Harnais ou collier ? Pas si évident !

Harnais ou collier, choix pas si évident !
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Faire un choix entre le collier ou le harnais peut s’avérer assez compliqué à faire. Il faut que le chien soit correctement maintenu, mais sans pour autant que ça ne le blesse… Une chose est sûre, pour pouvoir promener son chiot, il vous faudra obligatoirement soit l’un, soit l’autre. Eh bien oui, il faut bien pouvoir attacher sa laisse quelque part, pour pouvoir le promener en toute sécurité. Mais alors comment choisir entre harnais ou collier ?

A nos débuts, nous avions déjà écrit un article sur le sujet (utilisez la section “Recherche” ou regardez sur la page “Tous les articles” pour le trouver 😉 ). Nous y donnions les généralités trouvées sur les divers blogs et forums. Aujourd’hui, avec l’expérience acquise, nous avons compris quel était la meilleure manière de procéder. Nous avons donc décidé de vous la partager dans cet article. Continuez seulement votre lecture pour en apprendre davantage.

Harnais ou collier : quel est leur rôle ?

Avant toute chose, réfléchissons un instant à leur utilité. On équipe son chiot avec ces accessoires pour pouvoir y attacher sa laisse lors des promenades. “Mais dans quel but ? Ne pourrait-on pas juste le laisser marcher librement à nos côtés ?”. Le problème, c’est que la plupart d’entre-nous habitent proche de la civilisation, ce qui signifie la présence d’éventuels dangers. Balader son chiot attaché permet donc de le maîtriser et ainsi de garantir sa sécurité.

En gros, c’est pour la sécurité de son poilu qu’on décide de limiter son champ d’action. Le soucis, c’est qu’il n’y a rien d’inné chez le chien à porter un harnais ou un collier et à être attaché en laisse. Il y a donc un risque que votre chiot se mette à tirer sur sa laisse, et c’est là que les premiers problèmes apparaissent.

Les dangers du collier

Utiliser un collier signifie attacher la laisse directement au cou de son chiot. En d’autres termes, on l’accroche en fait directement (liste non-exhaustive) :

  • au larynx,
  • à la trachée,
  • à l’oeusophage,
  • à la glande thyroïde,
  • à la colonnes vertébrales,
  • aux vaisseaux sanguins.
Chien qui tire sur sa laisse avec son collier

Du moment que votre chiot marche tout gentiment à vos côtés, il n’y a donc pas de problème. Par contre, vous l’imaginez bien, c’est s’il se met à tirer que cela devient dangereux. Selon cet article du site My Animals, en plus que de risquer d’avoir des problèmes du système lymphatique, circulatoire et nerveux, tirer sur la laisse d’un chien équipé d’un collier engendrerait de sérieux problème de santé, du fait de la pression, même occasionnelle, sur la glande thyroïde.


Vous êtes en train de chercher un éleveur pour adopter ? Pensez à lire Les 9 caractéristiques d’un bon éleveur


Et le harnais, c’est mieux ?

L’avantage du harnais est que si le chiot tire sur sa laisse, la force est répartie au niveau du poitrail plutôt que sur le gorge. Les risques de blessure sont donc fortement réduits, mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il n’y en pas. Il en existe de nombreuses sortes de marques, modèles et formes diverses et variées. Il y en a pour tous les chiens, de toutes les tailles et toutes morphologies.

En utilisant un harnais, il faut notamment faire attention à en prendre un adapté au gabarit de votre loulou. Il faut également qu’il soit correctement réglé, car il y a en général des frottement qui se font au niveau des aisselles et des coudes, qui peuvent causé des brûlures lors des longues promenades. Le mieux est donc de les limiter en prenant le harnais adapté 😉 (le mieux est de demandé des conseils directement en magasin, ils devraient être en mesure de vous conseiller correctement). En ce qui concerne la forme à choisir, voici ce qui ce qu’il faut savoir :

L’avis général

L’avis général concernant les harnais est de dire qu’il faut faire attention aux endroits qu’ils couvrent sur le chien. C’est surtout ceux qui passent sur les épaules qui seraient à proscrire (on parle de harnais “restrictifs”, contrairement aux “non-restrictifs”), car ils entraveraient les mouvements du chien. Sur le long terme, cela risquerait de lui causer des problèmes aux articulations. Imaginez donc chez le chiot en pleine croissance, le problème serait d’autant plus sérieux !

Harnais restrictif et non-restrictif sur un chiot
Harnais restrictif (à gauche) et non-restrictif (à droite). Bon d’accord, le harnais de gauche est un peu trop grand, mais on comprend bien le principe, non ? 😉

Les surprenant résultats de nos recherches

Durant nos recherches, nous sommes tombés sur une étude préliminaire (que vous pouvez retrouver en cliquant juste ici) qui a été faite dans le but de montrer la diminution de l’extension de l’épaule du chien causé par le port d’un harnais à la fois restrictif, et non-restrictif. Ils ont constaté que le port du harnais entravait bel et bien l’extension de l’épaule, mais que le “pire” n’était pas celui auquel on s’attendrait. En effet, les résultats montrent que le restrictif diminuait l’extension de 2.16° durant la marche, alors qu’elle l’était de 4.73° avec le non-restrictif (donc 2 fois pire !). Cette étude n’ayant été réalisée qu’avec 9 chiens, elle ne peut toutefois pas être prise pour une généralité. Elle montre tout de même que de prendre comme critère le recouvrement ou non de l’épaule par le harnais n’est pas un bon moyen de les catégoriser, même si c’est malheureusement la tendance actuelle.


Sentez-vous libre de lire également Comment se préparer à l’arrivée de son chiot


Au final, entre harnais ou collier, que choisir ?

Malgré le fait que les gens soient souvent divisés entre harnais ou collier, nous avons vu qu’au final, chacun de ces accessoires à des risques qui lui sont liés. S’il tire en laisse, le collier blessera votre chiot au cou, qui est une zone extrêmement sensible. Le harnais, lui, risque de l’entraver dans sa croissance, ce qui n’est pas vraiment mieux ! Au final, la meilleure manière de faire est donc la suivante :

1. Au début avec son chiot : harnais ou collier ?

Quand vous accueillerez votre chiot, commencez par n’utiliser que le harnais pour y accrocher sa laisse. Socialisez-le également au collier, mais ne l’utilisez que pour y accrocher une éventuelle médaille. Faites du moins cela tant qu’il ne saura pas marcher correctement en laisse. Il ne sert à rien de prendre le risque qu’il se blesse à la nuque en tirant sur sa laisse.

Choisir le harnais quand il tire

2. Dès qu’il sait marcher en laisse

Dès le moment où votre compagnon saura marcher correctement en laisse, changer le harnais pour le collier. Le collier est moins restrictif, votre chiot aura donc plus de liberté de mouvement (fini les problèmes d’extension de l’épaule) et il n’y aura plus de risque de blessure du au frottement du harnais. Gardez toutefois le harnais a portée, et penser à le lui remettre si vous savez qu’il y a un risque qu’il se remette à tirer.

Par exemple, Günther (notre chien) adore tous les chiens et tous les humains. Après une année d’entraînement à la marche en laisse, nous utilisons donc encore beaucoup son harnais, car en voir le rend complètement barjo et il est très difficile de l’empêcher de tirer. Par contre, dès que nous avons l’occasion d’aller dans des endroits calmes, nous profitons de ne lui mettre que son collier. Si vous avez un chien dynamiques avec un fort caractère, vous devrez certainement faire pareil jusqu’à réussir à canaliser toute cette énergie.

3. Une fois vieux chien

Quand un chien arrive à un certain âge, il commence à avoir mal aux articulations et plus de peine à se déplacer (comme les humains, d’ailleurs). A ce moment, il existe des harnais avec anse sur le dessus que vous pourrez envisager de vous procurer. Vous pourrez ainsi l’aider à franchir certains obstacles ou par exemple, à monter des escaliers. Même avec un très gros chien que vous n’arriver pas à porter, vous pourrez toujours le soulager un peu pour qu’il ne se fatigue pas trop à se déplacer 😉 .


Cet article vous a-t-il aidé à mieux savoir comment choisir entre harnais ou collier ? N’hésitez pas à le partager pour en faire profiter à vos amis 🙂 .

Pensez également à nous suivre sur notre page Facebook, pour ne rien rater des derniers trucs et astuces que nous partageons régulièrement.

Photos Unsplash par : Shane Rounce, Kevin Erdvig et Justin Veenema.

Photo Flickr par ~dgies.


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

One thought on “Harnais ou collier ? Pas si évident !”

  1. Très bonne idée d’article et bien clair ! J’avais une image négative du harnais suite aux déboitements “d’épaules” que cela avait causé à mon précédent chien. Mais celui-ci était tout calme malgré sa race (fox terrier) donc j’étais revenue au collier. Pourtant, avec mon second fox terrier, la bagarre s’est avérée difficile: il tirait beaucoup et les promenades n’étaient pas toujours un plaisir… Sans compter que cela lui causait des problèmes de trachée identifiés par le vétérinaire au cours d’un détartrage! Bien conseillée, j’ai renoué avec le harnais mais un modèle adapté et de qualité, non restrictif et surtout pas dangereux. Un conseil en plus : évitez d’acheter à l’aveuglette, il y a trop de harnais mal conçus en magasin ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement notre livre "La propreté, mais comment lui apprendre ?!" :)