Mon chien ne me regarde pas – Agissez sans tarder

Mon chien ne me regarde pas
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

“Mon chien ne me regarde pas”, y a-t-il quelque chose de plus frustrant ? Avoir votre chien qui ne vous regarde pas, ce n’est pas juste être frustré de ne pas se faire reluquer. Ça peut réellement devenir problématique, voire même, dangereux. Dans cet article, voyons donc tout ce qu’il y a à savoir, et voyons surtout comment apprendre à votre chien à vous regarder. Car oui, comme tout, ça s’apprend, et vous verrez que ce n’est même pas si compliqué.

Cet article est la version écrite de notre vidéo sur le sujet :


Vous vivez avec votre chien depuis quelque temps. À la base, tout se passait bien. Vous écouliez des jours heureux.

Votre chien a grandi…

Il a traversé l’étape pénible de l’apprentissage de la propreté…

Il a découvert le monde…

Mais petit à petit, les choses se sont dégradées.

Un jour, vous avez réalisé qu’il y avait un problème. Vous avez réalisé que votre chien ne vous regarde pour ainsi dire jamais.

Quand on a un chien, pas le choix, il faut le sortir. Et c’est là que ça devient vraiment problématique, car dehors, les sorties sont devenues insupportables. Dès que vous passez le pas de la porte, ce n’est plus un chien que vous avez au bout de votre laisse, mais un véritable gremlin, que vous auriez eu le malheur de nourrir après minuit. Il tire sur sa laisse dans tous les sens. Il n’écoute rien. Il est juste intenable…

Dans cet article, je vais vous expliquer comment régler ce problème. Comment réussir à capter son regard. On va voir ensemble tout ce qu’il y a à savoir là-dessus, et vous découvrirez que ça va en fait plus loin qu’une simple histoire de regard. En appliquant la démarche que je vais vous donner, vous verrez que vous allez passer votre relation à un niveau supérieur. Vous allez comprendre pourquoi votre chien ne vous regarde pas, comment faire en sorte qu’il le fasse et vous allez réaliser que c’est en fait indispensable que votre poilu vous regarde pour pouvoir vivre en harmonie avec lui.

Du point de vue du chien

Avoir un chien qui nous regarde, ça signifie une vie beaucoup plus facile.

Si votre poilu vous regarde, il ne regarde pas le reste. Il ne regarde pas les gens. Il ne regarde pas les autres chiens. Il ne fonce pas dans les moindres recoins pour renifler toutes les délicieuses odeurs…

Si votre compagnon vous regarde, ça veut dire que vous n’aurez pas à vous battre pour vous faire écouter. Et là, on commence à comprendre pourquoi la vie devient alors bien plus simple !

Donc ce qu’on aimerait, c’est qu’il ait les yeux rivés sur nous. Mais concrètement, est-ce que vous savez pourquoi c’est si dur d’avoir ce fameux regard ?

En fait, le souci, c’est que dans le langage canin, le regard a une signification bien précise. Et ça n’a rien de positif… Regardez un autre chien dans les yeux, c’est un signe de provocation. Et comme le chien est à la base un animal pacifique, il ne va pas chercher cette confrontation. Il va même plutôt l’éviter. Résultat, le réflexe c’est justement de ne pas le faire pour éviter tout problème. Vous comprenez maintenant que c’est tout à fait normal si votre chien ne vous regarde pas. C’est même rassurant au final, ça montre que vous avez un chien équilibré.

Mais en réalité, ça va plus loin qu’une simple histoire de regard. Ce qu’on veut, ce n’est pas juste qu’il nous regarde bêtement. Ce qu’on veut, en réalité, c’est…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vidéo - Apprendre la commande "Assis"

Qu’est-ce qu’on cherche réellement ?

Au final, derrière ça, ce n’est pas simplement de se faire reluquer en permanence qui nous intéresse.
Mais en fait, si votre chien ne vous regarde pas, concrètement, qu’est-ce que ça signifie ?

Ça signifie que vous n’avez pas son attention. Son attention est sur tout ce qui l’entoure. Donc de nouveau, son attention est sur :

  • les gens qui l’entourent,
  • les chiens qui passent par-là,
  • les odeurs qui pullulent autours de lui.

Le résultat ?

  • Il est intenable,
  • Il vous fait honte…
  • Et pire, il se met en danger !

C’est pour ça qu’apprendre à votre chien à vous regarder, c’est en réalité IN-DI-SPEN-SABLE.

Plus vous entraînerez, plus vous aurez l’attention de votre chien. Plus vous aurez l’attention de votre chien, plus il sera à votre écoute. Et plus il sera à votre écoute, plus il vous obéira au doigt et à l’œil. Fini la frustration d’avoir un chien qui n’écoute rien et qui tire dans tous les sens.

Donc à la base, dans sa tête :

REGARD = PROVOCATION

Et nous, on va transformer ça, pour lui faire comprendre qu’au contraire on veut qu’il nous regarde aussi souvent que possible, car :

REGARD = ATTENTION

Ok, donc jusque-là, on a défini POURQUOI votre chien ne vous regarde pas. Que ce n’est pas qu’il n’en a pas envie, mais que ça a une signification particulière pour lui. Autrement dit, de la provocation. Et que pour qu’il prenne l’habitude de le faire, vous devez donc lui apprendre à le faire.

Ensuite, on a compris que c’est en fait indispensable de lui apprendre à vous regarder. Ou du moins, si vous voulez grandement vous faciliter la vie. Car avoir son regard, ça veut surtout dire avoir son attention. Et que sans son attention, vous aurez beau hurler dans tous les sens, vous n’obtiendrez aucun résultat si ce n’est une extinction de voix.

Maintenant que les bases sont posées, passons à la pratique et voyons concrètement COMMENT lui apprendre à vous regarder.

Et maintenant : Pratique !

La première chose que vous devez faire, c’est vous équiper de friandises.

Ces friandises vous serviront d’une part à récompenser le chien quand il agit correctement, mais aussi, avant ça, à le guider pour qu’il fasse ce que vous attendez de lui. Donc si vous n’en avez pas encore, première étape une fois que vous aurez terminé cet article : attrapez vos clés de voiture, mettez-vous derrière le volant et roulez jusqu’à l’animalerie la plus proche. Vous trouverez de quoi faire.

Et si le concept de friandise vous est totalement inconnu et que vous n’avez aucune idée de comment choisir les plus adaptées, cliquez ici pour l’article qui vous explique justement tout ce qu’il y a à savoir.


Ok. Une fois que vous aurez vos friandises, vous allez en prendre une entre vos doigts pour capter l’attention de votre chien. Et cette friandise, vous allez simplement la placer sur votre nez, entre vos deux yeux. Donc votre chien regardera la friandise… et donc vos yeux.

Ensuite, au moment où son regard croise le vôtre, vous récompensez. Friandise sur le nez… on récompense. Friandise sur le nez… on récompense. Friandise sur le nez… on récompense.

Et ça, ça lui fait prendre le réflexe de regarder dans la direction de vos yeux.

À chaque fois qu’il vous regarde, quelque chose de bien se produit. En l’occurrence, cette chose bien, c’est de recevoir une friandise. Et plus vous le ferez, plus il va associer tout ça ensemble. Donc à force, la chose bien ne sera plus de recevoir la friandise, mais ça va vraiment être de vous regarder.

Maintenant, on va encore ajouter un petit quelque chose. Parce qu’à force, on veut quand même pouvoir lui demander de nous regarder et pas juste s’étaler des friandises sur le visage. Donc au moment où son regard croise le vôtre, en plus de lui donner la friandise, vous ajoutez aussi le mot que vous voudrez lui apprendre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Abandonner l'éducation positive : 4 raisons qui vous y pousseront

Par exemple, nous, on dit à Günther « Regarde-moi ». Donc je le guide, et au moment où il y a contact visuel, je lui donne la friandise et je prononce en même temps « Regarde-moi ». Au moment où il y a contact visuel, il entend le mot ET reçoit la friandise.

Au bout d’un moment, on va essayer d’arrêter de guider avec la friandise, mais juste avec le doigt tendu.

Après avoir entraîné une ou deux semaines, selon à quel point vous aurez entraîné, essayez juste avec le doigt. Vous verrez tout de suite si vous avez assez entraîné pour passer à cette étape. Comme ça, la friandise ne devient vraiment plus qu’une récompense, ce qui est indispensable si vous voulez un jour pouvoir arrêter complètement de les utiliser…

Donc voilà, on a vu pourquoi avoir le regard de son chien est une chose primordiale, et comment le lui apprendre. Mais peut-être que vous, ça ne fonctionne pas si bien que ça. Vous avez tout tenté, mais pas moyen d’avoir l’attention de votre chien. Vous avez pourtant des friandises dans la main, mais rien n’y fait. Voyons donc trois difficultés auxquels vous pourriez être confronté.

Ça ne marche pas pour vous ?

Mon chien n’écoute rien, il est tout excité…

Vous avez voulu lui apprendre cette commande, mais dès les premières secondes, ça ne s’est pas passé comme prévu. Votre chien est tout excité. Votre chien est turbulent. Votre chien n’en fait qu’à sa tête. Et il semble avoir décidé de ne pas vous donner son attention…

Si vous avez un chien plein d’énergie, c’est quelque chose qui peut arriver. Ce n’est pas évident pour lui de se concentrer, surtout si ses batteries sont chargées à bloc. C’est pour ça qu’avant d’entraîner, il est important de permettre à votre chien de dépenser cette énergie.

Vous pouvez par exemple jouer avec lui ou aller faire une petite promenade. L’important, c’est de le fatiguer un peu pour qu’il réussisse ensuite à se concentrer sur vous. Par la suite, plus vous entraînerez, et moins ça lui demandera de concentration pour y parvenir. Mais au début, mettez toutes les chances de votre côté pour lui permettre de comprendre le plus facilement possible ce que vous lui apprenez.

Et si vous ne savez pas comment jouer avec votre chien, lisez cet article qui vous dévoile tout. Car oui, il y a bel et bien une manière de faire pour jouer avec son chien !

Les friandises ne fonctionnent pas avec mon chien.

Vous êtes allé acheter des friandises, vous les lui avez secouées sous le nez, mais rien n’y fait. Tel un enfant face à une assiette de choux de Bruxelles, il vous a fixé avec son regard de merlan frit, avant de s’éloigner doucement.

Alors je vous arrête…

Avant de dire que les friandises ne fonctionnent pas, est-ce que vous avez retenté l’expérience avec d’autres friandises ?

Chacun ses goûts j’ai envie de dire. Si je vous servais des pâtes au sucre au petit-déjeuner…Ou mieux, une crêpe lardon-Nutella… Vous en diriez quoi ?

Eh ben figurez-vous qu’il y en a à qui ce sont leurs plats préférés.

Votre chien aussi à ses propres goûts. Donc la première chose, ça va être de tester avec différentes friandises. Des molles, des dures… Saveur agneau, saveur poulet… Croyez-moi, vous avez de quoi faire.

Ensuite, si vraiment rien y fait, réfléchissez un instant à ce que vous lui donnez. A-t-il des friandises qui traînent un peu partout en permanence ? Se goinfre-t-il de restes à chaque fin de repas ? A-t-il droit à sa biscotte toutes les 30 minutes ? Si c’est le cas, commencez par arrêter tout ça.

Par exemple nous, on le nourrit aux croquettes. Donc deux fois par jour, c’est croquettes, et sinon basta. La friandise, c’est une récompense pour un bon comportement. Ça doit être un privilège. Ça ne doit jamais devenir une habitude. Donc il a son repas, et à côté les friandises quand il a de bons comportements.

Après, la dernière chose sur les friandises, c’est que même une fois que vous aurez trouvé celles qu’il aime, c’est de les changer régulièrement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  10 questions à se poser avant d'adopter

Quel est votre repas préféré ? Peut-être que c’est un délicieux magret de canard, avec une pointe de miel. Mmmmhh, un régal…

Peut-être que vous, c’est plutôt les moules frites votre péché mignon, à s’en lécher les doigts…

Ou peut-être que vous préférez la convivialité d’une bonne raclette, accompagnée de son plateau de charcuterie.

Maintenant, imaginez que vous mangiez ça TOUS les jours. Lundi, mardi, mercredi… Je ne suis pas sûr que vous tiendriez plus d’une semaine avant d’en être dégoutté. Eh ben pour votre chien, idem. Si vous lui donnez tout le temps les mêmes friandises, il finira vite par s’en lasser. Alors pensez à variez !

Non… Vraiment… Impossible d’avoir son attention

Cette fois, vous en êtes persuadé, le problème ne vient pas des friandises. Ben oui, il les dévorait quand vous étiez dans le salon ! Mais, qu’en est-il des distractions ?

L’univers de votre chien est rempli de distractions. Les bruits, Les chiens, Les gens, Les odeurs…

Au tout début, vous entraînez dans le salon. Donc pour ainsi dire, il n’y a aucune distraction. Maintenant, quand il maîtrise ça quasi parfaitement, vous allez sortir de chez vous. Et là, c’est le drame. Il y a tellement de distractions qu’on dirait qu’il n’a juste jamais appris à le faire !

Et c’est justement ça le “problème” des distractions.

Ce que vous devez faire, maintenant, c’est recommencer à zéro. C’est réentraîner la même chose, là où il y a des distractions, et augmenter petit à petit le niveau de distraction de l’environnement qui vous entoure.

Au début dehors dans un champ où il n’y a personne. Puis avec des gens au loin. Puis avec des chiens au loin. Et ainsi de suite, jusqu’à pouvoir le faire dans une foule en délire.

Et si vous voulez comprendre plus en détails ce qu’il y a à savoir sur les distractions, je vous invite à cliquez ici, vous trouverez un podcast ainsi qu’une vidéo qui vous dévoile tout ce que vous devez savoir.

Pour récapituler

Avoir votre chien qui vous regarde, ce n’est pas une simple histoire de regard. Avoir son regard, c’est avoir son attention, chose indispensable pour réussir à se faire écouter.

Mais pour le chien, ce n’est pas naturelle de fixer quelqu’un dans les yeux. C’est même tout l’inverse, car pour lui, c’est un signe de provocation, et il cherche au contraire à se montrer pacifique.

Donc pas le choix, si on veut une vie harmonieuse avec son chien, il faut lui apprendre à nous regarder. Et ce n’est même pas si compliqué !

Avec des friandises, on capte son attention. Puis on la place entre les yeux, et on récompense. Simple, efficace…

Et si vous n’arrivez pas à apprendre à votre chien à vous regarder en appliquant tout ça :

  1. Faites-en sorte de dépenser votre chien avant de commencer la séance d’éducation.
  2. Changer de friandises et trouver en qui l’attirent réellement.
  3. Réentraînez en augmentant progressivement les distractions.

Je vous remercie d’avoir lu cet article jusqu’au bout, et maintenant il n’y a plus qu’une chose, c’est pratiquer. Pourquoi ne pas faire un premier essai là maintenant ? Attrapez vos friandises, appelez votre chien et tentez l’expérience, vous verrez que ça viendrait plutôt facilement 😉


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Image formulaire bonus barre du haut

Envie d'un chien calme, sans problème de comportement et qui n'aboie pas sur tout ce qui bouge ? Découvrez le concept de « La Page blanche ».