. Ensuite on verra la démarche « standard », on dira, pour le lui enseigner. Et enfin vous découvrirez la technique du « Petit Pont », qui vous sauvera si malgré tout ça votre chien a des difficultés à faire ce que vous lui demandez. Dans la joie et la bonne humeur : c’est parti !

Vous préférez la vidéo ? Voici celle dans laquelle je vous parle en détails du même sujet :

Pourquoi apprendre le coucher à son chien ? Voici les raisons !

Apprendre le coucher à son chien, ça ne sert pas juste à amuser la galerie.

Non.

En réalité, ça a même pas mal d’avantages. Voici 4 situations dans lesquels ça va vous servir :

1.  Pour qu’il attende

Alors oui, je vous vois venir. Vous allez me dire qu’il y a déjà le Assis pour ça. Mais le Coucher, c’est un peu la « version améliorée » en terme de position d’attente.

Parce que quand il est assis, votre chien, c’est un peu comme s’il était sur des starting-blocks. Prêt à bondir au moment où il apercevra par exemple un chat qui passe en courant. Alors que s’il est couché, il va d’abord tourner la tête d’un coup sec vers le chat, et ensuite seulement décider s’il va se lever pour bondir ou non.

Du coup, comme ça lui demandera plus d’effort, il y a plus de chance qu’il reste tranquillement là où il est. Et vous serez donc plus serein si vous lui demandez de se coucher.

Ensuite…

2. Pour qu’il reste calmement où il est

Vous rentrez d’une balade sous la pluie et vous ne voulez pas que votre chien dégouline partout ? Demandez-lui de se coucher pour qu’il attende sagement que vous reveniez avec une serviette.

Apprendre le coucher pour le sécher

Pareil si vous voulez l’ausculter, lui couper les griffes, lui brosser les dents, ou n’importe quoi qui demanderait que votre chien attende tranquillement.

Après ça le 3ème point, qui est certainement le plus intéressant de tous…

4. Pour tenter de le canaliser

Qu’est-ce que j’entends par-là ?

C’est simple, si votre chien n’est pas du genre calme par nature, vous aurez certainement besoin de lui apprendre à le rester dans certaines situations.

Par exemple, il peut prendre l’habitude de devenir tout excité au moment où il vous voit attraper votre manteau. Et du coup finir par se mettre à courir dans tous les sens le temps que vous enfiliez vos chaussures.

Et donc là, au lieu de le laisser péter les plombs, vous pouvez lui demander de se coucher. Et si son niveau d’excitation n’est pas trop grand, ça l’aidera justement à se canaliser et au fil du temps, il comprendra qu’il peut garder son calme.

Vous vous demandez pourquoi faire ça ?

C’est surtout que si vous le laissez faire, le risque, c’est qu’il le fasse une première fois un petit peu. Puis, plus. Puis encore plus. Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il devienne une vrai tornade à chaque fois que vous devez le sortir. Donc prenez la peine de le faire parce que ça demande pas de temps, et à force vous aurez un chien parfaitement équilibré.

Après on est d’accord que ça dépend d’à quel point il est excité. Parce que s’il l’est vraiment trop, vous allez vous taper la tête contre un mur si vous vous obstinez à faire en sorte qu’il se couche et reste tranquille. C’est plutôt s’il est juste un peu turbulent que ça pourra l’aider à faire redescendre la pression.

Et enfin la dernière raison d’apprendre le coucher à son chien :

4. Pour lui apprendre d’autres commandes

Parce qu’il y en a, des commandes qui nécessite que vous commenciez par demander à votre chien de se coucher :

  • De rester,
  • De rouler,
  • De ramper,
  • De faire le mort,
  • Etc…

Et donc maintenant que vous savez pourquoi apprendre à son chien à se coucher, faisons rapidement un point sur les prérequis et parlons de quand commencer à apprendre ça à votre chiot.

Quels prérequis pour apprendre à son chien à se coucher ?

Alors, quand commencer à apprendre ça à votre chiot ?

C’est simple, il faut vous y mettre là tout de suite.

Le seul prérequis, concrètement, c’est d’avoir commencé par apprendre à votre chien à s’asseoir (en plus, c’est le plus facile. Donc commencez par ça si vous ne l’avez pas encore fait).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mon chien ne me regarde pas - Agissez sans tarder

Donc si votre chiot a plus de 2 mois, et s’il sait déjà s’asseoir quand vous le lui demandez, vous pouvez vous y mettre dès à présent. Allez chercher des friandises, et votre chiot sera tout content de faire ce que vous attendez de lui.

Parce que la vérité, c’est que plus votre chiot est jeune, plus il apprend facilement. Son cerveau est en train de se former, son envie de boulotter de délicieuses friandises est au maximum, et donc il apprendra de manière optimale.

Et du coup c’est parti, voyons tout de suite concrètement comment apprendre à son chien à se coucher.

Place à la pratique : Les 3 étapes pour apprendre le coucher à son chien

Avant tout, ce qu’il faut juste préciser, c’est qu’il va vous falloir plusieurs séances avant que votre chiot ne maîtrise ça parfaitement. Parce que si vous voulez vous dépêcher et que vous essayez de lui bourrer le crâne, lui va au contraire rien comprendre…

En fait c’est justement l’inverse, comme l’explique le célèbre éducateur canin Zak George, plus vous découperez l’apprentissage en petites étapes, plus votre chien apprendra rapidement.

D’ailleurs dans ce sens, vous pouvez télécharger notre check-list pour vous faciliter la vie dans l’apprentissage de commandes avec votre chien.

C’est simple, c’est une check-list que vous prenez à chaque fois que vous choisissez d’apprendre quelque chose à votre chien (comme par exemple ici, à se coucher), et vous n’avez qu’à vous laisser guider du point zéro, jusqu’au moment où votre chiot maîtrise le truc

Ça vous dit comment découper l’apprentissage… Qu’elle durée pour chaque séance… Comment adapter ces séances directement à votre chien…

Dites-moi simplement à quelle adresse vous voulez la recevoir, via le formulaire juste ici :

Logo du formulaire de téléchargement de la check-list pour apprendre des ordres à son chien

Nous haïssons les spams. votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, podcasts, offres commerciales et autres conseils pour vous améliorer dans l'éducation de votre chien. Vous apprendrez tout ce que vous devez savoir pour une vie en harmonie avec votre poilu. Vous pourrez bien entendu vous désabonner à tout instant.

Laissez-vous guider par cette Check-list

Choisissez une commande, et suivez simplement les étapes jusqu'à ce que votre chien la maîtrise.

  • Comment découper l'apprentissage.
  • Quelle durée pour chaque séance.
  • Comment vous y prendre si vous rencontrez des difficultés.

Fini la frustration de ne jamais être sûr de bien s'y prendre.

Facilitez-vous la vie dans l'éducation de votre chien.

Bon allez. J’arrête mon blabla, on y va avec la première étape :

Étape 1 : Lui faire faire le mouvement (2 séances de 5-10 minutes)

On va déjà commencer par lui faire faire le mouvement. Donc prenez des friandises, et le but de la première étape c’est qu’il comprenne qu’on est en train d’attendre quelque chose de lui. Qu’il doit faire quelque chose de bien précis pour avoir ces friandises.

Comment on fait ça ?

On commence par lui demander de s’asseoir, et on va le guider avec une friandise pour lui montrer ce qu’il doit faire.

Pour apprendre le coucher à son chien, la truffe et la friandise sont comme des aimants.

C’est important de toujours commencer par lui demander de s’asseoir en premier. Parce que pour lui, c’est pas la même chose de se coucher depuis la position assise ou depuis la position debout. Il doit pas faire les mêmes mouvements. Du coup pour simplifier l’apprentissage, on commence toujours par lui demander de s’asseoir avant de lui demander de se coucher.

Ensuite pour le guider, mettez-lui la friandise sous le nez (sans qu’il puisse l’attraper bien sûr. En la coinçant entre vos doigts ou en la mettant dans votre main fermée.) et descendez votre main jusqu’au sol. Lui va suivre votre main pour continuer de sentir la friandise et essayer de l’attraper, et donc il va pas avoir le choix au bout d’un moment que de se coucher.

Apprendre le coucher à son chien : Lui faire faire le mouvement (avant)
Apprendre le coucher à son chien : Lui faire faire le mouvement (pendant)
Apprendre le coucher à son chien : Lui faire faire le mouvement (après)

Il ne se couche pas ? Patientez 2 secondes bon sang !

Ce qui est important que vous ayez en tête, c’est que comme c’est la toute première fois que vous essayez de faire ça, ça peut lui prendre un petit moment avant de se coucher. Restez la avec la main au sol, dites rien et attendez de voir s’il finit par se coucher.

Normalement, il va tenter des trucs pour avoir la friandise (de planter son museau dans votre main ou de la mordiller. Peut-être vous gratter avec sa patte). Et c’est seulement quand il se couche que vous ouvrez la main pour lui donner la friandise.

Attention toujours au timing qui est important. C’est-à-dire que pour qu’il comprenne bien, il faut vraiment qu’il reçoive la friandise au MOMENT MÊME où son ventre touche le sol.

Apprendre le coucher à son chien : Attention au timing

« Ben moi ça marche pas ton histoire… » – Les 2 solutions

Alors effectivement, ça peut arriver que ce qu’on a vu jusque-là ne marche pas. Surtout si vous avez un petit chien. Il peut avoir plus de mal au début, parce que quand vous aurez votre main au sol (contrairement à un grand chien qui n’aura pas le choix de se coucher), le vôtre aura juste à pencher la tête pour continuer de sentir, lécher ou mordiller votre main.

Nous ça nous est d’ailleurs justement arrivé avec Günther. Il avait beaucoup de peine à se coucher. Il comprenait pas. Alors que pourtant, le Corgi c’est pas forcément la plus petite des races.

Donc si ça fait genre 2-3 minutes que votre chien cogite et tente des trucs, mais qu’il se couche pas, vous avez 2 possibilités :

  1. La 1ère c’est simplement d’éloigner gentiment votre main de votre chien. Mais attention ! Il faut vraiment y aller très doucement parce que sinon, il y a un gros risque que votre chien se lève pour la suivre. Donc de nouveau, laissez-le un peu cogiter pour voir ce que ça donne.
  2. La 2ème chose que vous pouvez faire, c’est l’inverse. C’est-à-dire de rapprocher la friandise sous son ventre plutôt que de l’éloigner, et le laisser de nouveau tenter des trucs.
Apprendre le coucher à son chien : Les 2 possibilités si il ne se couche pas

La fausse bonne idée

La fausse bonne idée, c’est de vouloir toucher votre chien pour le faire se coucher. De lui tirer les pattes avant ou de lui appuyer sur le dos….

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les secrets pour apprendre le rappel à son chien

Si vous faites ça il ne va rien comprendre de ce qu’il se passe. Même s’il finit par être couché, il y a de grandes chances qu’il n’ait en fait rien compris de ce qui vient de se passer. Du coup ça ne va pas du tout être efficace. Et en plus vous risquez de lui faire mal. Donc gardez vraiment votre mal en patience, et vous verrez que vous finirez par y arriver 😉 .

Et si vraiment vous avez l’impression d’avoir tout tenté mais que ça ne passe pas, on va voir à la fin de l’article la méthode du « Petit Pont » qui pourrait résoudre votre problème.

Donc tentez ça, faites-lui faire le mouvement plusieurs fois pour l’habituer et quand il aura compris le truc et que ça sera assez fluide, vous pourrez passer à l’étape 2…

Étape 2 : Rajouter le mot (4 séances de 5 minutes)

Donc là, votre chiot devrait normalement se rendre compte de ce que vous voulez qu’il fasse.

Le but, maintenant, c’est d’habituer votre chien à entendre le mot que vous voudrez lui apprendre pour cette commande.

Donc il fait le mouvement, il entend le mot pendant qu’il est en train de faire le mouvement, et il prend le réflexe que quand il entend « coucher », il se couche.

Comment on fait ça ?

On va simplement faire comme à l’étape d’avant. Mais au moment où il se couche, vous prononcez « Coucher ». Ce qui fait qu’il se couche, et au même moment il reçoit une friandise ET il entend le mot.

Et si vous voulez qu’il se couche quand vous lui dites « Pomme de terre », vous faites la même chose, mais au lieu de lui dire « Coucher », bah vous lui dites « Pomme de terre ». La seule chose c’est de choisir un mot, et de n’utiliser ensuite plus que celui-là.

Voilà ! Là, votre chien est prêt, c’est son heure de gloire, la 3ème étape !…

Étape 3 : Lui demander de se coucher (3 séances de 5 minutes)

Je pense qu’il n’y a pas besoin de vous donner beaucoup plus de détails. Vous allez simplement demander à votre chien de se coucher.

Enfin si, peut-être juste une chose, c’est qu’on va rajouter un geste qui va avec l’ordre.

Parce que dans l’histoire, comprendre le mot que vous lui dites, c’est la chose la plus compliquée pour votre chien. Lui comprend mieux les gestes. Et donc, on va s’aider de nos mains pour mieux se faire comprendre.

Et pour rester cohérent avec tout ce qu’on a fait jusqu’ici, on va essayer de garder un geste qui se rapproche de celui qu’on faisait aux étapes précédentes avec notre friandise.

C’est à dire qu’avant, vous aviez votre friandise dans la main, et vous l’ameniez au sol. Ce qui fait que le geste, c’est bras tendu, main à plat, et je baisse le tout jusqu’au sol :

Ajouter le geste (avant)
Ajouter le geste (après)

Et donc c’est comme à la première étape, hein. Vous lui laissez le temps de cogiter.

Parce que ça sert à rien de lui marteler « Coucher ! » « Coucher ! » « Coucher ! » à tout bout de champ, jusqu’à ce qu’il se couche. Là, même s’il finit par le faire, il aura du mal à comprendre ce qu’il c’est passé.

Vous lui dites « Coucher », une fois, et VOUS ATTENDEZ. Vous pouvez attendre jusqu’à environ 30 secondes. Et si vraiment il ne fait rien, vous lui dites juste « Non », sans vous énerver (parce que ça sert à rien de s’énerver), et vous lui redemandez gentiment « Coucher ».

Et si malgré tout il ne le fait pas, c’est que vous êtes juste allé un peu vite. Donc il va simplement falloir revenir une étape en arrière, et le guider quelque fois de plus avec la friandise avant de pouvoir retenter de lui demander directement.

Donc voilà, vous connaissez la démarche pour apprendre à votre chien à se coucher. Maintenant c’est à vous de jouer. Prenez vos friandises, et allez-y là maintenant. Prenez juste 2 secondes pour télécharger la check-list avec le formulaire plus haut, et c’est parti pour la première séance.

Quand vous aurez entraîné, n’hésitez pas à revenir donner vos retours directement dans les commentaires. Pour expliquer aux autres si vous avez rencontré des difficultés, ou si tout s’est passé les doigts dans le nez.

Ok, y’a plus grand chose à dire. On a vu les 3 étapes pour apprendre à votre chien à se coucher. Maintenant, voyons cette fameuse astuce dont je vous ai parlé, j’ai nommé l’astuce du « Petit Pont », qui vous sera utile si votre chien a énormément de peine à la première étape….

La méthode du Petit Pont

Cette méthode est très simple. Vous vous asseyez au sol, jambes collées face à vous et légèrement pliées, avec votre chien sur le côté. Et donc vous l’aurez compris, le Petit Pont, c’est simplement la forme que prennent vos jambes.

Et donc avec votre friandise, vous attirez simplement votre chien et vous l’incitez à passer sous vos jambes. Quand il est sous vos jambes, vous arrêtez votre main (avec le chien toujours sous vos jambes) et vous le laissez cogiter. Du coup, il n’aura pas le choix que de finir par se coucher. Et comme avant, c’est à ce moment que vous lâcher la friandise dans sa bouche.

La méthode du petit pont, pour apprendre le coucher à son chien

Là on est au tout début, donc ne lui dites pour l’instant rien, juste le guider et lui donner la friandise quand il se couche. C’était déjà compliqué pour lui de faire le mouvement, donc laissez-le intégrer le mouvement avant de rajouter quoi que ce soit.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  LA commande indispensable pour vos balades

C’est toujours la première fois qui est la plus difficile. Mais dès qu’il aura réussi à le faire, ça deviendra déjà plus clair dans son esprit.

Faites le Petit Pont 2-3 fois, puis tentez directement de le faire se coucher comme on a vu au début de l’article. Pour qu’il comprenne bien que ce que vous voulez, c’est pas de passer sous les jambes, mais bien de simplement se coucher.

Et donc là, vous avez en mains tout ce qu’il faut pour apprendre le coucher à votre chien.

Vous avez encore des problèmes à lui apprendre ? Malgré tout ça, vous avez l’impression que rien ne marche ? Alors parlons-en !

Apprendre à son chien à se coucher : Comment faire si rien ne marche

Si vous rencontrez encore des difficultés, c’est qu’il y a quelque chose qui vous met des bâtons dans les roues sans même que vous vous en aperceviez.

Et donc ça tombe bien, dans la vidéo ci-dessous, on revient sur les bases. Je vous explique les 4 raisons qui peuvent faire que rien ne marche avec votre chien, et comment vous y prendre pour enfin changer la donne (Si vous voulez, je vous en ai aussi fait un article en cliquant directement ici).

Vous voulez allez encore plus loin ? On pinaille ? Voici les 2 manières qu’à un chien de se coucher :

Apprendre à son chien à se coucher : La différence entre “Coucher” et “Terre”

Vous avez peut-être déjà entendu des gens utiliser soit Coucher, soit Terre quand ils veulent que leurs chiens effectuent cette commande. En fait, il y a une légère différence entre ces deux termes.

C’est comme pour le Assis. Terre, c’est un « coucher stricte » (qui est demandé en concours d’obédience), alors que l’autre est plus au bon vouloir du chien.

Du coup, si vous êtes vraiment motivé, vous pouvez tout à fait lui apprendre les deux termes, et donc faire en sorte qu’il se couche de deux manières différentes.

Vache VS sphinx

Si votre loulou se couche sur le côté et que vous voulez lui apprendre le “terre”, une idée, c’est de lui présenter la friandise quand il est « en vache », la main posée au sol, et de l’avancer légèrement. Pour l’attraper, il n’aura pas le choix que de ramper sur quelques centimètres, le faisant se coucher bien droit (c’est d’ailleurs la technique pour lui apprendre à ramper).

Au moment où il se met dans la bonne position, pensez à récompenser et féliciter.

Allez, on récapitule les points importants

Bon ! C’était intensif, non ? Vous avez tenu le coup ?

Bien. Du coup, récapitulons rapidement.

Pour apprendre à son chien à se coucher, les 3 étapes, c’est :

  1. Lui faire faire le mouvement. En commençant par lui demander de s’asseoir. Puis en lui mettant une friandise sous le nez et en l’amenant au sol.
  2. Rajouter le mot. Ça veut dire que vous faites comme à la première étape, mais qu’au MOMENT MÊME où il se couche, vous lui dites simplement « Coucher ».
  3. Lui demander de faire le mouvement (en ajoutant un geste). Donc le geste, ici, c’est bras tendu, main à plat et vous amenez le tout au sol.

Rappelez-vous que le timing est toujours hype important. Donc il faut vraiment le récompenser à chaque fois au moment même où il fait ce que vous attendez de lui, pour qu’il comprenne de manière efficace.

Et si vous avez des difficultés, déjà c’est que vous n’avez pas téléchargé la check-list. Donc allez le faire avec le formulaire plus haut. Et sinon c’est probablement que vous essayez d’aller trop vite.

Prenez bien le temps d’entraîner chaque étape, et vous verrez que votre chien maîtrisera ça sur le bout des pattes !

Et sinon, vous avez la vidéo juste en dessus qui vous explique comment faire si rien ne marche avec votre chien.

Je vous remercie d’être resté jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire. Ça nous motive à continuer de vous faire des articles comme ça. Et si vous avez encore des questions ou des remarques, on en discute volontiers avec vous !


Partager l'article :
 
 
 

2 thoughts on “Apprendre le coucher à son chien – Un jeu d’enfant !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Vous êtes un peu perdu ? Vous voulez savoir définitivement comment apprendre des commandes à votre chiot ? Voici notre outil pour vous guider :)