Mon chien a peur de l’aspirateur : socialisation

Mon chien a peur de l'aspirateur
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

La socialisation, cette étape indispensable pour avoir un chien bien dans ses pattes et pourtant souvent négligée, voire inconnue des nouveaux propriétaires de chiot. Pour en apprendre les bases, pensez à lire notre article qui explique les généralités. Dans celui-ci, passons à un exemple concret en prenant un exemple assez commun : “Mon chien a peur de l’aspirateur”.

Pourquoi mon chien a peur de l’aspirateur ?

On entend parfois des gens dire, presque avec amusement, que leur chien se met à aboyer dans tous les sens lorsqu’ils sortent l’aspirateur. Il n’y a pourtant rien d’étonnant à ça… Quand on ne le connaît pas, ce monstre bizarre à roulette, avec sa trompe qui ondule tel un serpent et qui fait un boucan du diable ne met pas trop en confiance.

Il n’y a donc rien d’amusant à ce que votre chien soit en stress à chaque fois que vous ayez besoin de nettoyer chez vous. Au contraire, apprenez-lui plutôt qu’il n’a rien à craindre, montrez-lui en douceur qu’il ne va pas se faire attaquer par cette grosse bestiole. C’est bien meilleur pour sa santé s’il peut rester serein en toutes circonstances, surtout à l’intérieur de son propre foyer !

Que la socialisation commence : “Prepare to fight !”

Prepare to fight !

Pour résumer les bases, pour qu’une socialisation soit réussie, les 3 points à respecter sont :

  • Séparer cette socialisation en des étapes aussi petites que possible.
  • S’adapter au rythme du chiot en y allant délicatement.
  • Faire preuve d’un maximum de patience. N’attendez pas des résultats instantanés. Une socialisation peut durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines et même mois, selon les cas.

En gardant ces points en tête et en les appliquant, vous devriez pouvoir traverser n’importe quelle socialisation sans trop de difficultés 😉 .

Round 1 : Les différentes parties de l’aspirateur

Le premier réflexe à avoir lorsqu’on veut socialiser et de se demander quels sont les plus petites étapes qu’il est possible de faire. Par exemple, si votre chien a peur de l’aspirateur, vous pouvez déjà commencer parle-le-lui présenter par partie :Les différentes parties de l'aspirateur

  1. Le “corps”, qui n’est autre que la base à roulettes qui contient le moteur d’aspiration.
  2. Le câble.
  3. Le manche télescopique.
  4. Le tuyau.

Voilà, nous avons maintenant 4 petites parties au lieu d’une grande, ce qui aidera votre chiot à avoir moins peur. Le câble et le corps sont en fait une même pièce, mais vous avez meilleur temps de les lui présenter séparément. Votre chiot peut en fait avoir particulièrement peur du câble, car il peut l’associer à un serpent (comme le tuyau, d’ailleurs).

Lui faire découvrir ces parties

Et bim... Tu fais moins le malin !

Ensuite, pour chaque partie, les étapes sont :

  1. Poser l’objet sur le sol et laisser le temps à son loulou de le découvrir. Le voir, s’approcher, le sentir, et plus si affinités.
  2. Poser sa main sur l’objet ou éventuellement le prendre dans ses mains.
  3. Le bouger doucement, assez éloigné du chiot.
  4. Le rapprocher du chiot.
  5. Le bouger de plus en plus vite, ou de plus en plus près du chiot.

Round 2 : “Mais, c’est vivant !”

Après lui avoir fait découvrir l’aspirateur partie par partie, vous pouvez lui montrer que certaines parties bougent “toutes seules”. Par exemple, enrouler et dérouler le câble d’alimentation, ou agrandir et rapetisser le bras télescopique.

Montrez-lui qu'il n'a rien à craindre

Ce n’est qu’à ce moment que vous pourrez passer à l’étape cruciale : Allumer l’aspirateur ! Attention, pour l’instant, on ne parle pas encore de l’avoir ré-assemblé. Commencez avec la puissance au minimum, allumez-le, puis éteignez-le immédiatement. L’idée est déjà de juste lui montrer que l’aspirateur s’allume.

Quand il aura compris que l’aspirateur s’allume et qu’il sera à l’aise avec ça, vous pourrez l’allumer pendant plus longtemps. Mais de nouveau, allez-y progressivement : D’abord une seconde, puis deux, puis trois, etc… Au début, ne touchez pas à l’aspirateur. C’est quand il sera à l’aise près de lui, allumé, que vous pourrez tenter de le bouger.

Ré-assembler l’aspirateur

Ah non, pitié...

Voilà, maintenant, votre chiot devrait être à l’aise avec toutes les parties de l’aspirateur. Même celles qui bougent ou qui s’allument. Vous pouvez ré-assembler l’aspirateur et recommencer la socialisation. En une seule pièce, votre chiot ne va peut-être pas reconnaître ce qu’il a pourtant déjà vu. Recommencer donc pour être sûr qu’il ne soit pas effrayé. Quand vous arriverez à le laisser allumer et le bouger sans qu’il n’ait peur, vous aurez gagné !

Round 3 : LA chose sur laquelle vous devez vous concentrer

Tout au long de cette découverte, vous devez rester concentré sur les réactions de votre loulou. C’est surtout s’il a peur que vous devez réagir. Il ne faudrait surtout pas qu’il soit traumatisé par cette rencontre !

Pour chaque étape, penser à récompenser abondamment votre chiot avec des délicieuses friandises. Vous pouvez aussi prendre un jouet et simplement jouer avec lui. Le but est que l’objet (ici, l’aspirateur) soit présent et que votre loulou passe malgré tout un bon moment. Il associera donc “aspirateur = moment trop chouette”.

Même pas peur !

Si vous voyez qu’il n’aime pas trop, ralentissez dans la progression de la socialisation, voire stoppez-là (la progression hein, pas la socialisation 😉 ). Si par exemple au moment de ré-assembler l’aspirateur, votre chiot est en panique et que vous n’arrivez pas à le calmer, c’est que vous serez allé un peu vite. Revenir une étape en arrière serait donc une bonne idée, c’est-à-dire refaire de la socialisation avec les parties séparées avant de retenter de le ré-assembler.

Notez que si votre chien a déjà un traumatisme lié à une mauvaise expérience avec l’aspirateur, il est tout à fait possible de travailler cette peur de la même manière. Avec une bonne dose de patience, qui dépendra de l’ancrage de la peur et des séquelles déjà présentes, vous pourrez obtenir de très bons résultats. Il vous faudra simplement plus de temps, énormément de calme et les meilleures friandises de tous les temps! 😉

Si vous avez un téméraire

En temps normal, au début, on s’attend à qu’un chien ait peur de l’aspirateur. Mais peut-être que le vôtre est un super guerrier qui n’a peur de rien. S’il se met à vouloir jouer avec, dans ce cas, aucun risque de traumatisme (super !). Par contre, vous devrez quand même travailler un peu là-dessus. Ou du moins, si vous ne voulez pas qu’à chaque fois que vous vouliez faire le ménage, vous soyez attaqué par un petit chien qui a envie de jouer 😀 .

Là, ce sera un peu différent, car vous devrez juste le récompenser quand il restera calme à côté de l’aspirateur. De nouveau, vous devrez traverser les étapes petit à petit. Ne pas vouloir qu’il reste calme directement quand vous le bouger énergiquement, mais commencer par y allez doucement.

Victoire !

Pourquoi vouloir socialiser?

Comme nous le disions dans notre vidéo sur les bases de la socialisation, lorsqu’on adopte un chiot, il faut lui présenter notre monde pour qu’il soit à l’aise en toute circonstance. Il ne faudrait pas qu’à chaque fois qu’il se passe quelque chose dans sa vie, il soit en stress permanent. Déjà, ce n’est pas sympa pour lui, et en plus, ce n’est pas bon pour sa santé.

En plus, faire en sorte que votre chien n’ait pas peur de l’aspirateur peut être utile ! C’est surtout si vous avez un chien qui perd beaucoup ses poils. Il existe des brosses pour animaux de compagnie qui se branchent sur l’aspirateur et permettent donc de les éliminer beaucoup plus facilement 🙂 . Mais attention, là, il s’agit de passer à une étape supérieure de la socialisation (se faire toucher par un tuyau mouvant qui fait un bruit de bourdon géant…). Ne traumatisez pas votre petit loup et allez-y doucement.

Haha, trop facile

K.O.!!!


Et vous, votre chien a-t-il peur de l’aspirateur ? Où peut-il continuer à faire de gros dodos même si vous avez décidé de faire le ménage ? Partagez avec nous dans les commentaires 😉 .

Fond de l’image de titre : <a href=”https://www.freepik.com/free-photos-vectors/background”>Background vector created by freepik – www.freepik.com</a>


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

4 thoughts on “Mon chien a peur de l’aspirateur : socialisation

  1. Excellent les illustrations! Le nom que vous avez donné à l’aspirateur “El aspirator” hahaha j’ai bien rigolé.

    Blague à part, effectivement ça doit être assez stressant pour un chien, déjà que pour un être humain c’est stressant de manière inconsciente alors pour un chien qui ne connait pas…

    Merci pour cet article!

    A bientôt.

    1. C’est vrai que maintenant que tu le dis, ça me fait penser au fait qu’un chien a juste des réactions immédiates à ce qui se passe. Un être humain saura gérer ce stress, alors qu’un chien risque de réagir tout de suite, ce qui peut se traduire par un “mauvais comportement” de notre point de vue (aboiements, agressivité ou autre…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement notre livre "La propreté, mais comment lui apprendre ?!" :)