Comment choisir le prénom de son chien – 4,5 règles

Comment choisir le prénom de son chien
Partager l'article :
 
 
 

« Comment est-ce que je vais bien pouvoir appeler mon chien ? ». Vous avez pris la décision d’adopter un chien, et vous êtes en train de vous demander comment vous aller bien pouvoir l’appeler ? Vous êtes au bon endroit, on va voir tout ce qu’il y a à prendre en compte dans votre décision. Que ce soit le genre de prénom, sa longueur, ou les contraintes que vous allez rencontrer par rapport à ce choix, on va voir ensemble toutes les questions qui peuvent vous venir à l’esprit. On prendra aussi en compte le fait qu’il va falloir le lui apprendre, ce nom, et on va finir en se demandant « Peut-on changer le prénom de son chien ? ». Vous êtes prêt ? C’est parti, voyons tout de suite comment choisir le prénom de son chien.

Commençons par la longueur

Quand on cherche à gauche à droite, on en arrive souvent à entendre qu’un chien ne comprend que des mots courts et clairs. Du coup, pour le prénom, il faudrait faire pareil et choisir quelque chose de pas trop long.

Il y a du vrai là-dedans, mais il y a aussi du faux.

D’abord, oui, vous avez meilleur temps de choisir quelque chose de court.

Pourquoi ?

Simplement pour que ça soit plus facile pour vous de le prononcer.

S’il faut que vous preniez 5 minutes pour réussir à appeler votre chien, c’est clair, ça va pas le faire. Au contraire, il faut que vous puissiez le dire facilement, rapidement et de manière directe. Parce que si vous vous retrouvez dans une situation « d’urgence » (par exemple, vous avez la laisse qui vous glisse des mains et votre chien fonce vers la route), il faut que vous puissiez l’appeler sans problème et aussi vite que possible.

Donc on va définir cette première règle :

Règle 1 : Choisissez quelque chose que vous arrivez facilement à prononcer.

La deuxième chose par rapport à la longueur, c’est simplement que ce prénom, vous allez le prononcer souvent, et pendant longtemps. Un chien vit 15 ans, donc tous les jours pendant ces quinze années, vous allez le dire de nombreuses fois chaque jour.

Du coup, si vous choisissez quelque chose de trop long, vous allez sûrement vous retrouver à l’appeler par un diminutif. C’est pas grave en soit, mais c’est juste qu’au lieu qu’il prenne l’habitude de réagir à son prénom, il réagira simplement au diminutif.

Ce qui nous amène à la deuxième règle :

Règle 2 : Pensez que les 15 prochaines années, vous allez devoir le prononcer plusieurs fois par jour.

Ensuite, pour revenir sur ce que je disais, non, il ne faut pas OBLIGATOIREMENT choisir quelque chose de court.

Un chien, c’est loin d’être bête. Dans son excellent livre, Zak George mentionne Stanley Coren (un spécialiste en psychologie canine), qui explique qu’un chien peut apprendre en moyenne entre 165 et 250 mots. Le record est même de 1000 mots. Et ils comprennent même les petites nuances subtiles, comme par exemple entre « Let go », et « Let’s go » (Il est américain, d’où l’exemple en anglais).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Quelle race de chien choisir : Comment vous décider

Donc quel que soit votre choix final, ne vous inquiétez pas, votre chien finira de toute manière par comprendre que c’est son prénom. C’est sûr que si c’est un nom claquant (avec pleins de consonnes. Genre « Pitou », « Krakotte » ou « Fido ») , il arrivera mieux à tilter quand vous l’appellerez. Mais en soit, à force de vous l’entendre dire à chaque fois que vous vous adressez à lui, il va très vite prendre le réflexe de vous regardez dès qu’il l’entendra. Et ça, quel que soit votre décision.

On passe à la suite ? Ça marche. Et quand on aura vu toutes les règles, on verra comment lui apprendre son prénom, et s’il est possible de changer le prénom d’un chien.

Idée : Un prénom qui vous rappelle un moment heureux

Désolé pour ce titre, je sais, ça fait un peu bisounours.

Mais c’est quand même très vrai !

Où je veux en venir ? Simplement au fait que si vous choisissez un prénom qui vous rappelle quelque chose d’heureux, vous aurez plaisir à le prononcer. Vous serez heureux d’appeler votre chien, et vous aurez une relation bâtie sur des bases positives.

Par exemple, nous, on a choisi le prénom « Günther ». Günther, c’est un petit pingouin trop marrant dans un dessin animé. Alors oui, ça peut paraître ridicule, mais ça n’empêche qu’on est toujours hyper content de le prononcer.

C’est pas vraiment une règle à proprement parler. On va dire que c’en est une qui est optionnelle (d’où la « demi-règle » du titre) :

Règle optionnelle : Choisissez un prénom qui vous rappelle quelque chose de positif. Pour vous mettre de bonne humeur à chaque fois que vous appellerez votre chien.

Comment choisir le prénom de son chien : Un souvenir heureux

Et donc le point suivant, ça va être justement l’inverse. C’est à dire d’éviter de choisir n’importe quoi

Comment choisir le prénom de son chien : Soyez respectueux

Je dois vraiment vous en parler ? Bon, d’accord, mais c’est vraiment pour qu’on passe en revue les moindres détails.

Forcément, ne choisissez pas n’importe quoi non plus. Les insultes ou les trucs vulgaires, on oublie.

Quand j’étais enfant, j’ai vécu avec une chienne qui s’appelait « Tekkila ». Ça peut avoir l’air amusant au départ, mais quand on se retrouve au milieu de la forêt à crier « Tekkila ! », à 15 ans, je vous promets que ça fait un peu bizarre…

Donc la troisième règle :

Règle 3 : Choisissez quelque chose de respectueux. Ne prenez pas quelque chose de vulgaire. Et choisissez quelque chose que vous n’aurez pas peur de crier même avec des gens autour.

Allez hop, point suivant. Est-ce que vous adoptez tout seul ? Ou est-ce que vous êtes plusieurs ?

Comment choisir le prénom de son chien : Un moment convivial

Le choix du prénom du chien, c’est un moment fun et convivial. Du coup, si vous adoptez en couple ou en famille, prenez le temps qu’il faut de vous posez autour de la table pour en discuter tous ensemble.

Laissez chacun s’exprimer et donner son avis, et gardez en tête les points qu’on a vu en dessus.

Mettez-vous d’accord sur un prénom qui convient à tout le monde, surtout si vous avez des enfants. Histoire qu’il n’y ait personne qui ressente de la rancœur à chaque fois qu’il entend le prénom par la suite.

Règle 4 : Profitez de choisir le prénom en famille, et prenez en compte l’avis de chacun.

Comment choisir le prénom de son chien : Un choix en famille

Voilà ! On a vu en soit toutes les règles pour choisir le prénom de votre chien. Ah, attendez, je voulais aussi vous parler de ça. Vous avez déjà sûrement déjà entendu parler de l’histoire de la première lettre du prénom, non ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le temps, une nécessité pour adopter !

La contrainte de la première lettre

Ça date un peu maintenant, mais depuis 1926, on a instauré cette règle en France. C’est simplement pour tenir à jour le livre généalogique de l’espèce canine (comme expliqué dans cette article sur les noms d’animaux). Mais il n’y a pas que chez les chiens, les chats et les bovins sont aussi concernés.

En gros, chaque année, on avance d’une lettre dans l’alphabet, et on appelle tous les chiens en commençant par cette lettre. Pour 2021, c’est la lettre S par exemple. Pour 2022, ça sera la lettre T, et ainsi de suite (U,V,W,X,….). Mais en soit, ça ne vous concerne que si vous avez un chien de race et que vous voulez l’enregistrer.

Et même dans ce cas là, c’est pas réellement très important. Nous, Günther est enregistré. Il était de l’année des P, donc en réalité il s’appelle officiellement « Professeur Günther », même si on est d’accord, on se contente de « Günther » comme prénom pour la vie de tout les jours.

Ok ! Vous savez presque tout. Maintenant on va vite voir comment apprendre son prénom à votre chien.

Comment apprendre son prénom à votre chien

Selon vous, comment faire pour apprendre son prénom à votre chien ?

La réponse est très simple : La répétition.

Pour qu’il l’apprenne, vous n’avez qu’une chose à faire, prononcer son prénom à chaque fois que vous vous adressez à lui.

C’est comme pour beaucoup de choses avec un chien, c’est une question d’habitude et de réflexe.

Quand vous lui apprenez par exemple à s’asseoir, vous lui expliquez le mouvement, vous lui apprenez le mot, et enfin, vous répétez encore et encore jusqu’à ce que ça devienne un réel automatisme. Que votre poilu ne réfléchisse plus mais que quand il entende le mot « Assis », il s’assied dans la seconde, sans réfléchir, simplement parce qu’il l’aura fait tellement de fois que ce ne sera plus qu’un simple réflexe de le faire.

Et donc pour le prénom, c’est pareil. Plus vous le répéterez, plus il comprendra qu’à chaque fois qu’il entend « Fido ! » (si vous avez décidé de l’appeler Fido, bien entendu), c’est que vous êtes en train de lui parler.

Et c’est tout. Il n’y a pas plus simple.

Ah si, peut-être une petite précaution à prendre. Appelez-le par son prénom dans CHAQUE situation. Ce que j’entends par-là, c’est juste de faire attention à ne pas utiliser son prénom qu’au moment où vous seriez par exemple énervé. Mais aussi quand vous êtes content. Sinon, il va vite comprendre que s’il entend « Fido », il a meilleur temps de courir se cacher.

Et donc maintenant, il ne nous reste plus que le dernier point : Est-ce qu’il est possible de changer le nom d’un chien.

Peut-on changer le prénom d’un chien ?

Avec ce qu’on a vu, vous avez peut-être une idée de la réponse ?

Qu’est-ce qu’on a dit jusque-là ? Que pour apprendre son prénom à un chien, il suffit de le lui répétez aussi souvent que possible. Que le but c’est qu’il prenne le réflexe que l’entendre, ça signifie que vous vous adressez à lui.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 critères importants lorsqu'on décide d'adopter

Et donc logiquement, oui, il est tout à fait possible de changer le prénom d’un chien.

Pour lui, de toute manière, il ne comprend pas le principe du « prénom ». Il ne comprend pas réellement que c’est comme ça qu’il s’appelle. Ce qu’il sait, c’est qu’à chaque fois qu’il entend ce mot, il va se passer quelque chose avec lui.

Et donc ça veut juste dire qu’au début, il ne comprendra pas forcément son nouveau prénom. Mais au fil du temps, à force de le répéter, il saura que ce mot aussi signifie que vous vous adressez à lui.

C’est pour ça qu’en réalité, même si vous lui donnez plusieurs surnoms, lui est tout à fait capable de comprendre qu’à chaque fois, vous vous adressez à lui.

Perso, Günther, je l’appelle aussi « patate », « Professeur » et « Petit pote ». Et au final, simplement par l’intonation de ma voix, il comprend que je suis en train de m’adresser à lui.

Du coup cette fois, vous savez vraiment tout ce qu’il y a à savoir quand on se demande comment choisir le prénom de son chien. Vu que c’était quand même assez dense, je vous propose qu’on fasse un petit récapitulatif des points importants…

On récapitule rapidement

Comment choisir le prénom de son chien ? Les règles sont :

  1. Choisissez quelque chose que vous arrivez facilement à prononcer.
  2. Pensez que les 15 prochaines années, vous allez devoir le prononcer plusieurs fois par jour.
  3. Choisissez quelque chose de respectueux. Ne prenez pas quelque chose de vulgaire. Et choisissez quelque chose que vous n’aurez pas peur de crier même avec des gens autour.
  4. Profitez de choisir le prénom en famille, et prenez en compte l’avis de chacun.
  5. Choisissez un prénom qui vous rappelle quelque chose de positif. Pour vous mettre de bonne humeur à chaque fois que vous appellerez votre chien.

Si vous adoptez un chien de race et que vous voulez l’enregistrer, vous devrez aussi prendre en compte la première lettre en fonction de l’année de naissance. Mais même si cette lettre ne vous convient pas, vous pourrez tout simplement feinter et votre chien s’appellera officiellement « S-Fido », même si vous l’appellerez juste « Fido ».

Et donc une fois que vous aurez pris votre décision, il ne restera plus qu’à attendre que votre poilu soit à vos côtés, et vous le lui répéterez aussi souvent que possible pour qu’il l’apprenne. Tout simplement.

Et du coup, vous, est-ce que vous avez déjà des idées de prénoms ? Ou c’est encore le flou total ? Dites-le-moi directement dans les commentaires !

Photo Flickr par Sarah Brideau, Alvan Nee et Pablo Merchan


Partager l'article :
 
 
 

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Vous êtes un peu perdu ? Vous voulez savoir définitivement comment apprendre des commandes à votre chiot ? Voici notre outil pour vous guider :)