Notre défi et la méthode d’éducation que nous utiliserons

Welsh Corgi Pembroke
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

C’est parti, il est temps de commencer à découvrir comment procéder pour adopter un chiot et l’élever de manière optimale !

Notre défi

Étant donné que nous voulons apprendre un maximum avant l’arrivée du chiot et que nous souhaitons vous procurer suffisamment de contenu pour que vous ne restiez pas sur votre faim (ben oui, on pense à vous aussi 😉 ) nous avons décidé de nous lancer un défi : publier 20 articles d’ici l’arrivée du chiot. Comme il devrait faire son arrivée aux alentours du 24 octobre, cela représente donc un peu plus d’un article par semaine pendant 4 mois. Rien de tel pour démarrer sur les chapeaux de roues !

Comme expliqué dans notre article de présentation, le but de ces articles est d’aborder des situations que les gens qui souhaitent adopter un chiot sont susceptibles de rencontrer. Vous demandez-vous quels sont les points à considérer lors de l’adoption d’un chiot ? Sur quels critères choisir une race ? Ou encore comment se préparer à son arrivée ? Si tel est le cas, alors vous êtes probablement au bon endroit 🙂

Les méthodes d’éducation « classiques »

Pendant de nombreuses années, les méthodes d’éducation canine dites « classiques » ont été les seules méthodes proposées aux propriétaires, se basant sur la domination et comparant le chien à un loup qu’il faut apprivoiser. Les instigateurs de ces méthodes ont, en réalité, basé leurs propos sur une compréhension floue du comportement du loup, qui a été discréditée par les spécialistes de ses animaux.

Lucyan David Mech, zoologiste américain et un des plus grands experts mondiaux en loup, est lui-même revenu sur les propos d’un de ces livres qui expliquait que le loup en meute se bat en continu pour atteindre la position de mâle “alpha”. En effet, il s’est rendu compte que ses recherches se basaient sur des loups en captivité, pour qui c’est effectivement le cas. Cependant, des années après, il s’est mis à étudier ses bêtes dans leur habitat naturel et s’est rendu compte que, dans cet environnement, le leader de meute se comporte plutôt en tant que père de famille qui doit protéger ses compagnons.

Bien que Mech soit lui-même revenu sur ses propos, certains éducateurs canins continuent néanmoins à promouvoir ce type d’éducation, sans jamais la remettre en question.

La méthode d’éducation que nous utiliserons

Nous pensons que la meilleure manière d’apprendre quelque chose à un chiot est en se basant sur des méthodes d’éducation positives, qui visent à récompenser les bons comportements afin de donner envie au chiot de les reproduire. Nous irons à l’opposé des méthodes classiques précédemment décrites. Pour nous, il ne faut pas tout mélanger : le chien descend peut-être du loup, mais cela reste cependant deux espèces bien séparées (personnellement, je n’ai pas vraiment l’impression d’agir comme un singe, si vous voyez ce que je veux dire…).

Hormis cela, il est possible de faire une comparaison avec d’autres interactions sociales, mais cette fois entre humains. Imaginez-vous deux scénarios vous incluant à votre travail :

Dans le premier, votre chef, qui a des tendances perfectionnistes, ne cesse de vous faire des remarques sur votre manière de travailler, sur le fait que vous êtes un peu lent, que vous ne faites pas assez bien les tâches qui vous sont confiées. Il a d’ailleurs plutôt l’habitude de donner des ordres que de demander les choses poliment et il est difficile de lui décrocher un simple “s’il-vous-plaît”. Les jours sont longs, mais vous aimez votre travail et c’est ce qui vous pousse à continuer.

Dans le deuxième scénario, c’est l’inverse. De temps à autres, vous avez le droit à de petites félicitations. Vous n’avez pas vraiment l’impression qu’il y a de rapport hiérarchique entre vous deux, mais plus que vous collaborez pour aller dans la même direction. Il vous incite d’ailleurs à faire attention à vous en ne vous acharnant pas au travail jusqu’à épuisement, à prendre régulièrement de petites pauses et à ne pas faire des heures supplémentaires en excès.

Ai-je besoin de vous demander dans lequel vous seriez le plus productif ? Dans lequel vous auriez envie de vous donner au maximum et de faire le plus d’effort ? La réponse semble bien sûr être le deuxième scénario.

Dans notre cas, nous préférons donc nous baser sur le fait de donner envie au chien de se comporter comme nous le souhaitons. En effet, un chien sera plus amené à produire un comportement s’il en a envie que s’il y est forcé, et c’est d’ailleurs le cas pour tout être vivant (vous et nous y compris 😉 ).

Pour obtenir ces résultats, nous utiliserons ce qui s’appelle le renforcement positif et la punition négative en psychologie du comportement (connue sous le nom de béhaviorisme). Ces termes plutôt barbares désignent le fait de récompenser les comportements souhaitables afin d’amener l’animal à reproduire un comportement, et de lui retirer quelque chose en cas de mauvais comportement pour, au contraire, lui ôter l’envie de recommencer (nous y reviendrons dans un prochain article). Le but final de tout cela est en réalité de créer des automatismes chez le chien afin qu’il se comporte naturellement comme il faut.

Pourquoi éduquer son chien est une nécessité

Au jour d’aujourd’hui, l’homme a construit un monde à son effigie. Au fil du temps, des règles ont été instaurées, des façons de faire sont entrées dans les mœurs et nous faisons certaines choses au quotidien sans même les remettre en question, uniquement par habitude. Les chiens, eux, ne connaissent pas tous ces codes. Les éduquer permet donc de leur montrer comment ils doivent se comporter dans un monde d’humains, leur expliquer les choses qui sont loin d’être naturelles pour eux. Bien sûr, comme pour un enfant, un chien peut se comporter de la bonne manière sans qu’on ait besoin de le lui expliquer, mais en lui apprenant, on garantit qu’il le fera. Ne pas faire ses besoins n’importe où, ne pas manger tout ce qu’il trouve et éviter d’aboyer intempestivement sont toutes des choses qu’il faut lui apprendre.

Plus important encore, ne pas l’éduquer peut être dangereux pour lui. Voici une situation en exemple :

Il est l’heure de sortir votre chien pour une de ses ballades quotidiennes. Vous avez l’habitude de vous arrêter sur une zone d’herbe à côté de chez vous car votre boule de poil a pour habitude d’y faire ses besoins. Une petite route contourne cette place qui se trouve au centre du village. Comme votre chien apprécie être détaché lors de ses besoins et qu’il ne s’éloigne jamais loin de vous, vous lui retirez sa laisse dès votre arrivée. Mais aujourd’hui, votre animal aperçoit des enfants jouer au ballon de l’autre côté de la route et décide de se joindre à eux. Il s’élance donc et se rapproche de la route, d’où arrive une voiture. Il court. De panique, vous lui criez de s’arrêter, mais malheureusement, comme il n’a jamais eu pour habitude de s’éloigner, vous ne lui avez pas appris ce que “STOP!” signifie. La voiture se rapproche. Le chien traverse la route, mais n’arrivera jamais de l’autre côté et en paiera le prix sans savoir ce qu’il a fait de faux, car il ne l’a jamais appris…

Cela vous semble tiré par les cheveux ? Peut-être que ça l’est un peu, mais cela reste néanmoins un scénario réaliste !

En plus de tout ça, éduquer son chiot lui permettra de devenir un chien bien dans ses pattes ! En lui apprenant les choses de la vie et en l’habituant à un maximum de situations, votre compagnon sera bien plus serein dans la vie de tous les jours. Un chien qui n’a pas été socialisé avec le monde qui l’entoure sursautera au moindre bruit et sera en état de stress dans chaque situation qu’il ne connait pas, ce qui finira par le rendre peureux ou pire, agressif. L’éduquer, c’est donc lui rendre service et lui permettre de vivre la vie paisible qu’il mérite 🙂

Voilà, maintenant que vous connaissez un peu plus notre vision des choses concernant l’éducation canine, nous allons pouvoir entrer dans le vif du sujet 😀

A bientôt pour un prochain article !

Photos Flickr par luckyno3


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement notre livre "La propreté, mais comment lui apprendre ?!" :)