Utiliser un clicker pour chien : POURQUOI et COMMENT faire ?

Clicker pour chien pour l'éducation
Partager l'article :
 
 
 

Vous voulez savoir pourquoi et comment utiliser un clicker pour chien ? Vous en avez déjà entendu parler, mais vous ne comprenez pas trop le principe ? Vous avez peut-être déjà vu d’autres personnes en utiliser avec leurs chiens, et vous aimeriez savoir ce que ça peut vous apporter ? Je vous propose qu’on voie tout ça ensemble dans cet article. Y a-t-il vraiment des bénéfices à vous en équiper… Comment faut-il faire pour vous en servir… Est-ce que c’est vraiment si magique que ça… Vous allez enfin tout savoir sur ce fameux gadget pour l’éducation de votre chien. C’est parti !

Avant toute chose : C’EST QUOI, un clicker ?

Donc le clicker, c’est un petit gadget avec un bouton, qui produit un *Clic* sonore quand vous appuyez dessus.

Ce *Clic* là :

Tout ça grâce à un système de lame-ressort, avec un bracelet pour le porter au poignet.

C’est tout.

On appuie : Ça fait *Clic*.

Et si vous voulez voir à quoi ça ressemble, regardez simplement la photo un peu plus haut.

Mais du coup, à quoi ça peut bien servir, d’utiliser ce machin ?

POURQUOI utiliser un clicker pour chien ?

Parce qu’avant de vous expliquer COMMENT vous en servir, il faut déjà qu’on parle de son utilité.

En réalité, beaucoup trop de gens s’en servent n’importe comment… Simplement parce qu’ils n’ont pas du tout cherché à comprendre À QUOI CA SERT d’utiliser un clicker.

55%.

C’est la réduction du temps pour apprendre une nouvelle commande à votre chien si vous utilisez un clicker.

Ou en tout cas, c’est ce qu’ont mesuré Cinzia Chandetti et son équipe dans une de leurs études sur le clicker.

Pour apprendre une même commande à 51 chiens, ils ont pris en moyenne 27 minutes pour le faire en utilisant uniquement des friandises, contre seulement 12 minutes en se servant d’un clicker.

Et c’est justement ça l’intérêt du clicker.

Le clicker, ça permet à votre poilu de comprendre mieux et plus rapidement ce que vous attendez de lui.

Qu’est-ce qui est crucial quand vous apprenez des commandes à votre chien ?

Ce qui est crucial, c’est d’avoir un bon timing.

C’est-à-dire qu’en théorie, la friandise devrait rentrer dans la bouche de votre chien AU MOMENT MÊME où il fait ce que vous lui avez demandé.

Vous lui demandez de s’asseoir ?

C’est au moment exact où ses fesses touchent le sol qu’il devrait sentir le goût de la récompense dans sa bouche.

C’est comme ça qu’il comprendra le plus facilement ce qu’il a fait pour la recevoir, et donc qu’il apprendra le plus efficacement possible.

Sauf que voilà, c’est pas évident à faire.

Voire même impossible en réalité.

Parce que si vous êtes en permanence avec une friandise à 2 centimètres de sa bouche, à attendre le moment ultime pour la lui donner, vos séances d’éducation vont devenir du grand n’importe quoi.

Votre chien va être confus, et ça risque de plus l’embrouiller qu’autre chose.

Et donc c’est là qu’on a inventé le clicker.

Parce que le clicker, ça va justement vous permettre de le « récompenser » avec le meilleur timing possible.

En gros, le *Clic* va devenir une récompense.

Ou du moins, si vous avez commencé par apprendre à votre chien ce que ça signifie (ce qu’on va voir dans un instant).

Et donc au final, vous n’aurez pas besoin de bondir sur votre chien pour lui lancer des friandises dans la tronche quand il fera tout bien.

Vous n’aurez qu’à rester concentré, et appuyer sur votre clicker au moment où il s’exécute…

Donc le clicker, ce n’est PAS ça :

  • Ce n’est PAS pour attirer l’attention de votre chien.
  • Ce n’est PAS pour le détourner de ce qu’il fait, quand il fait quelque chose qui ne vous plaît pas.
  • Ce n’est PAS pour mitrailler votre chien de *Clic Clic Clic* quand il a un « mauvais » comportement.

Après… Libre à vous de l’utiliser comme vous voulez.

Mais ce n’est pas pour tout ça qu’il a été créé.

Mais si vous croisez des gens qui vous disent que :

« Le clicker c’est de la m*rde… Ça fonctionne pas du tout. »

Il y a fort à parier qu’ils n’ont tout simplement pas cherché à comprendre comment l’utiliser correctement.

Parce que la vraie fonction du clicker, c’est simplement un marqueur pour dire à votre chien « Bravo, tu as fait ce que j’attends de toi ».

Et donc maintenant qu’on a bien posé les bases de ce qu’est un clicker, voyons comment vous devez vous y prendre pour l’utiliser de manière optimale…

COMMENT utiliser un clicker pour chien

Donc vous avez décidé d’utiliser un clicker pour éduquer votre chien.

Déjà : Bravo.

Vous venez de montrer votre volonté de pratiquer de l’éducation positive. C’est votre chien qui vous remerciera.

Mais maintenant, vous allez devoir traverser par plusieurs étapes avant de réellement pouvoir utiliser ce clicker.

Parce que jusqu’ici, votre chien ne l’a jamais vu ce gadget.

Il n’a aucune idée de ce que ça signifie, ce fameux *Clic*.

Et donc la première chose que vous devez faire, c’est…

1.      L’habituer au clicker

Vous allez déjà commencer par lui présenter l’objet.

Prenez un paquet de friandise, votre clicker, et mettez-vous vers votre chien.

Posez le clicker au sol, et laissez votre poilu le découvrir…

Le renifler…

Faire trois fois le tour s’il en a envie…

Vous pouvez prendre le gadget doucement dans vos mains, en regardant la réaction de votre chien.

(Sans cliquer dessus, pour le moment.)

Et en même temps, vous récompensez votre chien avec des friandises.

Friandise… Friandise… Friandise…

Ce qui fait que pour lui :

  • « J’aime les friandises. »
  • « Je vois le clicker en mangeant des friandises. »
  • « Donc j’aime le clicker. »

Simple, et efficace.

Et quand il a l’air de s’y être habitué, 2ème étape…

2.      Habituez-le au *Clic*

Le bruit de votre clicker, ça n’a rien de commun.

Ça peut même être surprenant.

Et pire, votre chien peut en avoir peur, au début.

Et donc pour y aller progressivement, vous allez maintenant habituer votre loulou à ce fameux *Clic*.

Comment faire ça ?

C’est simple, vous allez maintenant pouvoir presser le bouton.

Alors bien entendu, ne le faites pas à 2 centimètres de ses oreilles.

Essayez de vous éloigner, quitte même à emballer le clicker dans une serviette pour atténuer un peu le bruit.

Et donc vous l’actionnez, et vous récompensez votre chien avec une friandise.

Ensuite montrez-lui éventuellement un instant le clicker, puis éloignez-le de nouveau pour recommencer.

Et donc de nouveau, là, il entend ce bruit, et il est content parce qu’il reçoit des friandises.

Et une fois qu’il a l’air OK avec tout ça, vous allez pouvoir passer au concret et lui apprendre ce que ça signifie, ce *Clic*.

3.      Lui apprendre ce que ça signifie, ce *Clic*.

Bien.

Là, votre chien est habitué à ce clicker.

Et donc comme je l’ai dit, on va maintenant lui apprendre ce que ça veut dire, quand il entend ce son.

Donc c’est simple, vous allez prendre vos friandises, et vous en donnez à votre chien.

Sauf qu’au moment où vous lâchez la friandise dans sa bouche, vous appuyez sur votre clicker.

*CLIC*.

Et vous répétez ça un grand nombre de fois.

(Vous pouvez faire plusieurs séances. Genre 5 séances de 2-3 minutes, où vous vous contentez simplement de faire ça.)

Et donc qu’est-ce qu’on est en train de faire, concrètement ?

Simplement faire associer à votre chien que « Bruit de clicker » va avec « friandise ».

Donc plus vous répétez, plus il mélange tout ça.

Et au bout d’un moment, il intègre que *Clic* signifie « Je vais recevoir une friandise ».

Et c’est à ce moment que vous pourrez l’utiliser en guise de récompense.

Ce qui fait que maintenant, vous pourrez passer à la dernière étape…

4.      Voilà, vous pouvez utiliser le clicker pour l’éducation de votre chien

Comprendre que c'est si je m'assieds que je suis récompensé

Vous l’aurez compris, je vous ai un peu menti.

Vous n’allez PAS réellement RÉCOMPENSER votre chien avec le clicker.

Ce que vous allez faire, c’est vous aider du clicker pour avoir un timing au top.

Parce que maintenant, votre chien sait que quand il entend le *Clic*, c’est qu’une friandise va arriver.

Et donc quand vous presserez le bouton, il comprendra que ça signifie qu’il a fait ce qu’il fallait.

Et c’est ça toute la beauté du truc.

C’est que maintenant, vous n’avez plus besoin d’être à l’affût et d’espérer être assez rapide avec vos friandises pour que votre chien comprenne bien le principe.

Non.

À présent, il vous suffit de garder un œil sur lui, d’avoir votre clicker prêt dans la main, et à cliquer au bon moment.

C’est-à-dire au moment où ses fesses touchent le sol pour le Assis, ou au moment où sa patte touche votre main pour le Donne la patte (pour vous donner des exemples).

Et une fois que vous avez cliqué, vous avez le temps de lui donner tranquillement sa friandise (mais n’attendez pas trois plombes non plus).

Et donc comme Chandetti l’a dit, votre chien apprendra ce que vous lui enseigné 55% plus rapidement que si vous n’utilisez pas de clicker.

Donc 2 fois plus vite.

Et si je vous dit maintenant que même sans utiliser de clicker vous pouvez bénéficier de son effet…

Pour bien comprendre, parlons rapidement de la notion de « marqueur ».

L’alternative au clicker

Je l’ai dit un peu plus tôt, le clicker, c’est simplement un marqueur pour dire à votre chien « Bravo, tu as fait ce que j’attends de toi ».

Et donc en réalité, n’importe quel bruit pourrait faire l’affaire.

Même un simple « Bravo » que vous prononceriez à chaque fois qu’il fait quelque chose de bien. Il finira par comprendre que ce « Bravo » signifie qu’il va recevoir une friandise.

Sauf que voilà, l’avantage du clicker, c’est que vous êtes bien plus précis.

Déjà parce que d’une fois à l’autre, vous ne direz pas « Bravo » de la même façon (ni sur le même ton, ni à la même vitesse…), mais aussi parce que ça vous demande du temps pour le dire.

Alors que le clicker c’est rapide, précis, et c’est toujours le même son.

En fait, Chandetti en parle aussi dans son étude.

Je vous disais que pour apprendre une nouvelle commande, ils ont pris 27 minutes juste avec des friandises, et 12 minutes en ajoutant le clicker…

Et ben ils l’ont aussi fait avec un simple « marqueur vocal » (par exemple de dire « Bravo » à chaque fois).

Le résultat ?

21 minutes, pour apprendre cette même commande.

Donc on passe de 55% plus rapide avec le clicker, à seulement 22% plus rapide en utilisant le marqueur vocal.

Mais comme ça, vous savez que si vous ne voulez pas utiliser de clicker, vous pouvez quand même essayer de toujours féliciter votre chien de la même façon.

Ou du moins, si vous voulez vous simplifier la tâche 😉.

Maintenant, avant de terminer, il faut quand même qu’on parle des limites du clicker.

Parce que oui, ça paraît fantastique… Mais à quel point ça l’est vraiment ?

Les limites du clicker

Parce que oui, aussi merveilleux qu’il y paraît, le clicker ne va pas résoudre magiquement tous vos problèmes.

Déjà, voilà la première limite du clicker…

1.      Le clicker sert à découvrir, pas à généraliser…

Quand vous apprenez des choses à votre chien, vous traversez grosso modo 2 étapes :

  • L’apprentissage.
  • Et la généralisation.

Vous voulez apprendre à votre chien à se coucher ?

Vous allez devoir commencer par lui expliquer le truc.

Que quand vous lui dites « Couché », ce que vous voulez, c’est qu’il se couche.

Donc vous commencez par vous mettre dans un endroit calme (genre votre salon), et vous faites ce qu’il faut pour lui apprendre ça (en suivant par exemple les étapes de cet article).

  • Vous le guidez avec votre friandise…
  • Vous lui faites prendre la position…
  • Vous le récompensez…
  • Vous répétez…
  • Tout ça jusqu’à ce qu’il le fasse à chaque fois que vous lui dites un simple « Couché ».

Ça, c’est la première étape.

Celle où le clicker va vous être très utile.

Sauf qu’après ça, votre chien ne maîtrise pas complètement la commande.

Si vous lui demandez de se coucher quand vous êtes sur un trottoir avec du passage, il y a de fortes chances qu’il ne le fasse pas.

Parce que maintenant qu’il connaît la commande, vous allez justement devoir « généraliser » le comportement.

C’est-à-dire entraîner pour qu’il s’exécute à chaque fois que vous le lui demandez, quel que soit l’endroit et les distractions aux alentours.

Et donc c’est une autre chose qu’a mis en avant l’équipe de Cinzia Chandetti.

Le fait que pendant cette phase de généralisation, le clicker n’a plus réellement d’effet.

Vu que votre chien sait théoriquement ce qu’il doit faire, la question n’est plus de lui apprendre la chose.

Là, le but, c’est de l’habituer à rester concentré et à avoir son attention sur vous. Même s’il y a de l’agitation autour.

Et donc pour cette étape, le clicker ne vous servira plus comme il l’a fait quand vous appreniez la commande.

Et ensuite, le 2ème couac que vous allez rencontrer :

2.      La difficulté du passage à la pratique

Si vous débutez en éducation canine, vous avez encore tout un tas de trucs à apprendre.

Et si vous ne l’avez pas encore remarqué, entre théorie et pratique, il y a toujours un fossé.

Vous avez l’impression de tout savoir du clicker ?

Maintenant, passez à la pratique. Vous prendrez conscience des quelques difficultés qui vous attendent.

Parce que jongler avec un clicker, des friandises, la laisse qui s’emmêle dans tous les sens, et en plus être à l’affût pour cliquer au bon moment, c’est pas si évident.

Je veux juste vous mettre en garde :

N’ayez pas non plus trop d’attentes. Aussi magique que ça paraisse, le clicker reste un simple accessoire. Même s’il peut être bien pratique.

Voilà.

Et donc maintenant vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur le clicker.

Histoire de ne rien oublier, ça vous dit qu’on récapitule rapidement les points importants ?

On y va.

Utiliser un clicker pour chien : Les points à retenir

Donc le clicker, c’est quoi ?

Le clicker, c’est un petit gadget avec un bouton, qui émet un *Clic* sonore quand vous appuyez dessus.

L’intérêt de ça, c’est en fait pour une question de timing.

Parce que quand vous apprenez des commandes à votre chien, le timing, c’est quelque chose de crucial.

Si vous voulez que votre poilu apprenne de manière efficace, vous devez le récompenser AU MOMENT MÊME où il fait ce que vous attendez de lui.

Par exemple pour le Assis, il faudrait théoriquement que la friandise rentre dans sa bouche EXACTEMENT au même moment où ses fesses touchent le sol.

Sauf que voilà, c’est un peu compliqué à faire.

Et donc le clicker, ça va permettre justement de dire à votre chien :

« BRAVO ! C’est précisément ça que tu devais faire ».

Et d’ensuite sortir votre friandise.

Mais pour l’utiliser ce clicker pour chien, vous allez devoir traverser ces 4 étapes :

  1. Présenter le clicker à votre poilu.
  2. L’habituer au *Clic*.
  3. Lui apprendre ce que ça signifie, ce *Clic*
  4. Vous mettre à l’utiliser pour apprendre des commandes à votre chien.

Et donc une fois que vous lui aurez appris tout ça, au lieu de vous dépêcher de lui donner sa friandise quand il fait tout bien, vous cliquez simplement et vous avez ensuite le temps de lui donner sa friandise.

Et comme le dit Chandetti, votre chien apprendra les choses 2 fois plus rapidement que sans rien.

Je vous remercie d’être resté jusqu’au bout.

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si ça vous a été utile (ça me motive à continuer de vous préparer des articles comme celui-ci).

Et si vous avez des questions, c’est avec plaisir que j’y répondrais !

Photo Flickr par Darryl W


Partager l'article :
 
 
 

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Téléchargez gratuitement notre check-list. Pour vous guider de A à Z dans l'apprentissage de commandes à votre chien.