Balade entre chiens : 6 choses à faire attention

Balade entre chiens : 6 choses à faire attention
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

La balade entre chiens, rien de mieux pour son loulou. On va faire un tour, on prend l’air, il peut renifler partout et en plus, il y a des copains pour jouer… trop super ! Si vous avez la possibilité d’en faire, franchement, nous vous le recommandons grandement. Que ce soit avec les chiens du village, ou via des groupes Facebook, il y a partout d’autres personnes qui sortent aussi leurs compagnons, vous n’êtes pas seul 😉 . Et en plus, c’est l’occasion de faire des rencontres, alors pourquoi s’en priver ? Il y a toutefois certaines choses à garder en tête pour que la balade reste agréable pour tout le monde. C’est pourquoi, nous vous présentons 6 choses à garder en tête lors des balades entre copains.

1. Attention aux différences de taille

Nous commençons dans le vif du sujet, avec ce point qui est celui auquel nous n’avions pas du tout pensé lorsque nous avons adopté notre chiot. Lorsque vous ferez jouer votre chien avec d’autres, essayez de faire en sorte qu’ils aient plus ou moins le même gabarit. Vous limiterez ainsi les risques de blessures.

Lorsqu’il y a des différences de tailles, on remarque souvent que les grands chiens “s’adaptent” aux plus petits. En général, il y a tout de même une certaine retenue de leur part, comme s’ils comprenaient que l’autre est plus fragile (Nous parlons des chiens adultes. Les chiots n’ont pas vraiment encore conscience de cette différence de taille. Il faudra donc privilégier le jeu avec des copains de même taille durant le plus jeune âge). Le grand va par exemple se coucher pour être à hauteur équivalente et restera plus calme qu’avec un congénère plus grand. Néanmoins, malgré ça, un chien reste assez brusque lorsqu’il joue. Il peut également avoir du mal à se contenir si c’est un grand joueur. Il faut donc rester vigilent pour que cela soit amusant pour tout le monde.

Bien entendu, c’est de jeu dont nous parlons ici. Il est tout de même important pour votre loulou de côtoyer des chiens de toutes tailles. Ce n’est pas parce qu’un chien n’a pas le même gabarit qu’il faut renoncer à aller le voir, bien au contraire 😉 .

2. Ça monte dans les tours : petite pause !

Jeu entre chiens : l'excitation peut rapidement monter

Durant les parties de jeu, il peut arriver que l’excitation monte rapidement. Gardez en tête que plus un chien est excité, plus il a de la peine à se contrôler. C’est, par exemple, lorsqu’ils jouent à se courser que cela peut facilement dégénérer. Plus ils courent, plus ils s’excitent… Plus ils s’excitent, plus ils courent… Plus ils sont excités, moins ils réfléchissent et plus ils sont brusques, et c’est là que les risques de blessure sont importants.

Malgré toute la courtoisie dont ils ont fait preuve jusqu’à maintenant, ils pourraient donc involontairement ne plus être autant sur la retenue qu’au début de la partie. Si vous sentez que l’excitation devient trop intense, n’hésitez pas à rappeler un moment votre chien et à attendre un instant que la pression retombe avant de le laisser y retourner.

3. Pas de harcèlement !

Chaque chien est différent. Certains sont très joueurs, d’autres sont plus réservés et préfèrent faire leur vie de leur côté (ce qui ne signifie pas qu’il ne faut pas aussi leur faire voir des congénères 😉 ). Dans tous les cas, veillez toujours à ce que tout le monde passe un bon moment lors de ces balades entre chiens.

Il arrive qu’un chien joueur harcèle un peu trop l’autre qui ne voudrait pas jouer. Nous parlons en connaissance de cause, c’est exactement ce que faisait notre chien, Günther. Le jeu, c’est toute sa vie. Il adore particulièrement attraper les oreilles des autres, et se retrouvait donc à leur tourner autour avec un peu trop d’insistance. Malheureusement pour lui, cela n’était pas forcément très apprécié.

Si cela vous arrive, commencez tout d’abord par laisser faire. On a trop souvent tendance à vouloir s’interposer entre deux chiens, mais ils savent généralement très bien comment communiquer entre eux (pour mieux comprendre leur manière de communiquer, nous vous recommandons fortement de lire “Les signaux d’apaisement“, le livre de Turid Rugaas). Ce n’est pas parce qu’un chien grogne ou montre les crocs que cela signifie qu’il est agressif. Ça, ce n’est que notre interprétation. Ce qu’il fait, en réalité, c’est uniquement lui signaler qu’il n’apprécie pas ce qui se passe, et il prévient donc de ce qui va se passer s’il insiste.

C’est surtout si le chien en face a un caractère “cool”, qu’il n’a pas envie de jouer, mais ne réagit pas lorsque l’autre lui tournicote autour avec insistance que vous devriez rappeler le trouble-fête. Encore une fois, le moment doit rester positif pour tout le monde.

4. Interactions entre mâle et femelle

Le harcèlement peut aussi se produire entre un mâle et une femelle (Ah je vous jure… ces mecs !). Certains n’en ont rien à faire (Si si, ça arrive aussi), d’autres sont obnubilés par la femelle. À nouveau, si vous sentez que la chienne est exaspérée ou qu’elle ne repousse pas l’assaillant par “gentillesse”, pensez à lui donner un coup de main en rappelant “Monsieur le gros lourd”.

Ce n’est d’ailleurs pas qu’entre deux chiens de sexe opposés que cela peut se produire. Parfois, un mâle harcèle un autre mâle, une femelle harcèle une femelle ou même, une femelle harcèle un mâle. Dans tous les cas, ne laissez pas faire si vous voyez que quelqu’un est mal à l’aise, mais n’arrive pas à le communiquer efficacement.

5. Pourquoi ne pas rattacher quelques instants ?

Rien de mal à rattacher un instant lors des balades entre chiens

Ce que vous pouvez faire, si les chiens montent dans les tours ou qu’il y a harcèlement, c’est éventuellement les rattacher un moment. Vous permettrez ainsi à tout le monde de respirer un instant. D’ailleurs, même s’il n’y a rien de tout ça, vous pouvez tout de même le faire. Vous habituez ainsi votre loulou au fait que ce n’est pas parce qu’il y a des copains, que cela signifie obligatoirement d’aller jouer avec. Pour vos futures sorties sans personne d’autre, il serait préférable que votre compagnon soit capable de rester tranquillement à vos côtés. Il n’y a rien d’agréable à avoir un chien incontrôlable dès qu’il aperçoit un congénère au loin. 

Attention à ne jamais rattacher votre compagnon sous le coup de la colère. Cela ne doit jamais être une punition pour lui ! Rappelez-le de manière enjouée, laissez-le venir (si vous allez vers lui, il y a des chances pour qu’il ne se laisse pas approcher), récompensez-le abondamment et faites en sorte que cela soit super d’être rattaché (peut-être en jouant avec son jouet préféré un instant ?). S’il associe le fait de le rattacher à quelque chose de négatif, peu de chance qu’il revienne sagement vers vous quand vous le lui demanderez !

6. Balade entre chiens : idéal pour peaufiner l’éducation

Vous le savez peut-être, mais en éducation, il faut y aller progressivement en ce qui concerne les distractions. D’abord, on commence par entraîner la nouvelle commande dans le calme du salon. Puis, on change d’environnement (changement de pièce, sortir dans le jardin, etc..), là où il y a un petit peu plus de distractions. Enfin, quand la commande est bien maîtrisée, on travaille dans des endroits avec des distractions importantes.

La présence d’un copain chien fait partie des plus grandes distractions qu’il peut y avoir. Une balade entre chiens, c’est donc le moment idéal pour continuer l’entraînement de vos commandes. Essayez de temps à autre de lui demander de revenir, de s’asseoir ou de ne pas bouger (bien sûr, en commençant par les plus faciles 😉 ). Vous habituerez ainsi votre loulou à être attentif malgré de grandes distractions.

Ce qu’il faut retenir de ces balades entre chiens

Rien de mieux qu'un promenade avec des copains chiens !

Aller se promener avec des congénères, c’est super ! Votre loulou sera enchanté, apprendra à bien se comporter avec les autres et passera de supers moments. Les choses à garder en tête lors de ces promenades sont :

  1. Deux chiens de tailles trop différentes qui jouent, c’est un risque relativement important de blessure. Bien qu’en général, les plus grands s’adaptent aux plus petits (sauf chez les chiots, qui ont encore du mal à se rendre compte de ces différences), l’excitation peut parfois prendre le dessus, augmentant ainsi les risques.
  2. Plus un chien est excité, plus il a du mal à se contrôler. Si l’excitation est trop grande, pensez à rappeler un instant les loulous, le temps que tout le monde retrouve son calme.
  3. Certains ont parfois un comportement un peu harceleur. Que ce soit un mal envers une femelle, ou simplement un chien qui a un peu trop envie de jouer par rapport à son congénère. Pensez à venir en aide à la “victime” si elle a trop de bonté pour repousser son agresseur, en le rappelant un moment. Il faut que la balade reste un moment de plaisir pour tous 🙂 .
  4. Vous pouvez également prendre l’initiative, par moment, de rattacher un instant votre loulou. D’une part, s’il est un peu trop insistant avec les autres, mais également juste pour lui apprendre qu’il doit parfois garder son calme, même en présence d’autres copains.
  5. Les balades entre chiens peuvent être l’occasion de poursuivre l’entrainement des commandes que votre compagnon commence à bien maîtriser. Commencez par les plus faciles. Vous remarquerez qu’au début, même celles-ci sont difficiles à réaliser lorsque des congénères sont de la partie.

Si vous procédez ainsi, vous verrez vite qu’il n’y a pas de raison de se priver de ce genre de promenades. Tout le monde y gagne, alors pourquoi ne pas en profiter ? Vous verrez que vous ne voudrez qu’une seule chose, recommencer !

Avez-vous déjà testé ce genre de sortie avec votre chien ? Qu’en avez-vous retenu ? Faites-nous part de vos expériences dans les commentaires 😉 .

Photos Flickr par : Vladimir, nikoretro et Gerrit de Boorder.


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement notre livre "La propreté, mais comment lui apprendre ?!" :)