LE besoin le plus important d’un chien

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

À l’origine, le chien était un loup. Au milieu des forêts et des montagnes, ses seuls besoins étaient de boire et se nourrir pour vivre.

Le chien est ensuite apparu comme étant un loup socialisé, la seule différence : son lien avec l’homme. Une fois que l’homme a compris que le chien pouvait l’aider dans les tâches de la vie, il a pris le temps de lui apprendre comment agir pour l’aider correctement. À force, le lien chien-homme s’est renforcé et le chien a acquis un besoin social. Un besoin d’amour et d’affection venant de l’homme. Zak George, dans son livre “Dog Training Revolution”, explique que le chien accorde plus d’importance à l’humain qu’à ses propres congénères.

Jusqu’à aujourd’hui, les raisons qui nous poussent à avoir un chien ont changé avec le temps. Nous recherchons davantage un compagnon, dont le rôle est plus de combler un besoin affectif que de travailler. La proportion des chiens encore utilisés pour des tâches spécifiques diminue petit à petit, faisant ressortir un besoin important du chien : celui de se dépenser.

Le besoin de se dépenser

Les chiens possèdent une certaine quantité d’énergie qu’ils ont besoin de dépenser. Pour cela, il faut qu’ils soient stimulés physiquement ET mentalement. Avant, ils y arrivaient grâce aux tâches qui leur étaient confiées. N’ayant plus de travail à accomplir, il faut trouver des alternatives pour vider leurs batteries, sans quoi ils peuvent devenir insupportable pour combler ce trop-plein.

Une très grande partie des mauvais comportements que peut avoir un chien est liée à cette énergie non dépensée.

Il y a 5 manières pour aider un chien à se dépenser :

  1. La plus évidente, c’est la promenade. Tous les chiens en ont besoin. Voir d’autres personnes et d’autres chiens, sentir tout un tas d’odeurs différentes, courir pour se défouler, ce sont toutes ses choses qui stimulent votre toutou.
  2. Une autre façon de le fatiguer et de jouer avec lui. Vous pouvez par exemple jouer au tir à la corde, au jeu du “Va chercher” ou jouer à la recherche d’un jouet cacher dans l’appartement (il faudra d’abord lui apprendre comment jouer à ces jeux. Nous éclaircirons cela dans un prochain article). Il existe également des jeux de réflexions pour chien sous forme de plateau ou le chien doit faire une succession d’actions pour obtenir une friandise. Idéal pour le fatiguer mentalement 😉
  3. Les séances d’éducation son également idéales pour vider ses batteries. Un chien a besoin de beaucoup de concentration pour comprendre ce que vous attendez de lui. Même une fois les ordres de base maîtrisés, il faut continuer à lui apprendre de nouvelles choses tout au long de sa vie ! En plus, il n’y a aucune raison pour ne pas le faire. Vous aurez un chien plus obéissant, vous lui ferez dépenser son énergie et vous renforcerez votre complicité. Alors pourquoi ne pas le faire ?
  4. Pour combler son besoin d’exercice, vous pouvez aussi l’emmener faire du sport avec vous. Vous pouvez par exemple l’emmener avec vous courir, faire du VTT ou même faire du paddle (oui oui, c’est possible 😀 ). Encore une fois, vous devrez néanmoins lui apprendre comment se comporter avant de pouvoir pleinement profiter de ces activités avec lui. Mais une fois fait, vous profiterez de moments inoubliables avec votre loulou.
  5. Enfin, comme le chien est à l’origine un travailleur, vous pouvez tout simplement… le faire travailler ! Apprenez-lui à chercher à vous apporter certains objets pour pouvoir être plus efficace dans vos activités du quotidien 😉

Chien et friandise

Quel que soit la manière dont vous aider votre chien à se dépenser, en plus de prévenir ses mauvais comportements, vous renforcerez votre lien affectif avec lui. Vous avez donc tout avantage à prendre le temps nécessaire pour qu’il soit satisfait !

Une erreur à ne pas commettre

On a souvent tendance à penser qu’avoir un jardin est indispensable pour adopter un chien. Sans jardin, votre animal ne ferait que tourner en rond et ne pourrait pas prendre l’air pour se défouler. Cet élément essentiel permettrait en fait au chien de se promener seul quand il le souhaite et diminuerait donc la fréquence à laquelle vous devez le sortir.

Chien dans un jardin

Eh bien, Mesdames et Messieurs, sachez que tout ceci est totalement faux ! Lorsqu’un chien se promène, il y a plusieurs choses qui permettent de le stimuler et ainsi satisfaire son besoin de se dépenser. Ces choses sont :

  • Les rencontres avec des gens,
  • Les rencontres avec d’autres animaux,
  • Les distractions diverses et variées,
  • Le fait de se dégourdir en se baladant,
  • Mais surtout, les odeurs en tout genre.

Le dernier point est un point particulièrement intéressant à retenir, car c’est justement celui-ci qui joue le rôle le plus important. On le sait, l’odorat du chien est bien plus développé que le nôtre. Quand nous, nous sentons la bonne odeur du gâteau que maman vient de finir de cuire et qu’elle laisse refroidir dans la cuisine, le chien, lui, sent l’odeur des œufs, du sucre, du chocolat et de tous les ingrédients qui le composent, séparément.

Avoir un jardin n’est donc absolument pas équivalent à la promenade. Dans le jardin, bien qu’il soit en extérieur, votre chien connait déjà tous les recoins et toutes les odeurs. Il n’y a donc que très peu de stimuli. En réalité, en avoir un est équivalent à avoir une pièce supplémentaire dans votre logement. La seule différence est qu’il pourra y faire ses besoins, contrairement à l’intérieur. Emménagez dans un grand appartement ou une maison avec jardin. Si les superficies sont identiques, votre chien n’y verra aucune différence.

Le jardin n’est rien d’autre qu’un pièce supplémentaire de la maison. Il ne peut pas faire office de substitut à la promenade !

Les niveaux d’énergie

Avez-vous déjà remarqué qu’il y a dans votre entourage des personnes qui ont des tonnes d’activités, qui ne peuvent jamais s’arrêter, alors que d’autres préfèrent être relaxe et ne pas trop en faire ? Eh bien chez les chiens, c’est pareil.

Attention, je ne parle pas des différences liées à la race ou à la taille (voir l’article Comment choisir une race). Je parle du fait que chaque chien est unique et à son propre caractère, ses propres besoins et ses propres envies. Observez des chiots d’une même portée. Certains seront plus exubérants que d’autres. Il y en a par exemple qui explorerons les moindres recoins, pendant que leurs frères et sœurs auront plutôt tendance à jouer ensemble ou profiterons de leur maman.

Le besoin de se dépenser varie également entre les chiens. On peut les classer selon 3 niveaux d’énergie :

  • Le niveau bas : Ce sont les chiens qui n’ont besoin que de très peu d’exercice. Il aime être couché toute la journée près de nous et préfèrent les câlins à l’exercice physique. Vous pouvez leur apprendre les ordres de base, mais vous devrez trouver comment les motiver pour leur enseigner plus.
  • Le niveau moyen : Idéal pour aller jouer au parc ou pour venir courir avec vous. Ces chiens ont un certain besoin de se dépenser, mais en prenant suffisamment de votre temps, tout le monde y trouvera son compte 🙂 Ils aiment jouer mais finissent néanmoins par se fatiguer.
  • Le niveau élevé : Si c’est votre premier chiot, évitez peut-être de prendre un chien de cette catégorie. Débordants d’énergie, ils donnent l’impression de ne jamais se fatiguer. Il leur faut un maître capable de gérer toute cette énergie et demande énormément de temps pour un dressage sérieux.

Lorsque vous choisirez votre chiot, prêtez donc attention à leur énergie. Le comportement d’un chiot, lorsqu’il grandit, reste toujours le même. Qu’il soit exubérant et plein d’énergie ou plutôt flemmard, ce comportement sera celui qu’il aura une fois adulte. Dès son plus jeune age, vous pouvez donc observer à quel point il aura de l’énergie à revendre 😉

Lorsqu’ils rencontrent une nouvelle personne, les chiots sont toujours très excités et ils pourraient tous avoir l’air de déborder d’énergie. Ne vous faites donc pas avoir par votre première impression qui pourrait être faussée par cela. Allez si possible leur rendre visite plusieurs fois pour vous faire une idée précise de leur caractère pour ne pas risquer d’adopter un chiot qui ne vous correspondrait pas 😉


Dans notre cas, nous recherchons un chien avec un niveau d’énergie moyen. Nous sommes prêts à passer un maximum de temps avec lui, mais avons aussi nos obligations respectives.

Et vous, savez-vous déjà l’attitude que vous recherchez chez un chien ? Peut-être avez-vous la chance d’avoir un métier permettant d’être en permanence avec votre chien et de pouvoir combler un niveau élevé d’énergie ? Sentez-vous libre de le partager dans les commentaires 😀

Photos Flickr par : Dana Orlosky, Jo Zimny Photos et lagosis.


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement notre livre "La propreté, mais comment lui apprendre ?!" :)