Apprendre le Assis à son chiot : La méthode simple et efficace

Partager l'article :
 
 
 

Vous voulez vous lancer dans l’éducation de votre chiot ? Vous avez décidé de lui apprendre à s’asseoir ? Vous avez fait un très bon choix. Le Assis, c’est LA meilleure commande par laquelle commencer quand on débute en éducation canine. Pourquoi ? Simplement parce que c’est la plus facile. Du coup vous, ça va vous permettre de vous faire la main avec un ordre simple. Et votre chiot, ça lui fera faire un premier pas dans l’éducation, en lui montrant que vous allez attendre de lui qu’il fasse certaines choses. Dans cet article, on va voir tout ce qu’il faut savoir pour apprendre le Assis à son chiot. On va commencer par parler des 3 raisons de lui enseigner cette commande. Ensuite on verra la démarche en 3 étapes pour y parvenir. Et à la fin, on verra même ce que vous devez faire si malgré tout, vous n’y parvenez pas. Allez, sans transition, commençons tout de suite par parler de POURQUOI apprendre à le Assis à votre chiot…

Si vous préférez une vidéo, voici celle dans laquelle je vous explique les mêmes concepts que dans cet article :

Mais en fait, pourquoi lui apprendre le Assis ?

Comme je l’ai dit, le Assis, c’est la commande la plus simple par laquelle débuter. Simplement parce que s’asseoir, votre chiot le fait DÉJÀ très souvent sans pour autant que vous n’ayez à le lui demander. Du coup le but, ça va simplement être de lui apprendre à aussi le faire quand vous le lui demandez.

Et à côté de ça, les mouvements que vous allez devoir faire son très basiques. Donc vous aurez de la facilité et vous allez pouvoir vous faire la main avant d’ensuite passer à des commandes plus compliquées.

Concrètement, il y a 3 grandes raisons d’apprendre le Assis à son chiot :

1. Apprendre le Assis à son chiot pour qu’il attende

Si vous avez besoin que votre chien reste sagement où il est, commencez par lui demander de s’asseoir.

Pourquoi ça ?

Simplement parce que s’il reste debout, à la moindre distraction, il ne va pas hésiter à aller y jeter un œil.

Un piéton qui passe à côté de lui. Un chat qui court au loin. Un enfant qui le regarde. Croyez-moi, lui, direct, il va vouloir leur foncer dessus. Et au bout d’un moment, vous serez en stress à chaque fois que vous devrez vous concentrer 2 secondes sur autre chose que votre chien…

Alors que si vous lui demandez simplement de s’asseoir, vous verrez qu’il arrivera bien mieux à rester sagement là s’il est en position assise. Alors profitez de le lui demander.

Ensuite la deuxième utilité du Assis

2. Pour pouvoir tester son niveau d’attention

Comme vous êtes au tout début vous ne vous en rendez peut-être pas encore compte, mais votre chien va très vite être distrait par tout ce qui l’entoure.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ça veut dire que ça arrivera très souvent qu’il soit tellement absorbé par son environnement qu’il ne vous entende même pas (surtout en balade). Ou en tout cas, c’est l’impression qu’il vous donnera.

Donc vous serez là, à vous énerver pour qu’il fasse certaines choses, mais lui aura juste l’air d’en avoir rien à faire. Plutôt frustrant…

Un exemple pour que ça soit plus clair :

Vous vous promenez et tout d’un coup, il aperçoit un chien au loin. Il le fixe avec attention, les oreilles dressées, et il semble complètement obnubilé. Lui ce qu’il veut, c’est aller jouer, et plus moyen pour vous d’avancer

Vous lui dites « Viens ! » avec insistance, mais rien n’y fait. Alors que pourtant normalement ça fonctionne très bien.

Et à ce moment, la technique ultime pour justement savoir si oui ou non il vous entend, c’est simplement de lui demander de s’asseoir.

Scénario 1 : Il s’assied, donc c’est qu’il vous entend mais que la distraction est trop forte. Vous n’êtes pas assez intéressant pour que votre chiot porte son attention sur vous. Faites couiner un jouet, mettez-lui de délicieuses friandises sous le nez, ou faites le guignol pour devenir plus intéressant que l’autre chien qui est en face, et que votre poilu décide donc de venir vers vous.

Scénario 2 : Votre chien ne vous entend même pas. Il ne s’assied pas. Vous pouvez continuer de vous obstiner, mais il y a des chances que ça ne donne aucun résultat. À ce moment, ça veut simplement dire qu’il n’a pas encore suffisamment l’habitude de vous obéir quand il y a des distractions. Que là, les distractions sont trop fortes pour lui. Et que vous devrez donc plus entraîner le « Viens ! » au calme avant d’espérer vous faire obéir dans cette situation.

Enfin bref. Ça vous paraît peut-être encore un peu complexe. Mais gardez surtout en tête que le Assis vous permettra ensuite de justement tester si votre chien vous entend ou non.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Apprendre à son chien à ramener la balle - 3 étapes

Et la 3ème raison d’apprendre le Assis à son chiot…

3. Pour apprendre ensuite d’autres commandes

Pour apprendre le Coucher, le Donne la patte, le Fait le beau et bien d’autres, vous aurez besoin de d’abord demander à votre chiot de s’asseoir.

Comme dirait nos amis anglais, le Assis c’est vraiment un « must have » en matière d’éducation canine (un « impératif », si je vous traduis).

Et donc maintenant que vous savez pourquoi apprendre le Assis à son chiot, voyons comment le lui apprendre !

Passons à la pratique : Comment apprendre le Assis à son chiot

Pour apprendre à votre chiot à s’asseoir, il y a 3 étapes :

  1. La première, c’est de le guider pour lui faire faire le mouvement.
  2. La deuxième, c’est de lui apprendre le mot « Assis ».
  3. La troisième, c’est de lui demander de s’asseoir, et de rajouter un geste avec la commande.

Et pour chacune de ces étapes, vous allez avoir besoin de friandises.

La friandise, c’est une motivation pour votre chien. Déjà, c’est justement ce qui va vous permettre de le guider à la première étape. Mais c’est aussi ce qui va lui donner ENVIE de faire ce que vous attendez de lui. Et donc à force, c’est ce qui lui permettra d’apprendre ce que vous cherchez à lui enseigner, à savoir le Assis, dans notre cas.

Si vous n’êtes pas encore au clair sur comment choisir et utiliser des friandises, je vous suggère cette vidéo dans laquelle je vous dis tout (ou en article, en cliquant directement ici) :

Et donc maintenant que vous vous êtes équipé de friandises, voyons comment vous y prendre.

Étape 1 : L’habituer à faire le mouvement (2 séances de 5-10 minutes)

Alors, comment on fait pour apprendre des mouvements à son chien ?

Pour bien comprendre, dites-vous que votre friandise, c’est comme un aimant. Et la truffe de votre chiot, c’est simplement un autre aimant. Et qu’est-ce qu’il se passe quand on approche deux aimants ?

Ils s’attirent.

Et donc avec l’aimant dans votre main, vous allez justement pouvoir faire bouger votre chien, et lui faire prendre des positions.

Du coup on est d’accord que pour que ça marche, il ne faut pas que votre chien puisse l’attraper, la friandise. Essayez de la coincer entre vos doigts, ou simplement de la mettre dans votre main fermée (comme sur l’image en dessous). Votre chiot doit pouvoir la sentir, éventuellement réussir à la lécher ou la mordiller, mais vous devez garder la majeure partie dans votre main.

Cacher la friandise entre ses doigts ou dans la paume

Et donc maintenant, ce que vous devez faire pour faire en sorte que votre chien s’asseye, c’est lui mettre la friandise devant le nez, et remonter votre main au-dessus de sa tête. Lui va suivre la friandise, pencher la tête en arrière, et il n’aura en fait pas le choix que de finir pas s’asseoir.

Apprendre le Assis à son chiot : Lui faire faire le mouvement (avant)
Apprendre le Assis à son chiot : Lui faire faire le mouvement (après)

Et au moment où il s’assied, vous lâchez la friandise dans sa bouche pour le récompenser…

Une chose importante à faire attention, c’est votre TIMING. Le timing c’est quelque chose d’hyper important quand on apprend des commandes à son chien. Dans notre cas, ça veut dire que pour qu’il comprenne de manière optimale, il faut vraiment que la friandise rentre dans sa bouche au MOMENT MÊME où ses fesses touchent le sol.

Et donc vous faites ça, plusieurs fois, et vous récompensez votre chien pour qu’il comprenne que c’est ça qu’il doit faire.

Vous prenez une friandise, vous lui faites basculer la tête, et vous lâchez la friandise… Vous prenez une autre friandise, vous faites en sorte qu’il se relève (s’il ne s’est pas levé entre-temps), vous lui faites basculer la tête en arrière, et vous lâchez la friandise… Et ainsi de suite.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Nouveau défi : sac à dos pour chien !

Et quand ça commence à être fluide (donc quand il le fait presque automatiquement), vous pouvez passer à la deuxième étape.

Je vous ai noté de faire 2 séances de 5 à 10 minutes, ça devrait être une bonne base. C’est en fait ce qu’on recommande dans notre check-list pour apprendre des commandes à votre chien. D’ailleurs si vous ne l’avez pas encore téléchargée, je pense que c’est le bon moment de vous procurer cet outil :

Logo du formulaire de téléchargement de la check-list pour apprendre des ordres à son chien

Nous haïssons les spams. votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, podcasts, offres commerciales et autres conseils pour vous améliorer dans l'éducation de votre chien. Vous apprendrez tout ce que vous devez savoir pour une vie en harmonie avec votre poilu. Vous pourrez bien entendu vous désabonner à tout instant.

Fini la frustration de ne jamais être sûr de bien vous y prendre

Laissez-vous simplement guider par notre Check-list dans l'apprentissage de vos commandes :

Elle vous donne :

  • Les étapes pour un apprentissage efficace.
  • Quelle durée pour chaque séance.
  • Comment faire si votre chien ne comprend pas.

Facilitez-vous la vie dans l'éducation de votre chien.

Étape 2 : Lui apprendre le mot « Assis » (4 séances de 5 minutes)

Ok, ça va ? Ça a pas été trop compliqué ? Pensez à me dire dans les commentaires si c’était clair ou si vous avez rencontré des difficultés. Ça pourra aussi aider les autres qui liraient l’article à se faire une idée.

Et vous connaissez la bonne nouvelle ? Le plus dur est fait.

Donc maintenant, on va apprendre le mot à votre chien. Parce que non, votre chiot ne parle pas français. Et il va donc falloir lui apprendre.

Et en fait, pour faire ça, vous faites simplement la même chose qu’à l’étape 1 mais au moment où il s’assied, vous lui dites « Assis ». Ce qui fait qu’au moment même où ses fesses touchent le sol, il reçoit une friandise ET il entend « Assis ». Et donc à force il prend le réflexe que quand il entend « Assis », il s’assied.

Et donc de nouveau, vous entraînez ça plusieurs fois (4 séances de 5 minutes devraient faire l’affaire), et ensuite vous passez à la 3ème étape.

Étape 3 : Lui demander de s’asseoir en ajoutant un geste (3 séances de 5 minutes)

Yes, c’est le grand moment ! Maintenant, vous allez demander directement à votre chien de s’asseoir, sans le guider.

Mais attendez.

Ce qu’on va aussi faire, c’est définir le geste que vous allez faire quand vous lui demanderez de s’asseoir.

Pourquoi un geste ?

Simplement parce que pour votre chien, c’est bien plus facile de comprendre les gestes que les mots. C’est un peu comme de tenter de se faire comprendre par quelqu’un qui ne parle pas la même langue. Vous y arriverez bien mieux si vous utilisez aussi vos mains.

Et du coup ce qu’on va faire, c’est qu’on va garder un geste qui ressemble à celui qu’on faisait au 2 premières étapes. Ce que vous faisiez avant, c’est que vous mettiez votre main devant sa truffe, et vous la montiez. Et donc le geste c’est main à plat, à l’horizontale avec la paume tournée vers le haut, et vous pliez votre bras jusqu’à ce que votre main touche votre épaule. Ça donne ça en gros :

Apprendre le Assis à son chiot : Rajouter le geste (avant)
Apprendre le Assis à son chiot : Rajouter le geste (après)

Donc vous vous mettez face à votre chien, et en même temps que vous lui dites « Assis », vous faites le mouvement avec votre main.

Si votre chien ne s’assied pas, vous pouvez le guider un peu avec votre main, mais en essayant de le faire sans friandise (ici on essaie de faire en sorte que la friandise ne soit plus qu’une récompense, et plus un aimant). Et si vraiment il n’y arrive pas, revenez à l’étape précédente et réentraînez un peu avant de revenir à celle-ci.

Si votre chien s’assied, c’est bingo. Ça veut dire qu’il a compris ce que vous attendez de lui, et il commence à capter ce que signifie le mot et le geste. Et maintenant, vous n’avez plus qu’à entraîner régulièrement pour que votre chien la maîtrise un peu mieux chaque jour.

Et si vous voulez qu’il sache le faire tout le temps et n’importe où, vous allez devoir ensuite faire en sorte d’entraîner ça en augmentant progressivement les distractions présentes (bruits, humains, chiens, odeurs, etc…). Et quand ça ira vraiment bien vous diminuerez les friandises, en y allant aussi progressivement (pour bien comprendre, vous pouvez lire l’article Comment bien débuter l’éducation, ça devrait vous éclairer).

Voilà, avec ça vous devriez être paré pour apprendre à votre chiot à s’asseoir. Mais malgré tout ce qu’on vient de voir, il y a encore un risque que vous rencontriez des difficultés. Parlons donc vite fait de pourquoi, et de ce que vous devez savoir si vous êtes dans ce cas…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vidéo - Apprendre la commande "Assis"

Et si vous rencontrez des difficultés ?

En fait, si vous rencontrez des difficultés, c’est probablement que vous n’avez pas encore parfaitement bien assimilé les bases en ce qui concerne l’éducation canine. Ne vous en faite pas, il n’y a rien de grave. Mais on va juste redéfinir ce que vous devez faire quand vous voulez apprendre une commande à votre chien, AVANT MÊME de commencer la démarche qu’on a vu dans cet article.

Pour ça, je vous ai préparé cette vidéo. Dedans, je vous parle des 4 points clés que vous devez connaître pour apprendre des commandes à votre chiot (ou si vous préférez, la version écrite si rien ne marche avec votre chien se trouve juste ici) :

Et voilà ! Avec tout ça, vous avez ce qu’il faut pour apprendre le Assis à votre chiot. Mais est-ce que vous savez qu’un chien a en fait 2 manières de s’asseoir ? Allez, je vous en touche deux mots avant de récapituler les points importants…

Apprendre le Assis à son chiot : Les différentes sortes de « Assis »

Si vous ne prévoyez pas particulièrement de faire des concours d’obéissance avec votre chien, ça vous servira uniquement pour votre culture générale. Mais en gros, les 2 manières qu’à votre chien de s’asseoir c’est :

  • Le Assis « attentif »,
  • Et le Assis « relâché ».

La différence ? C’est simplement la manière dont il place ses pattes.

Le Assis « attentif », votre chien à une patte de chaque côté et est assis bien droit (c’est celui-ci qui est demandé en concours). Alors que le « relâché », il a les deux pattes du même côté, et il a plus l’air d’être affalé qu’autre chose.

Les différentes sortes de Assis

À terme, si vous êtes motivé, vous pouvez tout à fait lui apprendre les deux positions, avec des commandes différentes pour chacune d’entre-elles.

Allez, on récapitule et je vous laisse.

Les points importants à retenir

Donc qu’est-ce qu’on a vu dans cet article ?

On a commencé par parler de pourquoi c’est intéressant d’apprendre à votre chien à s’asseoir. On a sorti les 3 raisons suivantes :

  1. Pour qu’il attende,
  2. Pour tester son niveau d’attention,
  3. Pour lui apprendre ensuite d’autres commandes.

Ensuite on est passé à la pratique et on a vu les 3 étapes pour lui apprendre. À savoir :

  1. Lui faire faire le mouvement.
  2. Lui apprendre le mot qu’on va vouloir ensuite utiliser.
  3. Entraîner ça en lui demandant de s’asseoir, et en ajoutant un geste avec la commande.

Rappelez-vous que le timing est primordial. Ça veut dire que pour que votre chien comprenne vraiment ce qu’il a fait de bien, la friandise doit rentrer dans sa bouche au moment même où ses fesses touchent le sol.

Tiens ! J’ai oublié ! Une autre chose cruciale aussi, c’est de ne jamais toucher votre chien. Appuyer sur ses fesses ou lui attraper les pattes, ça ne sert strictement à rien (et en plus, ça peut le blesser suivant comment… Alors abstenez-vous). Même si votre chien fini assis, il ne va rien comprendre de ce qui vient de se passer, et donc il ne comprendra pas pourquoi il reçoit une friandise. Donc évitez, et faites plutôt comme on a vu dans cet article.

Et du coup maintenant, vous avez toutes les cartes en mains. Si vous ne l’avez toujours pas fait, prenez juste 2 secondes pour télécharger notre check-list, et ensuite attrapez vos friandises et au boulot. Soyez confiant, vous y arriverez très facilement 😉 .

Je vous remercie d’être resté jusqu’au bout. N’hésitez pas si vous avez des questions ou des remarques, les commentaires sont là pour ça. Et je vous dis à tout de suite dans d’autres articles du blog.


Partager l'article :
 
 
 

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Vous êtes un peu perdu ? Vous voulez savoir définitivement comment apprendre des commandes à votre chiot ? Voici notre outil pour vous guider :)