Utiliser un clicker pour l’éducation

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Avez-vous déjà entendu parler du clicker, ce petit gadget très utile lors des séances d’éducation avec votre loulou ? Si vous voulez découvrir ce que c’est, comment s’en servir ou ce qu’il peut vous apporter, cet article est fait pour vous 😉

Vous vous êtes peut-être rendu compte, après avoir commencé à éduquer votre chiot, qu’il n’est pas forcément évident d’avoir un bon timing entre le moment où votre chiot agit comme demandé, et celui où vous le récompensez. C’est pourtant quelque chose de crucial pour qu’il comprenne ce qu’il fait de juste. Ça tombe bien, un des rôles du clicker est justement de vous aider avec votre timing. Continuez donc votre lecture 🙂

Le clicker, qu’est-ce que c’est ?

Un clicker est un petit gadget avec un bouton, qui émet un “clic” lorsqu’on appuie dessus. Ce dispositif s’ajoute en complément aux friandises durant vos séances d’éducation.

Il est maniable, pratique car possède généralement un élastique pour le mettre autour du poignet (vous pouvez le voir sur la photo tout en haut) et ne coûte pas grand-chose. Aucune raison de ne pas l’essayer 😉

Pourquoi l’utiliser

Le clicker est utilisé depuis bien longtemps en éducation animale. Karen Pryor, pionnière de l’éducation en positif, l’a d’abord utilisé dans le monde marin. En effet, plutôt difficile de mettre une laisse à un dauphin ou une baleine 😉

Si vous pensez que votre animal est un être intelligent, capable de prendre des décisions par lui-même et doté de sa propre personnalité, le clicker est fait pour vous. Ici, il n’est pas question de contraindre votre chiot à bien se comporter, mais plutôt de lui donner envie de le faire.

Aujourd’hui, l’utilisation du clicker s’est développée et on le retrouve désormais partout où il est question d’éducation. Le but du clicker est de faire se rendre compte à l’animal du moment où il agit correctement. Un “clic” signifie donc “Bravo, tu viens de faire ce que je t’ai demandé !” et est suivi d’une friandise.

Nous avons mis en avant 2 bénéfices à l’utilisation du clicker :

  1. Il vous permet d’avoir un timing parfait à tout instant. Votre compagnon comprendra donc mieux ce qu’il a fait de juste (et donc, ce que vous attendiez de lui). L’éducation sera plus simple pour tout le monde et plus efficace !
  2. Lorsque Günther est dans une situation trop excitante ou qu’il a peur, nous avons remarqué qu’il ne prend pas nos friandises, même s’il obéit correctement. Nous avons beau lui les coller contre sa bouche, il semble tellement perturbé qu’il ne les remarque même pas ! Le clicker permet donc de tout de même le féliciter et lui signaler qu’il a bien agit.

Le clicker permet donc de développer une relation basée sur la confiance, le respect et la prise en compte des souhaits de chacun. Vous montrez à votre chiot qu’il a le choix et lui indiquez la meilleure manière d’agir. Ce n’est cependant qu’en obéissant qu’il obtiendra une de vos délicieuses friandises 😉

Socialiser au clicker

Si vous choisissez d’utiliser un clicker, il faudra d’abord que vous y socialisiez votre chiot. En effet, son bruit peut parfois être dérangeant pour certains loulous, et il ne faudrait pas qu’il en ait peur !

Pour la socialisation, commencer par cliquer à une certaine distance de votre loulou. Voyez sa réaction :

  • S’il est intrigué, vous pouvez lui montrez le clicker et lui laisser le temps de le sentir et le découvrir.
  • S’il en a peur, essayer de réduire le bruit, par exemple en le mettant dans un vêtement ou fermant votre main par dessus. Il faut que vous puissiez clicker, qu’il l’entende, mais puisse s’habituer au son qu’il émet sans trop être perturbé.
  • S’il ne s’y intéresse même pas, c’est parfait. Vous pourrez immédiatement l’utiliser pour l’éducation.

Comme pour toute socialisation, récompensez abondamment votre compagnon à chaque étape. Le but est qu’il s’habitue au clicker et l’associe à quelque chose de positif (attention cependant toujours à la taille de vos friandises 😉 ).

Lui faire comprendre le “clic”

Une fois socialisé, vous allez devoir faire comprendre à votre chiot ce que signifie ce fameux “clic”. Cette étape est de loin la plus simple. Pour ce faire, vous n’avez qu’à clicker, et donner une friandise à votre loulou. Répétez ça de nombreuses fois pour qu’il comprenne que ce bruit signifie “Je vais recevoir une friandise”.

Comment utiliser le clicker

Après avoir fait découvrir le clicker à votre chiot, l’y avoir socialisé et qu’il ait compris sa signification, vous pourrez l’utiliser durant l’éducation. Désormais, lorsque vous donnerez un ordre à votre loulou, vous cliquerez au moment où il effectuera l’ordre, et le récompenserez ensuite.

Comme il saura que le “clic” signifie l’arrivée d’une récompense, il comprendra bien plus facilement ce qu’il a fait pour pouvoir la recevoir. Dans sa tête, une réflexion de ce genre se passera :

  • Oh, il m’a donné un ordre ! Je crois qu’il veut que je m’asseye…
  • Bon allez, j’essaie. On verra bien.
  • *Clic* : Yes, c’était bien ça. Je vais recevoir une friandise !
  • Miam miam, trop bon 😀

Utilisez donc un maximum le clicker, surtout quand vous apprendrez de nouveaux ordres à votre loulou. Vous verrez, vous ne pourrez plus vous en passer 😉

Le marqueur vocal, une alternative au clicker

Comme un chien ne parle pas français, le clicker ne sert en fait qu’à “parler” avec lui, pour lui faire remarquer qu’il a bien agit. Un “clic” revient donc à lui dire “Bravo”, “Félicitation” ou encore “Je suis fière de toi”, et est suivi d’une friandise.

Mais alors, ne pourrait-on pas juste lui apprendre le sens de ces mots, et les utiliser directement ? Eh bien en fait, si, et c’est justement ce qu’on appelle un “marqueur vocal”. Vous choisissez un mot, par exemple “bravo”, et comme avec le clicker, l’utilisez à chaque fois que votre chiot fait ce que vous lui demandez, au moment même où il le fait. A force, votre chiot comprendra que ce mot signifie qu’il a bien agit.

L’avantage du marqueur vocal: vous l’avez toujours avec vous, et si votre chien se comporte correctement alors que vous avez les mains prises (du style, je fais la vaisselle et Günther ne cours pas sur le chat qui passe à côté de lui), il vous suffit de l’utiliser pour que le chien comprenne qu’il a bien agit. Il est également possible de coupler un marqueur vocal au le clicker pour plus d’efficacité.

Le gros avantage avec le clicker est en fait l’efficacité de l’apprentissage. Selon une étude de Lindsay A. Wood, le clicker permettrait une baisse de plus de 1/3 du temps d’apprentissage. Essayez donc de l’utiliser, il ne vous donnera que de meilleurs résultats. Et si vraiment vous n’êtes pas satisfait, pensez au marqueur vocal. 😉


Et vous, avez-vous déjà essayé le clicker ? Que pensez-vous de son utilisation ? Partagez-le dans les commentaires pour aider les indécis !


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *