Comment choisir une race de chien

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Ça y est, vous avez médité sur toutes les questions à se poser avant d’adopter, et êtes en mesure de combler les besoins d’un chien. Votre décision est prise : Vous allez adopter un chien ! Mais savez-vous déjà quelle est LA race qui vous convient ? Si oui, continuez tout de même votre lecture, cet article vous permettra de confirmer votre décision 😉 Et si, au contraire, vous n’y avez pas encore réfléchi, alors il vous permettra de la prendre 😀

ATTENTION : Avant de réfléchir à la race, soyez bien sûr d’être prêt pour cette aventure. Comme expliqué dans un précédent article, l’adoption d’un chiot est quelque chose qui influencera les 15 prochaines années de votre vie. C’est une décision importante qui ne doit pas être prise à la légère !

Bon, maintenant la piqûre de rappel faite, passons au choix de la race. Cette réflexion mérite que vous incluiez tous les membres de votre famille. En effet, cette décision influencera autant leurs vies que la vôtre et tout le monde doit donc pouvoir s’exprimer sur ses préférences. Vous allez par exemple devoir vous questionner sur sa taille, son aspect et son tempérament.

1. Les différentes tailles

Bien sûr, la taille est un critère important dans le choix d’une race. Ce critère influencera de nombreuses choses dans votre vie de tous les jours. Les tailles se séparent en 4 catégories :

Les petits chiens :

Races de petits chiensA gauche : Spitz nain, à droite : Bichon frisé

Du Spitz nain au Bichon frisé, en passant par le Carlin ou encore le Teckel, les petits chiens mesurent jusqu’à 35 cm et pèsent entre 1 et 8 kg. L’avantage pour les propriétaires de cette catégorie est qu’ils auront plus de facilité à contrôler leur petite bête. Imaginez-vous dans votre vie de tous les jours : devoir manipuler votre animal de 5 kg pour le faire entrer dans votre voiture, pour le laver dans la baignoire ou pour l’amener chez le vétérinaire s’il se blesse sera plus facile qu’avec un molosse de 80 kg !

Du fait de leur taille, ces chiens sont moins intimidants et peuvent être mieux tolérer par les personnes craintives. Ils nécessitent également moins d’espace. Attention tout de même à ne pas faire comme certains qui ont l’air de penser qu’un petit chien ne nécessite pas d’être dressé. Nous l’avons abordé dans l’article sur notre défi, un chien a besoin d’être éduqué pour être bien dans sa tête !

Les chiens de taille moyenne :

Races de chiens de taille moyenneA gauche : Beagle, à droite : Cocker

Ici, on trouve les Beagles, les Cockers ou les Corgis (35 à 55 cm, 8 à 20 kg). Ces chiens seront moins fragiles que la taille en dessous et seront donc mieux adapté à une famille avec enfants. Ils sont plus voyants et il y a donc moins de risque de marcher dessus par accident.

Ils peuvent également être heureux en milieu urbain, ce qu’un plus grand chien aura du mal à supporter. Si vous n’avez pas beaucoup de place mais que vous êtes attirés par les grands chiens, ce gabarit peut vous être adapté.

Les grands chiens :

Races de grands chiensA gauche : Border Collie, à droite : Husky

Les grands chiens font de 55 à 65 cm et de 20 à 45 kg. En exemple, il y a les Border Collies, Dalmatiens et Huskys. Comme ils sont grands, il se fatigueront moins vite que les plus petits. Ben oui, pour une de leurs foulées, les petits en feront trois… Il vous faudra donc énormément de temps pour que les ballades puissent les satisfaire.

Ils mangent également plus et ont besoin de très grands espaces. Soyez également sûr d’avoir suffisamment de force pour retenir ces bêtes. Un maître doit toujours être en mesure de contrôler son chien en cas de débordement, quel que soit son gabarit !

Les très grands chiens :

Races de très grands chiensA gauche : Leonberger, à droite : Saint-bernard

Saint-bernard, Leonberger et Terre Neuve sont des exemples de chiens de cette catégorie. Entre 65 et 90 cm, 45 à 100 kg, leur taille est presque hors normes. Ces chiens sont réservés aux maîtres capables de leur fournir suffisamment de temps pour s’en occuper correctement. Étonnamment, ils ont rarement besoin d’autant d’exercices que les autres chiens, mais nécessite tout de même un grand espace pour pouvoir se défouler comme il se doit 🙂

Il n’est pas envisageable d’attendre avant de leur apprendre les ordres de bases (assis, couché, retour). En effet, imaginez une telle bête devenir incontrôlable, c’est juste inconcevable et pourrait être dangereux (que ce soit de l’agressivité ou simplement pour jouer !).

A cause de leur taille surdimensionnée, ces chiens ont généralement plus de problèmes de santé que les plus petits, surtout au niveau de leurs articulations. Ils ont aussi une espérance de vie plus courte, pouvant descendre jusqu’à 6 ans (contre 15 ans en moyenne pour les autres tailles).

La taille du chien adaptée à vos besoins dépend de votre force physique, de la place qu’il aura à disposition, du temps que vous pourrez lui accorder et de votre situation familiale.

2. L’aspect

Une fois la taille définie, vous allez pouvoir vous concentrer sur son aspect. Préférez-vous les chiens fins et élancés, ou avez-vous plutôt un penchant pour les petits costauds (que j’aime affectueusement qualifier de “patates”) ? Est-ce que vous recherchez un chien à poil ras, à poil court ou à poil long ? Voulez-vous un chien qui perd ses poils ou non (A savoir qu’un chien qui ne perd pas ses poils aura besoin de visites régulières chez le toiletteur) ? La forme de la queue peut également être un argument : courte ou longue ?

Il existe un grand nombre de race différente. Encore une fois, prenez le temps de vous poser ces questions avec votre entourage pour trouver LE chien qui correspond à toute la famille 😉

3. Le tempérament

Lorsque l’homme a compris que le chien pouvait l’aider dans diverses tâches de la vie, il s’est mis à l’élever selon ses besoins. Aujourd’hui, il existe différents “types” de chien dans lesquels se regroupent les races. Chaque type a donc un instinct différent qui résulte de son utilisation par nos ancêtres, et donc un tempérament différent.

Voici différents types de chien que vous pouvez rencontrer :

  • Les chiens de berger ou de bouvier qui, comme son nom l’indique, ont été utilisés initialement pour aider avec le bétail. Ils ont donc beaucoup d’énergie à dépenser et sont en général doués pour la poursuite. Du moment qu’ils peuvent dépenser leurs énormes réserves d’énergie, ces chiens sont doux et amicaux avec toute la famille.
  • Les tueurs de nuisible, tel les terriers et les ratiers, sont utilisés pour chasser les vermines qui rôdent. Ils ont tendance à être vif, actif et ont beaucoup de caractère. Faite attention si vous avez de petits animaux chez vous, car leur instinct de prédateur peut les conduire à les attaquer. Il est donc préférable de ne pas les laisser ensemble.
  • Les chasseurs, comme le Basset Hound, dont le rôle est de pister et de capturer le gibier. Ils ont donc tendances à pourchasser les animaux en mouvement. Bien qu’ils soient sociables, ils sont indépendants et n’aiment pas spécialement amuser la galerie.
  • Les chiens de compagnie regroupent les races plutôt petites, sociables et aimables, qui ont été sélectionné pour tenir compagnie à l’homme. Comme exemple, on peut notamment citer les chiens de races Spitz nain ou ShihTzu.
  • Les chiens qui assistent les chasseurs, comme le Braque allemand, sont différents des chasseurs. Ceux-là servent à lever et rapporter le gibier. Ils adorent plaire à leur maître et sont donc facile à éduquer. Ils adorent jouer et font de bons chiens de compagnie.

Exemples de types de races

D’autres types de chiens existent, comme les chiens sauveteurs ou les chiens de garde. Leurs caractéristiques sont diverses et variées et en cherchant bien, vous finirez forcement par trouver chaussure à votre pied 😉

Pour plus de surprises : les bâtards et les corniauds

Prendre un chien de pure race n’est de loin pas une obligation. Vous pouvez tout à fait trouver un parfait compagnon en adoptant un bâtard ou un corniaud. On appelle « bâtard » un chien dont les parents sont chacun d’une race pure différente ou qu’un des deux est de pures races et que l’autre est de race indéterminée. Pour les « corniauds », les deux parents du chien étaient déjà des bâtards ou des corniauds.

Le fait de mélanger les races peut mélanger les caractéristiques de chacune. La surprise est d’obtenir un chien avec des propriétés de chaque race, mais dans des proportions différentes. Au fil du temps, les éleveurs ont d’ailleurs essayé de croiser certaines races pour en tirer le meilleur de chacune selon l’application désirée.

Attention aux préjugés !

Comme dans de nombreux domaines de la vie, il faut faire attention aux préjugés. Peut-être avez-vous déjà entendu que les Border Collies débordent d’énergie, que les American Staffordshire Terriers (ou Amstaffs) sont des chiens agressifs ou que les Labrador Retrievers sont idéals pour les familles car gentils et faciles à vivre ? Tout cela n’est que préjugés…

Comme on dit pour les enfants, les garçons jouent au foot pendant que les filles jouent à la poupée. Arrêtons ce genre de préjugés, et cela aussi avec les chiens. La question du sexe du chien entre d’ailleurs dans ce genre de débat. Encore une fois, il y aura effectivement une tendance selon le sexe, mais vous pourriez avoir des surprises !

Si vous avez choisis une race, pensez que bien que vous puissiez vous attendre à un certain comportement, il est possible que votre chien ait sa propre personnalité. Comme chaque être humain, chaque chien est unique, alors n’ayez pas des attentes trop précises sur ce à quoi votre futur compagnon ressemblera 😉

Avez-vous déjà défini si vous désiriez adopter un chiot de pure race ou non ? Quelle race vous souhaitiez ? Et qu’est-ce qui a fait pencher la balance ? Soyez libre de le partager dans les commentaires pour aider ceux qui ne se seraient pas encore décidé 🙂

Photos Flickr par : Dogs Best Friend 10901, Lotta Honkanen, Alex Donohue, Sergey Shpakovsky, PapaPiper, Tamsin Cooper, Ralph, Ken Jones, Marcia O’Connor, SaraLowgren, Simulacrum, Jelly Dude, Oscar Rohena, gérard et Elaine Ashton. 

 


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement notre livre "La propreté, mais comment lui apprendre ?!" :)