Les besoins d’un chien – Comment COMBLER votre poilu

Partager l'article :
 
 
 

Quels sont les besoins d’un chien ? Si vous êtes ici avec moi, c’est que c’est la question qui vous travaille en ce moment. Donc c’est simple, on va voir tout ce que vous devez savoir au travers de cet article ! Sauf que… on ne va pas faire comme ailleurs, à vous présenter une pyramide de Maslow vaseuse en blablatant sur des choses impossibles à mettre en pratique. Non. On va plutôt faire comme d’hab : axer ça de manière bien concrète. Que vous sachiez COMMENT appliquer tout ça. Que vous sachiez comment faire de votre chien le chien le plus heureux et épanoui de la planète. Vous êtes OK avec ça ? Alors c’est parti !

Note : Cet article contient des liens affiliés. Ce que ça veut dire ? Que si vous faites un achat en suivant ces liens, nous touchons un petit quelque chose (SANS que cela n’augmente le prix d’achat pour autant). Je préfère vous le dire clairement, histoire d’être complètement transparent. Vous pouvez bien entendu aussi juste profiter de l’article sans tenir compte de ces liens. (Pour plus d’infos sur l’affiliation, cliquez ici)

Les besoins « de base » d’un chien (dont on ne devrait presque pas parler)

Pourquoi on ne devrait presque pas en parler ?

Parce ce sont simplement les besoins que tout être vivant a.

C’est à dire :

Le besoin de boire et de manger

Voilà voilà.

Pas grand-chose de plus à dire, votre chien a besoin de boire et de manger.

D’avoir un accès à l’eau en permanence. Et de manger à sa faim.

Petite précision quand même : pour le cas du chiot, on entend parfois parler de la fausse bonne idée de lui enlever l’eau la nuit pendant l’apprentissage de la propreté.

Histoire qu’il n’y ait pas de fuite.

Mais comme dit : c’est une FAUSSE bonne idée.

Votre chiot a besoin d’avoir un accès à l’eau en PERMANENCE.

Et l’assoiffer, ça ne va PAS lui apprendre quoi que ce soit.

Donc on oublie, c’est tout.

Voilà pour ce premier point.

Et donc ensuite, le 3ème besoin « de base » d’un chien…

Le besoin d’aller aux toilettes

Chien dans un jardin

Pour ça, il y a un peu plus à dire.

Parce que votre chien doit pouvoir aller aux toilettes.

Et ça, RÉGULIÈREMENT.

Parce que ce qu’il faut savoir, c’est que TROP se retenir, c’est pas du tout bon pour sa SANTÉ.

(C’est comme ça qu’il risque de développer des trucs pas du tout sympas. Comme des cystites, par exemple…)

Et donc :

Est-ce que vous savez tous les combien de temps votre chien a besoin d’être sorti pour faire ses besoins ?

Krystn Janisse nous dit : toutes les 6 heures.

C’est la limite.

Si besoin, vous pouvez tirer jusqu’à 8 heures, mais essayez de ne le faire qu’en cas exceptionnelles. Si vraiment vous n’arrivez pas à faire moins.

Et attention : Là, je parle de chiens adultes.

Avec un chiot, tant que vous êtes dans la phase « Apprentissage de la propreté », vous allez devoir le sortir bien plus souvent.

Mais je ne vais pas entrer dans les détails ici de l’apprentissage de la propreté, vu que c’est un sujet à part entière.

Mais ne vous inquiétez pas. Si vous n’êtes pas au clair, téléchargez simplement notre livre gratuit sur le sujet :

Miniature image titre livre numérique

Nous haïssons les spams: votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, podcasts, offres commerciales et autres conseils pour vous améliorer dans l'éducation de votre chien. Vous apprendrez tout ce que vous devez savoir pour une vie en harmonie avec votre poilu. Vous pourrez bien entendu vous désabonner à tout instant.

Mettez un terme AU PLUS VITE à l'étape ATROCE qu'est l'apprentissage de le propreté

Toutes les clés pour vous en sortir les doigts dans le nez.

Du coup, voilà pour ce qui est des besoins « de base » du chien.

Et donc après ça, qu’est-ce qu’il a d’autre comme besoins, votre chien ?

Eh bien, il a un besoin qu’on lui foute la paix…

Le besoin de SÉRÉNITÉ

Imaginez le jardin le plus ZEN de tous les temps :

  • Vous entendez le champ des oiseaux qui sifflotent harmonieusement.
  • Un chemin en terre battue presque moelleux sous chacun de vos pas, entouré de parterres de fleurs toutes plus colorées les unes que les autres.
  • Les rayons du soleil de printemps qui vous caressent délicatement la peau.

Une zénitude absolue.

Eh ben ça, c’est ce que doit ressentir votre chien quand il se trouve chez vous.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment gérer l'aspect vétérinaire - avec Charlotte Renard du site Direct-Vet

Calme, serein. Comme si rien ne pouvait lui arriver.

Il doit savoir qu’il ne risque absolument rien quand il se trouve chez vous.

Qu’il peut se reposer sur ses 2 oreilles.

À l’inverse, qu’est-ce qu’il ne faudrait SURTOUT PAS faire ?

Je pense par exemple à ces vidéos qu’on voit parfois sur internet. Où les maîtres « s’amusent » à faire peur à leur chien avec des costumes bizarres ou des peluches géantes.

Sauf que voilà, un chien, ça ne comprend PAS le principe de l’humour.

Il n’y a rien de marrant pour lui à vivre ça.

Lui, il est simplement terrorisé, et il ne comprend pas que c’est bêtement pour une histoire de vidéo TikTok qu’on est en train de le TRAUMATISER…

Et si ce genre de scénario se produit régulièrement, plus ça aura lieu, plus le chien sera aux aguets, stressé, et moins il arrivera à être en confiance.

Et s’il n’est pas en confiance dans son propre foyer, où diable pourrait-il l’être ?

Bon après, loin de moi l’idée de prétendre que vous feriez ce genre de bêtises. Si c’était le cas, vous ne seriez pas là à me lire pour savoir comment bien faire avec votre chien.

Mais comme ça vous comprenez comment doit se sentir votre poilu lorsqu’il se trouve chez vous.

Une autre chose à faire attention serait par exemple si vous avez des enfants :

Faites attention à ce qu’il ne soit pas en permanence sur son dos. Qu’il lui laisse ses moments de tranquillité pour se reposer.

Bref, j’arrête. Je pense que vous voyez l’idée.

Et donc voilà pour ce qui est de son besoin de sérénité.

(Ou son besoin de « sécurité », comme on dit parfois.)

Maintenant, on va parler du besoin qui est probablement le plus important pour votre chien.

C’est surtout que c’est le besoin qui est le plus souvent mal géré. Et qui est en plus celui qui risque de vous causer des soucis, si vous ne faites pas attention.

Et ce besoin, c’est…

Les besoin du chien : Le besoin de se DÉPENSER

Parce que oui, négliger ça, c’est prendre de gros risques.

On ne vous mentait pas quand on vous disait qu’adopter un chien ça demande du temps et de l’investissement.

C’est surtout que si vous ne prenez pas la peine de dépenser correctement votre chien TOUS LES JOURS, c’est là que vous vous exposez à des problèmes.

Pourquoi ?

Parce que si on fait le point, dans chacune de ses journées, qu’est-ce qu’il a à faire votre chien ?

  • Il n’a pas à chasser pour manger.
  • Il n’a pas à se démener pour trouver à boire.
  • Il n’a pas besoin de fouiller les environs pour trouver un lieu sûr pour pouvoir se reposer en sécurité.

Il n’a plus rien à faire, en gros.

Vous, ce que vous aimeriez (dans l’idéal), c’est qu’il dorme sagement quand vous le laissez seul. Et qu’il se réveille quand vous décidez de passer du temps avec lui.

Sauf que voilà, pour que votre chien dorme, faut-il encore qu’il soit fatigué.

Et c’est là qu’intervient le besoin de dépense de votre chien.

Parce que c’est vite vu, s’il n’est PAS fatigué, il y a peu de chance qu’il dorme.

Pas parce qu’il ne le voudra pas, mais simplement parce qu’il sera incapable de le faire !

Et donc, est-ce qu’il va se contenter de se retourner dans son lit, à espérer finir par tomber dans les bras de Morphée ?

Eh bien non.

Ce qui va se passer, c’est qu’il va simplement chercher un moyen par lui-même de se fatiguer.

Ça signifie quoi ?

Ça signifie le voir développer des comportements qui ne vont pas vous plaire…

Par exemple :

  • Dépiauter votre canapé.
  • Mâchouiller vos chaussures.
  • Déchiqueter vos coussins.
  • Ou n’importe quoi du même style qui pourra l’aider à vider ses batteries.

Sauf que maintenant, la grande question qu’il faut se poser, c’est COMMENT fatiguer un chien ?

Je veux dire : comment fatiguer CORRECTEMENT un chien ?

Parce que vous le saviez vous, que de juste le laisser courir dans les champs, ça n’est pas suffisant ?

En réalité, votre chien a 4 manières de se fatiguer…

1. La dépense physique

Alors oui, on est d’accord, courir dans les champs c’est quand même quelque chose qui va fatiguer votre poilu.

Il doit quand même pouvoir le faire tous les jours pour pouvoir être un chien épanoui.

À côté de ça, si vous ne pouvez pas forcément toujours aller faire de longues balades, vous avez aussi le jeu pour dépenser physiquement votre chien.

Jouer par exemple au tir à la corde.

Ou à aller chercher la balle. Un autre super moyen de le fatiguer, une fois que vous lui aurez appris à y jouer.

Et si vous ne savez pas comment lui apprendre à aller chercher la balle que ça vous intéresse, je vous dévoile tout directement dans cette vidéo :

Ou si vous préférez, voilà l’article dans lequel je vous explique également comment vous y prendre.

(Je vous mets aussi l’article dans lequel je vous explique plus généralement comment jouer avec votre chien en appartement. Histoire que vous ayez vraiment tout ce qu’il vous faut.)

Et donc ça, c’est pour ce qui est de la dépense physique.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment jouer avec son chien en appartement - Vous saurez tout

Mais alors les 3 autres manières de le dépenser, c’est quoi ?

D’abord, on a…

2. Les besoins du chien – RENIFLER des odeurs

Et ça, c’est la chose la plus importante à avoir en tête durant vos balades.

Parce que oui, renifler des odeurs, c’est quelque chose qui fatigue ÉNORMÉMENT votre chien.

C’est pour ça que je dis toujours qu’il faut se sortir de la tête que « balade », ça veut dire « aller faire un tour ».

Parce non, pour votre chien, c’est pas du tout ça.

Lui il s’en fiche, de « faire le tour » du pâté de maison.

Vous pourriez très bien sortir dans un champ et rester sur place pendant 30 minutes, que lui serait tout autant satisfait de sa sortie.

Votre chien renifle, décrypte les odeurs, laisse à son tour ses propres odeurs, et s’en va quelques pas plus loin pour recommencer.

(Les chiens communiquent entre eux en laissant des odeurs dans tous les coins.)

Et donc ça, ça le fatigue.

Pour imager un peu le truc, sachez que le nez de votre chien est 44 fois plus performant que le vôtre.

Ça veut dire que quand vous vous sentez l’odeur de la tarte aux pommes que votre grand-mère laisse refroidir sur le bord de la fenêtre, votre chien lui sent l’odeur de chaque ingrédient séparément.

Il sent la farine.

Il sent le beurre.

Il sent le sucre.

Etc…

Sauf que du coup, forcément, pour pouvoir sentir tout ça séparément, ben ça lui demande de dépenser de l’énergie.

Et donc ça le fatigue.

Ce qui fait que oui, durant vos balades, vous avez tout intérêt à laisser votre chien renifler à gauche à droite.

Parce que votre chien a 4 manières de se fatiguer, et il a BESOIN de le faire de chacune de ces manières pour pouvoir être un chien épanoui.

Et donc pour pouvoir rester sagement à se reposer, une fois que vous serez chez vous.

Et si vous n’avez pas forcément le temps d’attendre qu’il ait reniflé toute la terre avant de rentrer, il existe des « tapis de fouille », qui servent justement à pousser votre chien à utiliser son nez pour les retrouver.

(Je vous mets un lien pour vous montrer à quoi ça ressemble juste ici. Et si tout d’un coup vous aimeriez vous en procurer un.)

Ou vous pouvez jouer avec lui en cachant des friandises à gauche à droite dans votre salon, et l’encourager à les trouver.

Voilà pour ce qui est du « reniflage ».

Et donc ensuite la 3ème manière pour dépenser votre chien :

3. Le dépenser mentalement

Chien et friandise

Votre chien est intelligent.

Il observe, réfléchit, et prend des décisions en fonction.

C’est d’ailleurs son intelligence qui fait de lui un animal facile à éduquer.

Du coup c’est comme pour nous, réfléchir, ça le fatigue.

Et à nouveau, la dépense mentale fait partie des besoins du chien que votre poilu a besoin de pratiquer.

(Oui je sais, je me répète. Mais c’est juste pour insister sur l’importance de bien comprendre ça.)

Et donc, comment faire pour lui permettre de se dépenser mentalement ?

Le plus simple, c’est de prendre quelques minutes pour faire une séance d’éducation.

Pas besoin de faire ça pendant des heures.

Prenez votre paquet de friandises et passez déjà 5 minutes avec lui à entraîner des commandes. Vous verrez que ça sera déjà suffisant pour le fatiguer.

D’ailleurs, si vous voyez que votre chien commence à être turbulent mais que vous ne pouvez pas le sortir là dans la seconde, c’est un excellent moyen de le calmer un peu histoire qu’il arrive à patienter encore un petit moment.

Quelques Assis, Couché, Donne la patte ou Reste, et il devrait ensuite réussir à se poser et attendre jusqu’à l’heure de la balade.

Ou alors, il existe aussi des jouets conçus spécialement pour faire réfléchir votre chien.

En voici un en exemple, où votre chien doit déplacer des pièces en bois pour récupérer les friandises cachées :

Les besoins du chien : Jeu de réflexion DOG SUDOKU

(Si vous souhaitez vous en procurer : vous pouvez cliquer ici)

Ou probablement le jeu de réflexion plus basique (mais fichtrement efficace) : une balle creuse comme celle-ci, que votre chien doit faire rouler pour récupérer les friandises qui se trouvent à l’intérieur :

(Encore une fois, si vous êtes intéressé : vous pouvez cliquer ici)

Avec ça, votre chien fera travailler ses méninges, et ça l’aidera à se dépenser mentalement.

Voilà pour la réflexion.

Et donc pour finir, la dernière manière qu’à un chien de se dépenser…

4. La mastication

Eh oui, mâchouiller des trucs, c’est aussi quelque chose qui fatigue votre chien.

Plus que ça même, ça le rend heureux. Et c’est la science qui le dit :

Quand il mastique, votre poilu a des endorphines qui sont libérées dans son cerveau.

Et les endorphines, c’est ni plus ni moins des hormones qui provoquent une sensation de relaxation, de bien-être, voire dans certains cas, d’euphorie.

(C’est elles que vous ressentez lors d’un orgasme, par exemple)

Passez donc faire un tour chez le boucher. Voir s’il n’aurait pas quelques abats pour régaler votre loulou.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mon chien a peur de tout : L’apaiser grâce à la socialisation

Ou en animalerie, vous trouverez bien entendu aussi de quoi faire.

La seule chose qu’il faut que vous gardiez en tête c’est que pour faire l’affaire, il faut que ce soit quelque chose qui dure dans le temps.

Si votre chien gobe la friandise en 10 secondes chrono, c’est que ce n’était absolument pas une friandise à mastiquer.

Par contre, s’il se pose pendant au moins 5 minutes, bingo. Il va en libérer, de l’endorphine.

Voilà, vous êtes maintenant calé en ce qui concerne les 4 manières de dépenser votre chien.

Donc.

Pour récapituler ce qu’on a vu depuis le début de l’article, pour les besoins de votre chien, on a :

  • Le besoin de boire et manger.
  • Le besoin de faire ses besoins.
  • Le besoin de se sentir dans un havre de paix lorsqu’il se trouve chez vous.
  • Et il a besoin de se dépenser des 4 manières qu’on vient de voir.

Et pour finir, il nous en reste un dernier. Le tout dernier besoin de votre chien, c’est…

Les besoins du chien – Les CONTACTS SOCIAUX

Ça va, vous êtes encore avec moi ?

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires en dessous si je suis clair, et si cet article vous est utile (ça m’est très utile de le savoir).

Merci si vous choisissez de le faire.

Et donc notre dernier besoin du chien, c’est celui de voir du monde.

Pour être un chien bien dans ses pattes, le Dr. Virga nous dit que votre poilu doit avoir 2 heures par jour qui lui sont dédiées à des contacts sociaux.

2 heures par jour qu’il passe avec vous.

2 heures par jour où il côtoie d’autres gens.

2 heures par jour où il côtoie d’autres chiens.

Après on est d’accord que vous pouvez tout à fait splitter ça en plusieurs périodes plus courtes.

Mais non, votre chien ne le supportera pas s’il ne voit PERSONNE de ses journées.

C’est pas pour rien que c’est le meilleur ami de l’homme. Et qu’on a tout fait depuis toujours pour l’habituer à passer du temps avec nous.

Donc forcément, la contrepartie de ça, ben c’est simplement qu’il l’a développé, ce besoin.

Et ça va être votre rôle de lui permettre de le combler.

Si vous voulez un très bon moyen de le faire, pensez à envisager des balades collectives avec d’autres chiens, par exemple. Votre poilu vous remerciera.

Et si vous voulez tout savoir pour que vos balades en compagnie d’autres chiens se passent comme sur des roulettes, cet article vous intéressera.

Et donc ça y est ! Maintenant vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur les besoins de votre chien.

Vu l’intensité de l’article, je vous propose qu’on récapitule les points importants, histoire de conclure en beauté…

Les besoins de votre chien – Qu’est-ce qu’il faut retenir ?

Déjà, félicitations d’être resté jusqu’au bout !

Vous venez de prouver que vous cherchez réellement le meilleur pour votre poilu.

Et donc, qu’est-ce qu’il faut retenir sur les besoins du chien ?

Que concrètement, il y a 5 choses dont a besoin votre chien :

  1. Il a besoin de boire à sa soif et de manger à sa faim.
  2. Il a besoin de pouvoir aller aux toilettes RÉGULIÈREMENT (soit toutes les 6 heures).
  3. Il a besoin d’être dans un état de zénitude absolue quand il se trouve chez vous. De savoir qu’il est en sécurité et qu’il peut se reposer sereinement.
  4. Il a besoin de se dépenser des 4 manières qu’on a vu dans cet article.
  5. Et il a besoin de passer au minimum 2 heures par jour à avoir des contacts sociaux, avec vous, d’autres gens et d’autres chiens.

Et donc c’est en apportant tout ça quotidiennement à votre compagnon que vous ferez de lui un chien bien dans ses pattes.

Et un chien bien dans ses pattes, c’est un chien serein, sans problème de comportement, et donc aux côtés de qui vous pourrez avoir une vie facile et en harmonie.

Je vous remercie d’être resté jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour me dire ce que vous avez appris.

Je répondrais aussi volontiers à vos questions si vous en avez.

Et je vous dis à tout de suite dans un prochain article !

Photos Flickr par : Dana Orlosky, Jo Zimny Photos et lagosis.


Partager l'article :
 
 
 

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Téléchargez gratuitement notre check-list. Pour vous guider de A à Z dans l'apprentissage de commandes à votre chien.