Comment faire avec un chiot : Les débuts

Les débuts avec un chiot : par où commencer
Partager l'article :
 
 
 

Un peu flous les débuts avec un chiot, pas vrai ? On se retrouve avec cette petite boule de poil entre les mains, et on se rend compte que c’est finalement pas si évident que ça, d’adopter un chiot. Donc ce que je vous propose, c’est de faire un premier pas ensemble, dans cet article. Je vais vous parler de tout ce que j’aurais voulu qu’on me dise quand j’ai commencé. Quand je me suis moi aussi demandé « Mais comment faire avec un chiot ?! ». On va voir pourquoi les débuts sont cruciaux pour une vie en harmonie… On va parler de comment aider votre chiot à s’acclimater à son nouveau foyer… On va parler de votre relation… Je vais vous expliquer comment tout de suite lui faire prendre les bons réflexes, et donc l’empêcher de développer de mauvais comportements… Bref, tout ce que vous devez savoir pour bien démarrer avec votre chiot, c’est ici.

Pourquoi le début avec un chiot, c’est crucial pour la suite

Déjà, vous faites très bien de chercher tout de suite à bien faire. Bravo à vous pour ça.

Parce que comme je viens de le dire, le début c’est vraiment LA partie où il ne faut pas faire n’importe quoi.

Pourquoi ?

Simplement parce que c’est là que vous allez poser les bases de votre relation. Et c’est en démarrant tout de suite sur les meilleures bases que vous aurez ensuite une vie facile avec votre chiot.

Parce que si votre chiot ne comprend pas tout de suite ce qu’il peut ou ne peut pas faire, qu’il ne saisit pas les « règles du jeu », il va se mettre à faire des choses qui ne vont pas vous plaire…

Et c’est là que vous verrez apparaître des « mauvais » comportements, comme par exemple de détruire tout ce qu’il trouve, ou de se mettre à aboyer sans raison.

En bref :

De bonnes bases = une relation saine

De mauvaises bases = une relation compliquée

Et donc on va commencer en parlant de ce que vous pouvez déjà préparer AVANT MÊME que votre chiot ne fasse son arrivée chez vous…

Avant même de débuter, voilà ce que vous pouvez faire

Si vous n’avez pas encore adopté, vous allez déjà pouvoir préparer le terrain pour être prêt le grand jour.

(Et si votre chiot est déjà avec vous, faites-le également. C’est juste que vous allez le faire en même temps que tout le reste.)

Parce que jusque-là, vous viviez dans un appartement (ou une maison) d’une personne « sans chiot ». Et maintenant, il va falloir transformer ça en un lieu de vie d’une personne « avec chiot ».

Ce que ça veut dire ?

C’est qu’il va falloir anticiper toutes les « bêtises » que votre chiot pourra faire.

Déjà pour que vous ne vous retrouviez pas (par exemple) avec vos affaires en charpie, mais aussi pour sa sécurité.

Et donc comment on fait ça ?

La meilleure méthode, c’est simplement de devenir vous-même un chiot. Vous vous agenouillez, vous plaquez votre tête au sol, et vous aurez alors devant les yeux tout ce que votre chiot aura lui aussi devant ses yeux.

Et donc c’est simple, maintenant, vous faites en sorte que dans tout ce que vous voyez, il n’y ait rien de dangereux pour votre chiot.

Un exemple de choses auxquelles faire attention :

  • Les éventuels produits en tout genre (produits de nettoyage ou autre).
  • Les plantes (certaines sont toxiques pour les chiens).
  • Les câbles électriques.
  • Les escaliers (votre chiot pourrait tomber, tant qu’il n’aura pas appris à les descendre).
  • Les affaires de vos autres animaux (le lit du chat, par exemple).

À côté de ça, vous pouvez aussi enlever tout ce que vous ne voulez pas qu’il touche. Par exemple :

  • Ranger vos chaussures hors de portée.
  • Enlever vos tapis (les premiers temps, jusqu’à ce qu’il ait finit d’apprendre la propreté).
  • Mettre de côté vos meubles « précieux ».
  • Mettre hors de portée la nourriture du chat, ou sa litière.
  • Etc…

Et si vous voulez voir concrètement ce que ça donne, je vous propose cette vidéo. Je fais le tour de chez moi, justement pour vous montrer comment préparer au mieux votre appartement :

– « Euh ouais… mais moi j’avais pas spécialement pensé déménager tout mon intérieur ! »

Ne vous inquiétez pas, c’est provisoire.

De nouveau, rappelez-vous : le but c’est de démarrer sur de bonnes bases.

On va voir plus bas comment faire pour que progressivement, toutes vos affaires retrouvent leur place. Mais d’abord, commençons par le commencement sur comment faire avec un chiot…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mon chien a peur de l'aspirateur : 3 étapes à suivre

Comment vous y prendre une fois votre chiot chez vous

Donc maintenant qu’on a vu comment préparé votre intérieur pour l’arrivée de votre chiot, voyons comment vous y prendre une fois qu’il sera à vos côtés.

Tout d’abord, faites-lui comprendre que vous êtes sa nouvelle famille

Le jour où vous irez chercher votre poilu, qu’est-ce qu’il va se passer ?

Pas pour vous hein, mais pour votre chiot ?

Il va perdre tout ce qu’il connait.

Ses parents… Ses frères et sœurs… Son chez-lui… Et tout ça pour finir avec un parfait inconnu (ça, c’est vous).

Désolé, je ne dis pas ça pour vous faire culpabiliser. Je dis ça uniquement pour que vous compreniez comment lui va vivre cette adoption.

Et donc le but, justement, c’est de lui faire comprendre le plus vite possible que vous êtes là pour lui. Et que vous ferez tout votre possible pour le rendre heureux.

Comment faire ça ?

Simplement en passant du temps avec lui.

Le but, c’est de nouer un lien avec lui.

  • Prenez du temps pour le brosser, pour lui faire des grattouilles.
  • Jouez avec lui.
  • Faites des séances d’éducation.
  • Prenez du temps pour le socialiser (on va voir juste après de quoi il s’agit).

Plus vous partagerez de moment tous les deux, plus vous allez renforcer votre relation.

Et plus il sera heureux de vivre à vos côtés.

(Ce qui est la base, quoi que vous envisagiez de faire par la suite.)

Comment faire avec un chiot : Renforcer le lien grâce au jeu

Ensuite la deuxième chose à dire sur comment faire avec un chiot :

Comment faire avec un chiot : Aidez-le à découvrir NOTRE monde

Parce que de nouveau, là, on va prendre deux secondes pour se mettre à sa place.

Lui, c’est un petit chiot tout mignon qui a vu le jour il n’y a pas si longtemps. Qui n’a pas encore vécu beaucoup d’expériences. Et qui ne connait donc pas encore trop bien notre monde.

Et ce que vous devez comprendre, c’est que même si votre chiot est intelligent, il y a certaines choses qui le dépassent complètement.

Prenons l’exemple de la voiture :

Qu’est-ce que voit votre chiot ?

Lui ce qu’il voit, c’est une grosse bête bizarre, qui bouge très vite et qui fait un boucan du diable…

  • Il ne comprend pas que ce n’est pas vivant.
  • Il ne comprend pas qu’on peut entrer à l’intérieur, et que ça sert à se déplacer.
  • Il ne comprend pas que c’est vous qui le pilotez, et que c’est même en fait plutôt pratique.
  • Et il ne comprend pas que ce n’est pas un gros monstre qui va l’attaquer.

Et donc ça va justement être votre rôle de lui faire comprendre tout ça (c’est ça qu’on appelle « socialiser »).

Ce qui fait que quand il a peur, il voit que vous êtes là pour le réconforter. Et comme dit au point précédent, ça va justement accroître le lien qui vous uni.

Et en plus, vous allez lui expliquer qu’il n’a pas à avoir peur, et qu’il peut en fait tout à fait garder son calme.

Parce que le risque, s’il a peur, c’est que la fois d’après, sa peur soit encore plus grande… Puis toujours plus grande… Jusqu’à finir traumatisé d’un truc « banal » comme une voiture.

Le meilleur moyen pour vous de bien comprendre comment vous y prendre, c’est de télécharger notre livre gratuit sur le principe de « La Page Blanche ».

Vous allez justement apprendre comment empêcher votre chiot de développer des peurs incontrôlables, et donc de mauvais comportements.

(Spoiler : ça se passe avec des friandises, un peu d’observation, et ça va en plus vous aider à mieux comprendre votre chiot.)

Tout est là :

Image formulaire bonus 2

Nous haïssons les spams: votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, podcasts, offres commerciales et autres conseils pour vous améliorer dans l'éducation de votre chien. Vous apprendrez tout ce que vous devez savoir pour une vie en harmonie avec votre poilu. Vous pourrez bien entendu vous désabonner à tout instant.

Évitez les mauvais comportements grâce au principe de "La Page Blanche".

Pour que votre chiot devienne un chien bien dans ses pattes.

Et donc maintenant le 3ème et dernier point de notre article…

Comment lui faire prendre tout de suite de bonnes habitudes

Parce que oui, il y a une manière de faire pour que tout ce que vous redoutez que votre chiot fasse ne lui traverse jamais l’esprit.

Pour reprendre ce que dit Zak George dans son livre « Dog Training Revolution » :

« La plus grosse erreur que font les nouveaux propriétaires de chiots, c’est de leur laisser trop vite trop de liberté. »

Ce que ça veut dire c’est que non, la meilleure manière de faire ce n’est pas de simplement lâcher votre chiot chez vous et de lui laisser carte blanche.

(Ça, c’est le meilleur moyen de le voir développer des mauvais comportements. Et vous aurez ensuite beaucoup de mal à les faire disparaître.)

Ce que vous devez faire, au contraire, c’est justement restreindre sa zone d’accès.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les bienfaits de la balade avec des congénères (19/30)

Au début, vous ne lui laissez l’accès qu’à une petite partie de votre appartement (un coin du salon, une pièce dédiée, ou un parc pour chiot, par exemple), et petit à petit vous augmentez la zone, en supervisant à chaque fois ses faits et gestes.

(Note : Attention, quand je parle de limiter sa zone d’accès, je ne parle PAS de mettre votre chiot dans une cage ! Je suis obligé de le préciser vu qu’on trouve parfois des gens qui recommandent ce genre d’imbécilité, sans se rendre compte des dégâts que ça peut causer sur le chiot…)

Et en fait, la première chose en faisant ça, c’est que vous allez ménager votre chiot dans sa découverte.

Lui n’a pas BESOIN d’avoir accès à TOUT pour être épanoui.

Et c’est même le contraire en fait : Si l’endroit est trop vaste, il peut avoir du mal à trouver ses marques.

Si la zone est restreinte, il va pouvoir prendre le temps dont il a besoin pour découvrir cette petite partie de la maison…

Pour renifler toutes les odeurs…

Pour justement trouver ses marques…

Et quand il sera bien à l’aise dans ce coin-là (ça peut demander 1 ou 2 jours), vous lui permettez de faire la même chose dans une autre partie de la maison.

Puis une autre… Puis une autre… Et vous augmentez toujours plus, jusqu’à ce qu’il ait une liberté totale.

En faisant ça, votre chiot sera bien plus serein dans sa découverte.

Et la 2ème raison de faire comme ça, c’est que comme je disais dans le titre, vous allez pouvoir tout de suite lui faire prendre de bonnes habitudes. Ce dont on va parler maintenant…

Empêcher l’apparition de mauvais comportements

C’est vite vu :

  • Si votre chiot ne peut pas aller vers vos chaussures, l’idée de les mâchouiller ne va jamais lui traverser l’esprit.
  • Si votre chiot n’a pas accès à la cuisine, l’idée de dévorer les croquettes du chat ne lui traversera jamais l’esprit.
  • Et ainsi de suite…

Et le jour où vous augmenterez sa zone d’accès, vous superviserez en veillant à ce qu’il ne prenne pas ces mauvais comportements.

Parce qu’en terme de comportements, voilà la « règle du jeu » :

Plus votre chiot fera quelque chose, plus il va vouloir le refaire. Et donc plus le comportement se reproduira.

Et à l’inverse, moins il fera quelque chose, moins l’envie de le faire lui traversera l’esprit.

Pas besoin de chercher midi à quatorze heures.

Si on garde l’exemple des chaussures, ça veut dire qu’au tout début, vous les rangez à un endroit qu’il ne peut pas atteindre. Le temps qu’il découvre la zone où elles sont normalement posées.

Ensuite vous remettez vos chaussures là où elles étaient, vous laissez votre chiot y allez, et vous observez pour voir ce qu’il fait :

  • Tant qu’il n’y touche pas, c’est très bien. L’idée ne lui traverse même pas l’esprit donc c’est top.
  • Si vous voyez qu’il s’approche avec de mauvaises intentions, vous essayez de l’attirer vers vous en l’appelant joyeusement et en le récompensant avec des friandises s’il vient. Ou vous l’attirez avec un jouet qui couine.
  • Et s’il finit quand même dessus, vous essayez aussi de l’attirer avec vos friandises ou votre jouet. Et si vraiment rien n’y fait et qu’il ne veut pas décrocher par lui-même, vous lui enlevez simplement la chaussure pour l’arrêter (pas la peine de vous énerver). Et la prochaine fois vous anticiperez davantage en l’attirant plus vite vers vous avec vos accessoires.

Et comme je disais, plus vous réussirez à faire que votre chiot n’y touche pas, moins l’idée de les toucher lui traversera la tête.

Du coup tant que ça ne sera pas complètement acquis, vous faites des « séances » où vous posez vos chaussures au sol.

Et quand vous n’êtes pas là pour surveiller, vous les rangez ailleurs pour éviter la moindre tentation.

D’où, à nouveau, l’importance de limiter son champ d’action au tout début, et d’augmenter progressivement.

C’est comme ça que vous pourrez anticiper, et faire en sorte que toutes les vilaines idées ne lui traversent jamais l’esprit.

Et hop, vous aurez un chien sans mauvais comportement.

Comment faire avec un chiot : Apprendre à laisser le chat tranquille

Et maintenant la 3ème raison de ne pas lui laisser trop vite trop de liberté, c’est pour…

L’apprentissage de la propreté

Mais ce sujet là est un sujet à part entière. Un peu trop vaste pour être traité directement ici.

Par contre, si vous voulez en savoir plus, je vous conseille simplement de télécharger notre livre numérique sur le sujet. Vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin.

Pour savoir comment faire avec un chiot en ce qui concerne la propreté, remplissez simplement ça, et je vous l’envoie :

Miniature image titre livre numérique

Nous haïssons les spams: votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, podcasts, offres commerciales et autres conseils pour vous améliorer dans l'éducation de votre chien. Vous apprendrez tout ce que vous devez savoir pour une vie en harmonie avec votre poilu. Vous pourrez bien entendu vous désabonner à tout instant.

Mettez un terme AU PLUS VITE à l'étape ATROCE qu'est l'apprentissage de le propreté

Toutes les clés pour vous en sortir les doigts dans le nez.

Je dévoile aussi deux trois trucs sur la propreté dans cette vidéo, pour vous faire une idée :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Apprendre des tours à son chien avec confiance et assurance

Voilà. Et donc avec tout ça, vous savez maintenant comment faire avec un chiot.

Mais là, on parle des premières 1 à 2 semaines. Alors disons peut-être rapidement un mot sur la suite. Ça vous va ?

Et après on récapitule les points importants à retenir…

Et pour la suite… comment on fait avec un chiot ?

Ça va ? Est-ce que j’ai réussi à être clair jusqu’ici ?

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous avez appris des choses, et si vous estimez que ça va vous être utile. Ça m’aide à savoir si je dois ajuster l’article, vu que le but c’est quand même un peu que vous trouviez des réponses à vos questions !

(Merci si vous décidez de le faire.)

Donc là, vous savez comment faire avec un chiot, au tout début.

Mais en vérité, vos tâches ne s’arrêtent pas là.

Après une à deux semaines, vous aurez déjà bien avancé dans ce qu’on a vu. Et à ce moment-là, vous pourrez vous concentrer sur 4 points :

  1. Gérer correctement les sorties.
  2. Lui apprendre la propreté.
  3. Commencer l’éducation (lui apprendre comment se comporter).
  4. Continuer à lui faire découvrir notre monde.

Et ce que je vous propose, c’est de lire l’article complémentaire à celui-ci, dans lequel je vous parle plus en détail de tout ça.

Je vous y explique aussi comment gérer les premières nuits, et les 2 ultimes précautions que vous devez toujours avoir en tête avec votre chiot.

Si ça vous intéresse, c’est par ici : Éducation de votre chiot : par quoi commencer et comment faire

Et donc maintenant, il ne nous reste plus qu’à récapituler les points à retenir dans tout ce qu’on vient de dire.

Comment faire avec un chiot : On récapitule…

Bravo !

Vous venez de faire un premier pas dans votre découverte de la vie avec un chiot.

Vous avez montré que vous cherchez réellement le meilleur pour votre chiot. Et peu de gens sont prêt à faire l’effort que vous êtes en train de faire. Alors je me dois de vous féliciter comme il se doit !

Donc pour récapituler ce qu’on a vu dans cet article, comment faire avec un chiot :

  1. Commencer par nouer un lien avec votre poilu. Rappelez-vous qu’au départ, il perd tous ses repères et qu’il ne sait pas qui vous êtes. Montrez-lui que vous êtes là pour lui et passez un maximum de temps à ses côtés. Plus vous ferez de choses ensemble, plus vous aurez ensuite une relation forte et soudée.
  2. À côté de ça, aidez-le à découvrir notre monde. Ce n’est pas juste qu’il ne le connait pas, mais c’est carrément qu’il ne le COMPREND pas. Même les choses tout à fait banales pour nous (on a donné l’exemple de la voiture) peuvent être terrifiante pour lui. Apprenez-lui qu’il n’a pas à avoir peur, et petit à petit vous aurez un chien serein et plein d’assurance.
  3. Et enfin, limitez un maximum les accès au début, et agrandissez progressivement son champ d’action au fil du temps. Ça permettra de le ménager au maximum, de l’aider à s’acclimater, mais aussi d’empêcher l’apparition de mauvais comportements. Et en plus, ça l’aidera dans son apprentissage de la propreté.

Je vous remercie d’être resté avec moi jusqu’au bout du bout. N’hésitez pas si vous avez des questions, les commentaires juste en dessous sont là pour ça.

Et c’est avec plaisir que je prendrais le temps de vous répondre.

Et sinon, je vous dis simplement à tout de suite, dans un autre article.

Note de fin : Le lien Amazon de cet article est un lien affilié. Ce que ça veut dire ? C’est que nous touchons un petit quelque chose si vous faites un achat en le suivant. Tout ça bien entendu sans que cela n’augmente le prix d’achat (Sinon, soyez sûr je ne l’aurait pas ajouté). Je pensais important de vous le préciser, donc c’est fait. Et pour plus d’infos sur l’affiliation, vous pouvez cliquer ici.


Partager l'article :
 
 
 

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Téléchargez gratuitement notre check-list. Pour vous guider de A à Z dans l'apprentissage de commandes à votre chien.