Apprendre le “Pas bouger” à son chiot

Apprendre le pas bouger à son chiot
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Lorsqu’on a un chien, il y a des commandes qu’il est indispensable de lui apprendre. Ces commandes ne servent pas juste à amuser la galerie, elles ont une réelle utilité. Selon les situations, elles peuvent empêcher votre chiot de se retrouver dans une situation dangereuse, d’où leur importance. Par exemple, dans cet article, nous vous expliquons comment apprendre le “Pas bouger” à son chiot. Comme son nom l’indique, le but est de demander au chien de rester là où il est.

En quoi apprendre le “Pas bouger” à son chiot est-il indispensable ?

Si vous n’avez pas encore de chiot, imaginez-vous un instant :

Comme chaque samedi, vous êtes allé faire vos courses pour la semaine à venir. Vous arrivez chez vous avec les bras chargés par vos sacs de courses, et réussissez difficilement à ouvrir la porte d’entrée du bout de votre coude. Forcément, votre loulou vous a entendu et débarque donc en trombe (là, ceux qui ont déjà un chiot en sont témoin 😉 ). Vous avez alors 2 cas de figure :

  1. Si vous avez de la chance, content de vous revoir, votre chiot vous sautera dessus d’excitation. Cramponnez-vous à vos sacs, car s’ils tombent, il faudra empêcher votre chiot de manger le contenu ! (Oui, on vous promet, ça c’est la version où vous avez de la chance 😆 )
  2. Si vous êtes moins chanceux, il préférera aller regarder ce qui se passe dehors. Il profitera donc de la porte ouverte pour aller découvrir ce qu’il se passe plus loin.

“Ah, si seulement il savait rester tranquillement à sa place quand j’arrive à la maison !”.

Ce n’est pas le seul moment où vous pourrez avoir besoin que votre chiot reste là où il est. Quand vous serez en balade et que vous croiserez un cycliste, un coureur ou d’autres chiens, votre loulou voudra sûrement aller leur dire bonjour. Apprendre le “Pas bouger” à son chiot l’aide donc à se contrôler dans ces moments d’excitation. Nous, nous devons porter Günther pour descendre les escaliers lorsque nous sortons. Une fois en bas, nous le posons à terre et lui demandons de ne pas bouger, le temps de l’attacher et de nous préparer pour la balade.

Le prérequis : lui apprendre le “assis” et le “couché”

Quel rapport avec le fait d’apprendre le “Pas bouger” à son chiot ? C’est très simple :

Un chien réagit instinctivement à ce qu’il se passe dans son environnement. S’il voit un chat, il lui court dessus (c’est du moins valable pour la majorité des chiens). S’il entend un bruit effrayant, là, il va plutôt chercher à fuir. En fait, il ne va pas réfléchir à la manière dont il doit se comporter dans chaque situation, il va juste réagir, c’est tout. C’est là toute la difficulté lorsqu’on veut apprendre le “Pas bouger” à son chiot. Il faut lui apprendre à retenir ses pulsions, et ne plus réagir à la moindre distraction.

Commencer par apprendre le “assis” ou apprendre le “couché” à son loulou permet de le lui demander en premier lorsqu’on veut qu’il ne bouge pas. Ainsi, dans ces positions, il arrivera plus facilement à rester là où il est. Cela pour deux raisons :

  1. Il devra fournir plus d’effort pour se lever avant de partir ;
  2. Vous aurez plus de temps pour réagir lorsque vous voyez qu’il est sur le point de bouger.

D’abord, fatiguez votre chiot

Avant de commencer à apprendre le “Pas bouger” à son chiot, il est important de lui faire dépenser un peu d’énergie. Si votre loulou en a trop, il risque d’être dissipé et préférera jouer plutôt qu’obéir bien sagement. C’est d’ailleurs valable pour l’apprentissage de n’importe quelle commande, pensez toujours à jouer ou à promener avant de vous mettre sérieusement au travail.

Fatiguer son chiot avec une petite course !

Pour le “Pas bouger”, c’est d’autant plus important qu’il se soit bien dépensé. Un chien fatigué aura forcément moins envie de bouger que s’il est surexcité. En plus, comme dit plus haut, c’est dans sa nature de réagir à tout ce qu’il se passe autour de lui. Si vous sentez qu’il ne vous écoute pas, ayez le réflexe de vous demandez si le moment est bien choisi pour cette séance d’éducation.

Allez hop, au boulot : Comment apprendre le “Pas bouger” à son chiot

Si vous avez lu notre article sur les bases de l’éducation canine, vous connaissez déjà ce qu’il y a à savoir pour apprendre une commande à son chiot. Une chose à garder en tête est de toujours faire des étapes aussi petites que possible. Les distractions doivent aussi être augmentées très progressivement. D’abord, on ne travaillera que dans le calme du salon, pour que le chiot reste bien concentré. Ce n’est qu’une fois qu’il aura compris la démarche que vous pourrez travailler dans des endroits avec plus de distractions.

Commencez par ne rien faire

Trop facile l’éducation, il suffit de ne rien faire 😀 ! Pour la première étape, vous restez accroupi (ou à genoux) en face de votre chiot, et attendez qu’il ne bouge plus. Il croira peut-être que vous voulez jouer avec lui et sera tout excité. Pour l’instant, vous ne lui demandez encore rien, vous attendez juste qu’il arrête de bouger. L’idée est qu’il comprenne que ce que vous voulez, c’est qu’il reste immobile.

Il va finir par s’asseoir et ne plus bouger. À ce moment, récompensez-le avec de savoureuses friandises (que vous aurez donc préparées à l’avance). Eh oui, comme toujours, le meilleur moyen de communiquer avec votre loulou est d’avoir quelque chose dont il raffole. Les friandises sont donc idéales pour remplir cette fonction. Récompensez-le à chaque fois qu’il finit par attendre et vous verrez qu’au bout d’un moment, il comprendra que c’est en restant immobile qu’il obtient des friandises.

Ensuite, lui faire découvrir le mot “Pas bouger”

Quand vous sentirez qu’il commence à comprendre, vous pourrez lui dire la commande au moment où vous le récompenserez. Donc vous attendez qu’il ne bouge plus, et vous lui donnez une friandise accompagnée d’un “Pas bouger”. À nouveau, répétez ça en grand nombre de fois pour qu’il intègre que ce mot est lié à l’action qu’il est en train de faire.

Ça y est, vous pouvez le lui demander !

Maintenant qu’il a compris le principe et qu’il a intégré le mot, l’heure est venue de passer aux choses sérieuses : lui demander de ne pas bouger !

Trouvez un geste

En éducation canine, lorsqu’on apprend une commande à son chien, il est préférable de toujours commencer par utiliser un geste avec chaque commande. C’est comme si vous discutiez avec quelqu’un qui ne parle pas français. Vous arriverez bien mieux à vous faire comprendre si vous utilisez vos mains pour accompagner vos paroles.

Avec un chiot, c’est pareil. L’idée est donc de commencer en utilisant les deux, puis de diminuer petit à petit la gestuelle pour ne garder plus que le mot. Par exemple, pour le “Pas bouger”, vous pouvez lui montrer votre paume avec les doigts tendus (Le signe de “stop” en quelque sorte. Regardez seulement sur l’image tout en haut de l’article pour voir à quoi ça ressemble.).

Commencez par de tout petit mouvement

Cette fois, c’est pour de vrai ! Accroupissez-vous face à votre chiot et demande-lui de s’asseoir ou de se coucher. Dégainez votre plus belle paume, et pointez-la vers lui tout en disant “Pas bouger”. Commencez par ne pas bouger non plus, et récompensez-le s’il ne bronche pas. Faites ça plusieurs fois histoire de le mettre dans le bain.

Ensuite, faites pareil, mais lorsque vous lui demandez de rester, bougez très légèrement en faisant mine de vous lever. Ne vous déplacez que de deux ou trois centimètres, en allant lentement, et récompensez-le s’il reste où il est. Très souvent, le chiot ne bouge pas tant que rien ne se passe, mais dès qu’il vous voit bouger (même un chouïa), son réflexe est de faire pareil.

Reculez, puis revenez

Les mouvements que vous devez faire lorsque vous lui apprendrez cette commande sont le suivants (la procédure en image ce trouve juste un peu plus bas 🙂 ) :

  1. Vous lui dites “Pas bouger” en lui pointant votre main, doigts tendus vers le haut.
  2. Vous gardez votre main dans sa direction et vous reculez.
  3. Vous revenez vers lui, toujours avec votre main tendue.
  4. Vous le récompensez quand vous arrivez vers lui.

Bien sûr, n’hésitez pas à le féliciter en le récompensant (« Bravo, pas bouger ! »). Quand vous arriverez à reculer de plusieurs pas en arrière, c’est qu’il devrait avoir bien compris le concept. Au fil du temps, vous pourrez augmenter petit à petit la distance à laquelle vous vous éloignez, et gardez de moins en moins votre main tendue vers lui. Vous pourrez également essayer d’augmenter progressivement les distractions environnantes, pour qu’il finisse par ne pas bouger en toutes circonstances.

Procédure pour apprendre le "Pas bouger" à son chiot

Mon chiot ne m’obéit pas

Pourquoi mon chiot bouge ?

Si votre chiot ne vous écoute pas, c’est sûrement que :

  1. Vous avez bougé trop vite. Comme dit plus haut, votre chiot peut réagir au moindre de vos mouvements. Essayez de recommencer en vous déplaçant plus gentiment.
  2. Vous vous êtes trop éloigné. Votre chiot va s’habituer petit à petit à ce que vous lui demandiez de ne pas bouger pendant que vous faites quelque chose. Vous devez augmenter la distance progressivement. D’abord 5 cm, puis 10 cm, puis 15 cm, etc.…
  3. Il y a trop de distractions. Étiez-vous à l’extérieur ? Y a-t-il un chat ou une mouche qui est passé dans son champ de vision ? Y a-t-il eu un bruit étrange ? C’est comme pour le point précédent, il faut y aller crescendo. Commencez d’abord dans le calme du salon, puis devant la maison, avant de chercher à le faire dans un parc bondé.
  4. Votre chiot ne s’est pas suffisamment dépensé avant la séance d’éducation. Comme dit plus haut, s’il a trop d’énergie, il n’arrivera pas à rester concentré. Commencez peut-être d’abord par jouer un peu avec lui avant de vouloir lui apprendre une nouvelle commande.
  5. Vos friandises ne sont pas assez attirantes. Il faut que les friandises que vous utilisez soit vraiment appétissantes pour lui. Si vous n’avez que de simples croquettes qu’il n’aime pas particulièrement, peu de chance qu’il soit motivé à vous écouter !
  6. La séance d’éducation dure depuis trop longtemps. Un chiot se fatigue très vite lors des séances d’éducation. Se concentrer lui demande beaucoup d’énergie. Une dizaine de minutes sont déjà suffisantes pour l’exténuer. S’il n’arrive plus à suivre, ne forcez pas et arrêtez pour le moment.

Que faire si mon chiot ne reste pas où il est ?

Si votre chiot bouge alors que vous lui avez demandé de rester, commencez par lui dire un mot pour “couper” la commande. Dites-lui un “Raté”, “Dommage” ou “Essaie encore”. Le but est de ne pas lui répéter plusieurs fois d’affilée “Pas bouger”, car il pourrait ensuite comprendre qu’il doit attendre un certain nombre de fois avant d’obéir. Par exemple, si c’est à chaque fois au 3ème “Pas bouger” qu’il obéit, il risque de comprendre que la commande est en réalité “PasbougerPasbougerPasbouger”.

Évitez d’utiliser “Non” comme mot de coupure. Ce mot a un aspect négatif (pour nous, pas pour le chiot 😉 ). Lorsqu’on commence à le dire à un chien, on finit par le répéter à toutes les sauces, et s’énerver en le disant. Rappelez-vous qu’en éducation positive, c’est l’inverse qu’il faut faire. Le but est de dire “Oui” le plus souvent possible, pour faire comprendre au chien les comportements qu’il doit reproduire. Lui dire “Non” lui dit juste qu’il a mal fait, mais il ne saura pas comment se comporter pour bien faire !

Commencez donc par couper la commande. Puis, réfléchissez à la raison qui l’a poussé à ne pas faire ce que vous lui avez demandé, entre les 6 points du paragraphe précédent. Faites-le revenir à sa place de départ, demandez-lui de s’asseoir et vous n’avez plus qu’à rectifier le tir selon ce que vous avez fait de faux.

Des automatismes à prendre

Pas besoin d’attendre de faire des sessions d’éducation pour entraîner le “Pas bouger”. Profitez de chaque occasion pour le lui demander. Dès que vous êtes sur le point de passer une porte, lorsque vous le sortez et qu’il faut qu’il attende pour que vous lui mettiez sa laisse ou encore lorsque vous croisez des distractions en balade (que ce soit des gens ou d’autres animaux à qui dire “Bonjour”). Ne manquez pas de travailler un maximum, pour que votre chiot maîtrise cette commande à la perfection 😀 .

Pour récapituler

Apprendre à un chiot à ne pas bouger est très important, il en va de sa sécurité ! Mais avant toute chose, commencer par lui apprendre à s’asseoir et se coucher. Il lui sera plus facile de rester où il est s’il est dans l’une de ces positions.

Pensez également à le fatiguer avant les séances d’apprentissage. Un chiot qui est plein d’énergie aura du mal à rester là où il est, même si vous le lui demandez.

Enfin, il ne vous restera plus qu’à faire selon la procédure ci-dessus. Comme pour tout apprentissage, rappelez-vous qu’il faut toujours augmenter en douceur les distractions. Si vous lui demandez de rester alors que vous êtes au milieu d’une foule, et que c’est la première fois que vous entraîner, n’espérez pas obtenir de bon résultat 😛 .


Et vous, à quel point votre chiot maîtrise-t-il le “Pas bouger” ? Y a-t-il d’autres commandes que vous entraînez dès que l’occasion se présente ? Sentez-vous libre de nous le partager dans les commentaires.

Vous avez une commande que vous souhaitez apprendre à votre loulou, mais sans savoir comment vous y prendre ? N’hésitez pas à nous le dire, c’est avec joie que nous vous préparerons un article rien que pour vous 😉 .


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

8 thoughts on “Apprendre le “Pas bouger” à son chiot

  1. Bonjour!
    Je n’ai pas de chien mais j’en croise quand je suis en balade avec mes 2 jeunes enfants (5 et 2 ans) et je ne suis pas rassurée de voir le chien tirer sur sa laisse comme un malade pour venir “dire bonjour” et le maître derrière bras tendu qui peine à le tenir et qui nous assure qu’il est gentil haha 🙂
    Et j’aime beaucoup les chiens mais on se sait pas toujours leur réaction face a des enfants…
    Est ce que cette commande peut s’apprendre à des chien plus vieux?
    Merci

    1. Hello et merci pour ton commentaire 🙂 .

      Je comprends tout à fait que ça puisse être stressant comme situation, et tu as parfaitement raison de te méfier. Parfois, même des chiens « gentils » peuvent avoir des réactions imprévues, encore plus vis à vis d’un enfant.
      Dans notre article sur les présentations avec les habitants de la maison, nous avons éditer un petit Guide de sécurité chien/enfants qui peut être très utile même si on ne vit pas avec le chien 🙂

      Le fait qu’il tire sur sa laisse montre qu’on ne lui a pas appris à ne pas le faire, et que c’est peut-être pareil pour le reste.

      En théorie, on peut apprendre n’importe quoi à n’importe quel chien. Il faudra juste plus de patience et de travail selon le loulou. En pratique, un vieux chien a des comportements déjà bien ancrés et il peut être très difficile de les changer. C’est comme de vouloir qu’une personne âgée change ses comportements qu’elle a depuis 50 ans 😉 .

  2. Hello Mathias, merci beaucoup pour cet article sur le “pas bougé”.
    J’aime vraiment beaucoup ta façon de voir l’éducation canine et j’adore tes articles, parfaitement bien illustrés, très clairs et qui font le tour du sujet abordé.
    Merci encore pour tes partages et au plaisir de te lire prochainement,
    Nicolas

    1. Bonjour Nicolas,

      Merci beaucoup pour ton commentaire.
      Cela fait plaisir de savoir à quel point notre travail plait à nos lecteurs, et surtout les plus fidèles dont tu fais partie! 😉

      A bientôt, avec du contenu encore meilleur!

  3. J’ai un chien (royal bourbon un bâtard de la Réunion), plutôt de nature chasseur et lui dire ” pas bougé ” facile à dire mais pas facile à appliquer je dirais !
    Une question, il y a t’il un âge pour les éduquer ?

    1. Salut Steph,
      Je ne connaissais pas le royal bourbon, j’irais creuser pour en apprendre d’avantage 🙂
      Il n’y pas d’âge pour éduquer un chien, c’est comme un humain. Il sera plus réceptif lorsqu’il est jeune, mais n’importe qui peut apprendre n’importe quoi et à n’importe quel âge, et c’est pareil pour un chien cela prend juste un peu plus de temps et de patience 😉
      En ce qui concerne les difficultés pour apprendre le “pas bouger”, le chien sera plus concentré s’il est un peu fatigué, mais certains chiens n’arrivent pas à contrôler l’excitation après une stimulation physique. Est-ce ton cas? Si oui, tu peux t’orienter vers une stimulation mentale, un puzzle pour chien, un tapis de fouille, etc. pour le fatiguer en le gardant “calme”.
      L’as-tu entrainé à gérer sa frustration, en lui apprenant à laisser une friandise posée au sol devant lui, par exemple? Plus il aura de self-control, plus il sera enclin à rester en place quand tu lui dis de ne pas bouger 🙂 Fais-nous savoir si un article pour apprendre le “laisse”, t’intéresse pour aider ton chien à apprendre à gérer ses pulsions immédiates et donc… sa frustration. 🙂
      Merci de nous lire et merci pour ton commentaire, à bientôt!

  4. C’est vraiment une redécouverte de l’approche des animaux. Super enrichissant pour le chien et ses maîtres je trouve que ça peut aussi être un moyen de devenir meilleur.
    Merci à vous deux pour la qualité de vos articles.
    Carole

    1. Bonjour Carole!
      Merci à toi pour ce commentaire qui met le doigt sur le point le plus important; l’éducation positive ne l’est pas que pour l’animal mais aussi pour le maître! C’est une remise en question et une évolution permanente car si le chien à un mauvais comportement, ce n’est jamais de sa faute. Mais toujours celle du maître qui n’as pas su comprendre correctement sa petite bête. 🙂
      Si le maître comprend le comportement canin, il devient meilleur et le chien ne fera que s’améliorer lui aussi. C’est la que l’harmonie s’installe, pour le plus grand plaisir de tous!
      Ta fidélité nous fait chaud au cœur 😎
      A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement notre livre "La propreté, mais comment lui apprendre ?!" :)